Nodule aux cordes vocales : symptômes, causes, opération

Les nodules des cordes vocales peuvent se développer à partir de forçages vocaux (hurler, chanter, crier...) et entraîner une modification de la voix, un enrouement ou des difficultés à parler. Comment la soigner ? Quand envisager la chirurgie ? L'orthophonie ? Eclairage du Pr Olivier Malard, ORL.

Nodule aux cordes vocales : symptômes, causes, opération
© tharakorn - 123RF

Définition : qu'appelle-t-on un nodule ?

Un nodule est une formation anormale de forme généralement arrondie, qui se développe à la surface d'un tissu ou dans un organe. "Au niveau des cordes vocales, la majorité des nodules sont bilatéraux et se font face sur chaque corde vocale, explique le Professeur Olivier Malard, chef de service d'ORL et de chirurgie cervico-faciale. On dit qu'ils sont souvent "en miroir"". Contrairement aux polypes ou aux granulomes, les nodules ne sont pas réellement des tumeurs mais peuvent y ressembler. "Ils correspondent à un épaississement (pseudo-tumoral donc) des cordes vocales du fait de traumatismes répétés. Un peu comme des cals sur les mains à force de frottements, qui sont des épaississements non tumoraux". On parle souvent de "nodules du chanteur", car ils concernent fréquemment les interprètes professionnels. "C'est aussi le cas dans d'autres professions où la voix est très sollicitée, comme les enseignants, les avocats, les personnes travaillant dans un call center, les maraîchers… et parfois chez des enfants qui parlent fort ou crient beaucoup. Il faut d'ailleurs de temps en temps se demander si les enfants criants beaucoup n'ont en fait pas un problème d'audition sous-jacente".

A la différence avec le nodule, le polype est une excroissance lisse de forme arrondie et de couleur rouge localisée au bord de la corde vocale. Il apparait la plupart du temps unilatéralement, donc sur une seule corde vocale. "Le polype, lui, demande le plus souvent à être retiré car il est associé à peu de régression spontanée et il est important de le faire analyser pour être bien certain qu'il est bénin (surtout chez les patients fumeurs)".

Schéma d'un nodule et d'un polype
Schéma d'un nodule et d'un polype © tharakorn - 123RF

Quels sont les symptômes ?

Les principaux symptômes d'un nodule sur les cordes vocales sont :

  • des troubles de la voix qui apparait modifiée
  • des difficultés à parler,
  • la voix rauque, éraillée et fatigable.

Quelles sont les causes ?

Les nodules sont le résultat de microtraumatismes chroniques des cordes vocales qui entrainent la formation d'un œdème subépithélial et de microhématomes. "Le fait de forcer sur la voix provoque des microlésions et une désorganisation des structures tissulaires", précise le Professeur.

Comment la soigner ?

"La base du traitement repose sur une rééducation orthophonique qui va permettre de guider l'utilisation de la voix pour limiter les forçages qui sont fréquents justement puisque les patients ont du mal à parler…, poursuit le spécialiste. Mais en forçant ils aggravent les nodules". Le travail de rééducation va permettre une épargne vocale en limitant les microtraumatismes, aidant le patient à trouver son bon registre vocal. "Dans des cas rares les nodules peuvent être ôtés, s'il existe un doute diagnostic à la fibroscopie en consultation (rare) ou en cas d'échec de la rééducation qui est la base du traitement. Mais toujours en encadrant le geste d'ablation par une rééducation pré et postopératoire".

Quand envisager une opération ?

"Chez l'adulte et l'enfant, les gros nodules doivent être retirés par geste chirurgical en cas d'échec de la rééducation ou en cas de doute sur l'aspect et que l'on craint une autre pathologie tumorale (mais rare en pratique car l'aspect et le contexte des nodules est assez typique)", détaille notre interlocuteur. En cas de polypes ou autre lésion éventuellement suspecte d'être tumorale, alors la résection est justifiée car "pas ou moins de régression spontanée qu'en cas de nodules si polype, kyste… ou en cas de nécessité d'une analyse anatomopathologique pour être certain de la bénignité lésionnelle". Pour opérer, un laryngoscope est introduit par la bouche jusqu'aux cordes vocales. "À l'aide d'une paire de ciseaux, d'une pince ou d'un laser, les lésions sur les cordes vocales sont alors retirées et adressées pour analyse microscopique (anatomopathologique)". Cette opération s'effectue sous anesthésie générale en clinique de jour.

La rééducation orthophonique est systématique

Quand faut-il faire de l'orthophonie ?

"La rééducation orthophonique est systématique, elle est la base même de la prise en charge thérapeutique. Elle est suffisante dans la grande majorité des cas pour des nodules (le recours à la chirurgie est rare)", reconnait le Professeur Malard. Même en cas d'ablation des nodules, une rééducation orthophonique est recommandée idéalement en préopératoire et surtout en postopératoire. "Il est demandé au patient de respecter un repos vocal relatif d'une dizaine de jours après l'intervention pour favoriser la cicatrisation. En effet les cordes vocales bougent beaucoup en phonation et les mettre au repos favorise leur bonne cicatrisation". La rééducation orthophonique est débutée après cette phase de 10-12 jours de repos vocal.

Merci au Pr Olivier Malard, Chef de service d'ORL et de chirurgie cervico-faciale au Centre Hospitalier Universitaire de Nantes.

ORL