Polype aux cordes vocales : symptômes, quand opérer ?

Les polypes aux cordes vocales constituent des excroissances non cancéreuses qui provoquent le plus souvent un enrouement et une dysphonie. Comment les soigner ? Quand envisager la chirurgie ? Éclairage du Dr Anne-Sophie Hue, ORL à Versailles.

Polype aux cordes vocales : symptômes, quand opérer ?
© Georgii - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi un polype aux cordes vocales ?

Les polypes constituent une excroissance anormale de tissus ou une tumeur bénigne qui se développe au sein des muqueuses. Il existe deux types de polypes : les polypes sessiles et les polypes pédiculés. Ces polypes peuvent impacter différentes muqueuses de l'organisme humain. Les cordes vocales en font d'ailleurs partie. Ainsi, les polypes des cordes vocales témoignent d'une atteinte chronique de ces organes même si généralement une seule des deux cordes vocales est touchée.

Quels sont les symptômes d'un polype aux cordes vocales ?

Toute dysphonie qui perdure au-delà de trois semaines doit amener à consulter un ORL

  • Voix rauque
  • Toux
  • Dysphonie (le fait d'être enroué)

"La dysphonie est le principal symptôme. En revanche, un polype n'entraîne pas de douleurs. Toute dysphonie qui perdure au-delà de trois semaines doit amener à consulter un ORL qui procédera à une inspection minutieuse des cordes vocales et déterminera la cause de cette modification de la voix", précise le Dr Anne-Sophie Hue.

Quelles sont les causes d'un polype aux cordes vocales ?

Un polype aux corde vocale peut être le signe d'un reflux gastro-œsophagien ou d'une hypothyroïdie. Il peut également survenir suite à un forçage ou un traumatisme vocal aigu (si on a crié ou chanté  plus que de raison par exemple), mais il peut aussi être lié à une intoxication extérieure (tabac, exposition à des fumées irritantes). 

Est-ce un signe de cancer ?

"Un polype aux cordes vocales peut être un signe de cancer, tout comme la dysphonie (modification de la voix). C'est la raison pour laquelle il est nécessaire de faire le diagnostic différentiel grâce à l'observation du polype par une nasofibroscopie ou une stroboscopie", indique l'ORL. 

Schéma d'un polype aux cordes vocales
Schéma d'un polype aux cordes vocales © Loh - stock.adobe.com / Journal des Femmes

Quels examens pour diagnostiquer un polype aux cordes vocales ? 

Le diagnostic d'un polype aux cordes vocales repose, en premier lieu, sur la visualisation du larynx à l'aide d'un laryngoscope. L'ORL peut également effectuer une nasofibroscopie qui consiste à introduire une petite sonde dans la narine du patient et cela jusqu'au fond du larynx afin d'observer  les cordes vocales. "La mobilité et la présence d'une tuméfaction au niveau du tiers moyen des cordes vocales qui vont alors moins bien vibrer et entraîner une transformation de la voix, permet de confirmer le diagnostic", ajoute la spécialiste. En cas de doute sur le caractère bénin de la tumeur, une biopsie peut être effectuée. 

Quel traitement pour soigner un polype aux cordes vocales ?

Le traitement majoritairement préconisé est l'ablation chirurgicale du polype. Il repose sur une microchirurgie laryngée qui consiste à aller disséquer la corde vocale sous microscope à l'aide de ciseaux, d'une pince ou d'un laser pour retirer le polype. Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale en ambulatoire, sur une journée. Une fois retirés, les polypes sont envoyés en anatomopathologie pour analyse. Dans certains cas, une rééducation orthophonique peut être préconisée afin de réduire les forçages de la voix. 

Quand opérer un polype aux cordes vocales ? 

L'ablation chirurgicale doit être envisagée dans les cas suivants : 

  • en présence de nodules importants qui entraînent une modification de la voix 
  • en cas de lésion suspectée d'être tumorale 
  • en cas de tumeur avérée. 

Merci au Dr Anne-Sophie Hue, ORL à Versailles

Dépistage, évolution et traitements du cancer