Larynx : définition, anatomie, douleur, fonction, schéma

Le larynx fait partie du système respiratoire. Il est composé des cordes vocales qui nous servent à parler. Quelle est sa fonction pour le corps ? Que signifie une douleur au larynx ? Quels sont les maladies et les examens du larynx ? Définition, anatomie et expertise du Dr Jacques Majer, médecin ORL à Vincennes.

Larynx : définition, anatomie, douleur, fonction, schéma
© kukota - 123RF

Définition : qu'est-ce que le larynx ? 

Le larynx est un organe situé dans le cou, il constitue une partie centrale de l'appareil respiratoire. "C'est un organe sert à parler, respirer et manger. C'est l'organe de la parole, il relie la gorge à la trachée", résume Jacques Majer, ORL à Vincennes. 

Anatomie et schéma du larynx

Le larynx est un ensemble complexe composé de cartilages, de ligaments et de muscles. Il est formé de deux cordes vocales, d'un os appelé os hyoïde, de cartilages et de muscles laryngés. Ses parties principales sont : 

  • L'épiglotte : "un cartilage qui se rabat sur le tube laryngé au moment de la déglutition afin que les aliments aillent bien dans l'œsophage", précise notre interlocuteur. 
  • Les bandes ventriculaires :il s'agit de deux structures muqueuses situés au dessus des cordes vocales"
  • Les cordes vocales : ces deux bandes de muscles situés au milieu du larynx qui sont les outils de la phonation 
  • Les cartilages aryténoïdes : ils permettent de mettre en tension les cordes vocales 
  • Le cartilage thyroïde : visible à l'extérieur du corps, il constitue ce qu'on appelle dans le langage courant "la pomme d'Adam". 
Anatomie et schéma du larynx
Anatomie et schéma du larynx © alila - 123RF

Quelle est la fonction du larynx ? 

Le larynx fait partie du système respiratoire et permet le passage de l'air à l'inspiration et à l'expiration. Il a également un rôle lors de la déglutition, pour éviter le passage des aliments dans la trachée. Le larynx est enfin le principal organe de la phonation et permet d'émettre des sons car il abrite les cordes vocales et ses muscles modulent le son. "Ces cordes vocales se contractent pour que l'on puisse parler. Elles s'ouvrent et se mobilisent de manière coordonnée avec les poumons pour respirer. Elles se referment pour empêcher les aliments et l'eau de passer dans la trachée et donc d'aller dans les poumons, lorsque l'on mange", explique Jacques Majer. 

Douleur au larynx : un signe inquiétant ? 

"En réalité, les gens ont mal à la gorge sans vraiment savoir s'ils ont mal à la gorge, au larynx, au pharynx. Ils ressentent une douleur de gorge, sans plus de précision", note le médecin ORL. La douleur peut nécessiter une consultation auprès de son médecin généraliste. "Au bout de plusieurs semaines, si une douleur ne passe pas, si elle dure sans qu'on ne puisse l'expliquer, le généraliste adressera le patient à un ORL", ajoute le spécialiste. 

Quel est le spécialiste du larynx ? 

Le médecin oto-rhino-laryngologiste – ORL - est le seul spécialiste du larynx. "Toutefois, le larynx peut être irrité en cas de reflux gastro-oesophagien. Dans ce cas, le spécialiste à consulter est le gastro-entérologue car l'origine de la douleur n'est pas ORL". 

Quelles sont les maladies du larynx ? 

De nombreuses affections peuvent toucher le larynx. Parmi elles : 

  • Les pathologie infectieuses comme les laryngites (virales ou bactériennes) 
  • Les pathologie tumorales : "les cancers du larynx sont souvent liés au tabagisme mais aussi au virus HPV ces dernières années. Il s'agit du cancer ORL le plus fréquent avec environ 3.000 nouveaux cas par an", précise le Dr Majer. 
  • Les pathologies irritatives : "elles concernent des personnes qui forcent beaucoup sur leur voix et donc sur leur larynx. Cela peut créer un polype, un kyste, un nodule qui modifie la voix". 
  • Certaines maladies auto-immunes affectent plusieurs organes dont le larynx. "C'est le cas de la sarcoïdose, du lupus, de la granulomatose...", ajoute l'ORL. 

Quels sont les examens du larynx ? 

Le tout premier examen du larynx est l'examen clinique – observation par la bouche, palpation. On peut ensuite distinguer : 

  • La laryngoscopie indirecte : "Il existe plusieurs techniques. Au miroir, elle permet de regarder par projection le larynx à l'envers. La fibroscopie est une caméra introduite dans le nez qui descend dans la gorge et permet de visualiser le larynx et les cordes vocales. On peut aussi observer le larynx via la bouche avec une optique rigide". Une laryngoscopie indirecte peut être effectuée en cabinet de consultation.
  • La laryngoscopie directe nécessite une anesthésie générale. Elle permet l'exploration du larynx à l'aide d'un tube rigide, d'une optique grossissante, d'un microscope. L'examen est réalisé par un chirurgien en milieu hospitalier. Il peut aussi permettre d'effectuer une biopsie et des gestes thérapeutiques. 
  • Le scanner permet d'observer le larynx et la région autour du larynx.

Merci au Dr Jacques Majer, ORL à Vincennes.