Parenchyme pulmonaire : rôle, schéma, anomalies et maladies

Le parenchyme pulmonaire correspond au tissu fonctionnel des poumons. A quoi sert-il ? Pneumonie, alvéolite, fibrose... Quelles sont les anomalies et les maladies de ce tissu ? Qui consulter et quels examens faire ? Explications du Dr Rimeh Ayari, pneumologue au CHU de Rouen.

Parenchyme pulmonaire : rôle, schéma, anomalies et maladies
© vampy1 - 123RF

Définition : qu'est-ce que le parenchyme pulmonaire ?

Le parenchyme pulmonaire correspond au tissu fonctionnel des poumons. "Sur le plan anatomique, le parenchyme pulmonaire comprend : les bronchioles, les conduits alvéolaires et les alvéoles. Il est entouré par un tissu de soutien où cheminent les vaisseaux sanguins et lymphatiques" décrit d'emblée le Dr Rimeh Ayari, pneumologue au CHU de Rouen. C'est donc la partie intime du poumon, qui permet de faciliter le contact entre les capillaires sanguins et l'air alvéolaire.

Le parenchyme pulmonaire sert à l'échange entre l'air et le sang.

Quel est son rôle ?

Le parenchyme pulmonaire comporte des alvéoles pulmonaires dont la paroi est très riche en capillaires sanguins. Ces capillaires sont la seule zone d'échange entre l'air et le sang. Le rôle de ce tissu fonctionnel est donc de favoriser l'échange avec l'air alvéolaire.

Schéma

schéma parenchyme pulmonaire alvéole poumon
Alvéole du poumon (parenchyme pulmonaire) © vampy1 - 123RF

Quels sont les anomalies et maladies du parenchyme pulmonaire ?

Les anomalies ou maladies du parenchymes pulmonaires sont nombreuses et variées, et souvent difficiles à diagnostiquer.

  • Bronchiolite. Plusieurs agents infectieux peuvent être à l'origine d'une atteinte du parenchyme pulmonaire : "c'est notamment le cas de la bronchiolite du nourrisson qui est une inflammation saisonnière hivernale au VRS" explique la pneumologue. Les bronchiolites de l'adulte sont rares et généralement associées à une atteinte bronchique et ont plutôt une évolution chronique.
  • Pneumonie. "En cas d'atteinte infectieuse touchant les alvéoles, on parlera alors d'une pneumonie. Les germes en cause sont multiples et varient en fonction de l'âge et des antécédents" précise la spécialiste.
  • Alvéolite. Il peut également y avoir des alvéolites d'origine inflammatoire appelée pneumopathie interstitielle chronique ou aiguë, qui peuvent se voir dans des réactions d'hypersensibilité. Les alvéolites peuvent se voir, en dehors de tout contexte infectieux, dans des réactions d'hypersensibilité à certains allergènes respiratoires : déjections d'oiseaux, moisissures de foin … "Le plus souvent, on rencontre ce type de réactions chez les éleveurs d'oiseux ou encore les fermiers" explique le Docteur Ayari.
  • Œdème. Une autre entité particulière est l'œdème alvéolaire d'origine cardiaque "il peut faire suite à une augmentation progressive de l'eau pulmonaire qui sature l'espace interstitiel en cas d'une poussée sévère d'insuffisance cardiaque" détaille la spécialiste. L'œdème lésionnel ou syndrome de détresse respiratoire aiguë est - quant à lui - lié à une atteinte de la membrane alvéolaire et des capillaires qui l'entourent.
  • Tumeurs. Des cellules tumorales peuvent infiltrer les alvéoles et être à l'origine d'une lésion tumorale. On parle alors de nodule pulmonaire, qui peut être bénin - de cause infectieuse, inflammatoire, congénitale ou vasculaire – ou malin, signe d'un cancer du poumon ou d'une métastase pulmonaire d'un autre organe.

Qui consulter ?

Les symptômes cliniques sont très divers et varient en fonction de l'origine de l'atteinte du parenchyme pulmonaire. "Il est souvent nécessaire de consulter votre médecin traitant qui vous traitera d'emblée ou vous orientera en fonction de la sévérité de vos symptômes et de leur ancienneté vers un pneumologue ou vers les urgences", ajoute le Dr Ayari.

Quels sont les examens du parenchyme pulmonaire ?

Comme l'explique la pneumologue, le diagnostic d'une maladie du parenchyme pulmonaire repose sur :

  • un bon interrogatoire,
  • un examen physique (auscultation du malade et prise des constantes)
  • la radiographie du thorax en première intention.

D'autres explorations à visée diagnostique peuvent être proposées en fonction de la symptomatologie : prise de sang, gaz du sang, scanner thoracique, bronchoscopie, lavage bronchiolo-alvéolaire, biopsies bronchiques, échographie cardiaque…. Ces examens orientent également la prise en charge médicale.

Merci au Dr Rimeh Ayari, pneumologue au CHU de Rouen. 

Anatomie