Nodule au foie : symptôme, traitement, est-ce grave ?

Souvent découvert au hasard d'une échographie ou d'un scanner pratiqué pour une autre raison, le nodule du foie est généralement une lésion bénigne et asymptomatique. Le point sur les différents types de nodules hépatiques avec le Dr Marion Lagneau gastro-entérologue.

Nodule au foie : symptôme, traitement, est-ce grave ?
© Viktoriya Kuzmenkova-123RF

Définition : qu'est-ce qu'un nodule au foie ?

Un nodule est une formation anormale, généralement arrondie, qui se développe dans l'épaisseur d'un tissu ou dans un organe. Les nodules du foie sont très fréquents. "Si la plupart d'entre eux sont bénins comme les kystes hépatiques ou biliaires ou l'hyperplasie nodulaire, certains nécessiteront toutefois une surveillance car ils peuvent grossir et conduire à une exérèse chirurgicale" explique le Dr Marion Lagneau gastro-entérologue. Les angiomes, par exemple, sont quasiment toujours bénins mais certains d'entre eux, plus gros, peuvent nécessiter une surveillance pour vérifier qu'ils n'évoluent pas pathologiquement. Dans 1% des cas, ils sont cancéreux et peuvent alors être le fait d'un cancer primitif du foie ou la métastase d'un autre cancer à distance.

Dans 1% des cas, ils sont cancéreux.

Nodule au foie bénin : ça veut dire quoi ?

Un nodule est considéré comme bénin quand il n'est pas d'origine cancéreuse et que ses cellules sont saines. Il ne donne aucun symptôme, et n'évolue pas vers une pathologie plus grave. Les nodules peuvent être petits (inférieur à 10 mm), intermédiaire (entre 10 mm et 3 cm) ou gros (plus de 3 cm).

Micro nodule au foie : ça veut dire quoi ?

Les micro nodules sont des nodules dont la taille est inférieure à 10 millimètres de diamètre.

Symptômes

Au niveau du foie, le nodule forme une petite boule au sein du tissu hépatique. Qu'il soit bénin ou plus rarement malin, il n'est responsable habituellement d'aucun symptôme. Si la taille est importante, parfois plus de 5 cm de diamètre, certains nodules peuvent entraîner une pesanteur ou des douleurs. "Souvent les patients ayant une image nodulaire dans leur foie pensent que le nodule est responsable de leurs douleurs, mais ce n'est la plupart du temps pas le cas. Les douleurs ont le plus souvent une autre origine " précise le Dr Lagneau.

L'hyperplasie nodulaire focale touche principalement les femmes. 

Causes

Les causes de nodule du foie différent en fonction de leur nature. L'angiome et le kyste hépatique sont généralement d'origine congénitale, l'adénome hépatique est souvent provoqué par la contraception orale chez les femmes et l'hyperplasie nodulaire focale touche principalement les femmes sans qu'on en connaisse la cause. Concernant le cancer du foie, ce sont les virus de l'hépatite B et C ainsi que l'alcool qui en sont les principaux facteurs favorisants.

Diagnostic : scanner, IRM, biopsie

Le nodule au foie se détecte facilement grâce à une échographie. Parfois, de nombreux nodules sont découverts lors de cet examen, mais ce n'est pour autant pas plus grave. Comme le rappelle la spécialiste "les kystes hépatiques peuvent être multiples, et même associés à des kystes rénaux. On parle alors de polykystose". Certaines images sont de diagnostic évident en échographie et ne nécessitent aucun autre examen : ce sont les kystes et les angiomes de petite taille. D'autres images devront être précisées par scanner et/ou IRM afin de de caractériser les anomalies avec plus de précisions.

"Une biopsie est proposée au moindre doute." 

"Les images radiologiques apportent des indications sur leur nature potentielle et, au moindre doute, est proposée une biopsie pour analyse cellulaire" ajoute le Dr Lagneau. La biopsie hépatique est réalisée sous anesthésie locale à l'aide d'une fine aiguille. Elle permet de porter le diagnostic si les nodules n'ont pas pu être identifiés formellement à l'imagerie.

Traitement

Il dépend de la nature du nodule. La plupart du temps, les nodules sont bénins et asymptomatiques et ne nécessitent donc pas de traitement.

  • Les kystes biliaires peuvent grossir de façon importante et exceptionnellement se compliquer et nécessiter un traitement (alcoolisation par échographie ou chirurgie en dernier recours).
  • "L'hyperplasie nodulaire focale, bien que parfois impressionnante par sa taille, ne nécessite pas de traitement. En revanche, les adénomes sont possiblement à risque évolutifs" explique la gastro-entérologue. Il est souhaitable d'arrêter la prise d'hormones (contraception). En l'absence de régression, la chirurgie est alors discutée.

Nodule au foie : est-ce grave ?

Dans la plupart des cas, les nodules du foie sont bénins et ne nécessitent pas de traitement, ni même de surveillance. Ils n'expliquent pas les douleurs abdominales.

Merci au Dr Marion Lagneau gastro-entérologue.