Boissons anti fatigue : recette, énergisante, lesquelles boire ?

Grâce à leurs ingrédients (comme la caféine), certaines boissons sont stimulantes et peuvent aider à lutter contre un coup de fatigue. Quelles sont les plus efficaces ? Quelle recette maison ? Que penser des boissons énergisantes type Red Bull ? Le Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste répond.

Boissons anti fatigue : recette, énergisante, lesquelles boire ?
© 123RF-marctran

Qu'est-ce qu'une boisson anti fatigue ? 

"Les boissons "anti fatigue" sont des boissons censées être stimulantes grâce à leur contenu et ingrédients", définit le Dr Marie Antoinette Séjean, médecin nutritionniste. On en distingue deux sortes : 
Les boissons non naturelles appelées "boissons énergisantes" par les industriels de l'agro-alimentaire. "La base de ces boissons est une eau, souvent gazéifiée, très riche en sucres (glucose, fructose) - qui sont un substrat énergétique immédiatement disponible - parfois jusqu'à neuf sucres pour une cannette de 250 ml !" À cette eau ont été ajoutés de la caféine, des vitamines du groupe B (celles du métabolisme énergétique), des oligo-éléments, de la taurine, un produit dérivé d'acides aminés ou des extraits de plantes (guarana, ginseng).
Les boissons naturelles : "Il s'agit de boissons qui ne sont pas transformées telles que le café, le thé, le maté, le matcha ou encore certains jus."

Quelles sont les boissons anti fatigue vraiment efficaces ? 

Il y a plusieurs cas de figure : 
Soit la personne est sensible à la caféine : lorsqu'elle est tolérée, la caféine n'est pas déconseillée sous forme naturelle. Cependant, la consommation de boissons à base de caféine du commerce doit être maîtrisée : "Boire une boisson énergétique c'est avaler l'équivalent d'un café très sucré avec, en plus, souvent de la taurine pour booster et rendre plus pérenne l'effet de la caféine." 
Soit la personne n'est pas sensible à l'action stimulante de la caféine : "Chez certains, la caféine peut être mal assimilée et chez d'autres, elle peut même générer des angoisses car elle diminue la biodisponibilité du magnésium. Dans ces cas-là, il faut plutôt consommer des boissons naturelles qui ne contiennent pas de caféine et riches en polyphénols, comme le gingembre, les jus riches en vitamine C."

Boissons énergisantes (Red Bull) : à prendre ou pas ?

Ces boissons énergisantes ont une action antifatigue si la personne se sent dopée par l'action stimulante de la caféine. Cependant, elles peuvent présenter plusieurs risques. Elles sont souvent consommées avec de l'alcool et "ce mélange fait office d'un vrai détonateur qui peut induire une surconsommation d'alcool car l'état de fatigue est masqué par la caféine. Cela peut conduire les jeunes consommateurs à sous-estimer leur niveau d'alcoolisation et même conduire à des comas éthyliques" alerte la nutritionniste. "Très riches en caféine, une surconsommation de boissons énergisantes de type Red Bull peut aussi provoquer des palpitations, des douleurs dans la poitrine, de l'hypertension, des céphalées et des insomnies, une irritabilité."

Les boissons énergisantes du commerce doivent être prises en mangeant.

Boissons naturelles : lesquelles et quels bienfaits ? 

"Toutes les boissons naturellement riches en caféine permettent de bénéficier de leurs effets hyperstimulants sur le système nerveux central qui activent la vigilance et donc réduisent l'impression de fatigue" indique la médecin nutritionniste. Les boissons naturellement anti-fatigue sont : 

  • Le café : "La caféine est une molécule psychostimulante, d'où plus de dynamisme." 
  • Le thé : "Riche en anti-oxydants de type polyphénols, son action est plus lisse et longue que celle du café car les tanins libèrent la théine (ou caféine) progressivement."
  • Le maté : "Une boisson très répandue en Amérique du Sud, appelée aussi thé du Paraguay. Avec moins de caféine que le café mais plus que le thé, le maté est un super-aliment, riche en minéraux et vitamines, qui offre une énergie plus constante que celle du café, qui perdure tout au long de la journée."
  • Les jus maison : "Il est aussi possible de réaliser des jus maison qui combinent la richesse de la vitamine C naturelle et l'effet tonifiant du gingembre connu pour stimuler l'organisme et renforcer l'immunité par sa richesse en micronutriments."

Recette : comment faire un jus anti fatigue maison ? 

Le Dr Marie-Antoinette Séjean confie sa recette de jus anti-fatigue, "elle est confectionnée avec de l'eau, des agrumes, du gingembre et du miel." Ingrédients pour un demi litre d'eau minérale :

  • le jus de 2 citrons verts bien juteux
  • le jus d'1 citron jaune bien juteux
  • le jus d'une demie orange 
  • 1 doigt de gingembre coupé en fines rondelles 
  • 3 cuillères à café de miel : "Il est possible de remplacer le miel par un édulcorant pour un effet plus "booster" et de changer l'eau minérale par du thé froid."

Quand les consommer dans la journée ? 

Les boissons énergisantes du commerce doivent idéalement être prises en mangeant : "Une consommation de boissons énergisantes industrielles en dehors des repas peut être vite addictive" prévient la nutritionniste. Pourquoi ? "Leur apport très important en sucres, glucose et fructose font grimper très vite le taux de sucre sanguin d'où une sécrétion élevée d'insuline, source d'hypoglycémie réactionnelle... D'où l'envie d'en consommer à nouveau." Selon la médecin nutritionniste, il est aussi préférable de les éviter en soirée à moins de rechercher une hyper activité comme les noctambules qui les mélangent souvent à de l'alcool en boîte de nuit.

Si vous consommez une boisson anti fatigue naturelle type café, thé ou jus, "elles peuvent se boire en dehors des repas si elles ne sont pas trop sucrées."

i la personne est très voire trop stimulée par la prise de caféine, "il est préférable de boire ces boissons en début de journée."

Y a-t-il des dangers et des contre-indications ? 

"À cause de leur teneur élevée en caféine, les boissons énergisantes du commerce sont déconseillées aux enfants et aux femmes enceintes ou allaitantes. Pour les autres personnes, elles sont à consommer avec modération car elles maximisent et masquent les effets de l'alcool ou peuvent entraîner notamment des palpitations, de l'hypertension, des céphalées et des insomnies" prévient le Dr Séjean.  

Merci au Dr Marie-Antoinette Séjean, médecin nutritionniste.

Bienfaits et méfaits des aliments