Hydrolat de lavande : acné, poux, bienfaits

Moins populaires que les huiles essentielles, les hydrolats possèdent de nombreuses propriétés : ce sont des produits complets, pratiques et faciles d'utilisation. L'hydrolat de lavande possède des vertus des anti-inflammatoires, cicatrisantes, mais également calmantes. Mode d'emploi.

Hydrolat de lavande : acné, poux, bienfaits
©  Andrey KOTKO

Définition 

"L'hydrolat est une eau chargée par distillation avec de la vapeur d'eau d'une matière première naturelle, généralement végétale", explique Émilie Kapps, naturopathe à Paris. "C'est une forme d'aromathérapie." L'hydrolat en lui-même est un terme générique : il est également appelé "eau aromatique", "eau distillée de" ou encore "eau florale." En hydrolat, on parle surtout de lavande aspic ou lavande "vraie" (appelée aussi "fine" ou "officinale"). La lavande aspic est la plus méconnue. 

Bienfaits santé et utilisations 

L'hydrolat de lavande est bon contre les peaux grasses ainsi que les cheveux gras puisqu'il est purifiant. Il est aussi apaisant en cas de coup de soleil, repousse les poux et les tiques et favorise le sommeil. "L'hydrolat est plus doux que l'huile essentielle car moins concentré en principes actifs, et donc mieux toléré, tout en étant aussi efficace, ce qui le rend très intéressant", note Émilie Kapps. Dans beaucoup de cas, les vertus de l'hydrolat sont similaires à celles des huiles essentielles : "les hydrolats sont encore méconnus, les gens n'ont pas conscience de tout leur potentiel et de toutes les possibilités ", déclare la naturopathe. "De plus, leur spectre d'utilisation est très large." Que ce soit pour une utilisation cosmétique, en remède thérapeutique ou en cuisine, l'hydrolat peut être utilisé de diverses manières : mélangé à une boisson, dilué dans l'eau du bain, ajouté dans une recette, appliqué ou vaporisé sur la peau, en compresse…

Pour la peau 

Que ce soit pour l'acné, pour les peaux grasses ou les problèmes buccaux, l'hydrolat de lavande possède un côté purifiant et astringent qui va favoriser la cicatrisation et soulager les inflammations cutanées. "Il est recommandé pour les peaux grasses et mixtes, ou pour les peaux irritées ou fragiles", indique Émilie Kapps. "Il peut s'utiliser en brumisation après le rasage ou l'épilation, en prévention d'un poil incarné ou comme nettoyant ou démaquillant". Vous pouvez le vaporiser sur peau propre. 

Pour les cheveux

L'hydrolat de lavande est indiqué en cas de cuir chevelu gras. Vous pouvez l'utiliser en vaporisation une fois par jour. 

Contre les brûlures et coups de soleil

En cas de piqûres, de coups de soleil ou de brûlures, l'hydrolat de lavande va rafraîchir, revitaliser et aider à cicatriser la peau. Vous pouvez l'utiliser en vaporisation ou en compresses une à deux fois par jour sur peau propre. 

Pour le sommeil, contre le stress

L'hydrolat possède aussi un pouvoir relaxant et apaisant, notamment grâce à l'odeur que dégage la lavande. "Son utilisation va être intéressante pour traiter tous les problèmes liés au sommeil ou à l'angoisse", note Émilie Kapps. Vous pouvez ajouter une cuillère à soupe d'hydrolat dans de l'huile végétale (de l'amande douce par exemple) et masser au niveau du plexus solaire. 

Contre les poux et les tiques

L'hydrolat de lavande possède une action répulsive permettant de repousser les poux, les tiques et les puces. Vous pouvez l'utiliser en vaporisation sur la peau une à deux fois par jour pendant la saison des tiques ou des poux (à l'école). 

Chez le bébé

Grâce à ses vertus relaxantes, l'hydrolat de lavande peut aider à détendre et calmer bébé. "L'hydrolat peut également être utilisé si votre bébé a une petite coupure ou une éraflure, à appliquer en voie externe", recommande la naturopathe. Pour le détendre, vous pouvez ajouter une cuillère à café dans un grand verre d'eau. En cas de doute, demander toujours conseil à un pharmacien.

Où le trouver ?

L'hydrolat de lavande, comme la plupart des autres hydrolats, est un produit relativement accessible, disponible dans de nombreux commerces : "On peut en trouver dans des magasins bios, en parapharmacie ou parfois en pharmacie, dans des magasins spécialisés comme Aroma-Zone ou Compagnie des Sens, ou encore dans des herboristeries", note Émilie Kapps.

Quelles précautions avant utilisation ? 

Il n'existe aucune précaution particulière à prendre avant d'utiliser de l'hydrolat de lavande. 

Quelles sont les contre-indications ?

En général, il n'y a pas de contre-indications : "les enfants peuvent l'utiliser (contrairement aux huiles essentielles, parfois limitées) grâce à une faible concentration d'actifs. C'est également le cas pour la plupart des femmes enceintes et allaitantes, même si cela reste au cas par cas", indique la naturopathe. 

Quels sont les dangers ? 

Il existe un risque très rare de réactions cutanées légères et sans gravité. 

Peut-on le faire à la maison ?

La technique utilisée pour fabriquer l'hydrolat est la distillation. "C'est un peu technique, mais rien n'empêche de fabriquer son hydrolat chez soi si l'on dispose du matériel nécessaire", déclare Émilie Kapps. "Il faut tout de même avoir une connaissance de la fleur qu'on distille : on doit faire attention à ne pas détruire les principes actifs. En effet, si cela est mal réalisé, on risque de se retrouver avec une eau aromatisée qui aurait perdu tout son pouvoir curatif ", met-elle en garde.

Comment le conserver ? 

L'hydrolat de lavande est un produit assez fragile, au même titre que les autres hydrolats. "Il faut le conserver à l'abri de la lumière et des changements de température et le consommer dans les six mois après ouverture", note la naturopathe. "On peut le conserver au réfrigérateur mais ce n'est pas une obligation."  

 Émilie Kapps, naturopathe à Paris.

Remèdes naturels et autres médecines douces