Olivier : bienfaits santé, utilisation des feuilles en infusion

L'olivier est employé pour traiter le diabète de type 2 et l'hypertension dont il atténuerait les troubles associés que sont les vertiges, bourdonnements d'oreilles et maux de tête. Il préviendrait l'athérosclérose et les maladies coronariennes. Mode d'emploi avec Frédérique Laurent, naturopathe.

Olivier : bienfaits santé, utilisation des feuilles en infusion
© olegdudko-123RF

Nom de la plante

L'olivier (Olea europaea) est un arbre fruitier appartenant à la famille des oléacées reconnaissable par ses nombreux rameaux portant des feuilles persistantes, vert grisâtre, et des fruits à noyaux dont est extraite l'huile d'olive. Originaire du bassin méditerranéen, l'olivier est cultivé sous les climats chauds.

Parties utilisées de la plante

Les feuilles séchées et fragmentées sont utilisées en phytothérapie.

Bienfaits

"L'olivier est couramment employé pour traiter deux maladies du siècle en Occident : le diabète et l'hypertension. Il possède des molécules capables de diminuer les mauvais transporteurs du cholestérol (LDL) et d'augmenter le taux des bons transporteurs HDL. Il prévient ainsi l'athérosclérose et les maladies coronariennes, explique Frédérique Laurent, naturopathe. L'olivier atténue les troubles associés à l'hypertension que sont les vertiges, bourdonnements d'oreilles et maux de tête. Ses propriétés hypoglycémiantes l'indiquent dans le diabète de type 2." Les feuilles d'olivier sont également utilisées pour leurs propriétés diurétiques (augmente l'excrétion urinaire) et anti-oxydantes. Selon l'Agence européenne des médicaments (EMA), l'olivier est reconnu pour son usage traditionnel dans l'élimination rénale de l'eau dans les cas de rétention d'eau légère, après élimination d'une cause médicale sous-jacente.

Posologie : infusion...

  • En infusion : 20 feuilles séchées pour 30 cl d'eau. Faire bouillir 30 secondes et laisser infuser 10 minutes. Filtrer. Boire au moins 3 tasses par jour, au cours des repas.

Les feuilles d'olivier peuvent être prises sous d'autres formes galéniques :

  • En décoction : 1 cuillerée à soupe de feuilles pour 25 cl d'eau froide, porter à ébullition eau et plante, faire bouillir 2 minutes les feuilles puis couvrir, laisser infuser 10 minutes et filtrer. Boire 2 à 4 tasses par jour 3 semaines par mois.
  • En gélules dosées à 250 mg : 2 le midi et 2 le soir au cours du repas.
  • En extrait hydro-alcoolique : 30 gouttes dans un verre d'eau matin et soir.

Dangers

Les feuilles d'olivier ne présentent à ce jour aucun effet toxique.

Précautions et contre-indications

Par mesure de prudence, les préparations contenant des extraits de feuille d'olivier sont déconseillées aux femmes enceintes sans l'avis d'un médecin ou d'un pharmacien. La prise de feuille d'olivier peut augmenter l'effet des médicaments hypotenseurs et hypoglycémiants, ou s'ajouter aux effets de plantes aux propriétés similaires. Si vous suivez un traitement médicamenteux, veillez à le préciser à votre médecin avant de vous faire prescrire un traitement phytothérapeutique.

Effets secondaires indésirables

La prise d'extrait de feuilles d'olivier peut entraîner des troubles digestifs (rares). Si les symptômes persistent ou s'ils s'aggravent, il convient de consulter rapidement son médecin traitant.

Merci à Frédérique Laurent, naturopathe à Annecy et auteure de plusieurs ouvrages aux éditions LEducs dont " 1000 ordonnances naturopathiques".

Phytothérapie