Que faire après un excès alimentaire ?

Faire un repas copieux ralentit la digestion et met à mal le foie. Heureusement, il existe des solutions pour rattraper un excès alimentaire et aider l'organisme à récupérer. Que faire ? Sauter un repas ? Faire une cure détox ? Que manger le lendemain ? Le plein de conseils avec Cindy Louvet, diététicienne-nutritionniste.

Que faire après un excès alimentaire ?
© sementsovalesia - 123RF

Raclette, tartiflette, pizzas, fritures, plateau de charcuteries... La période hivernale est propice aux excès alimentaires. Parce qu'il fait plus froid, mais aussi parce qu'on a besoin de plats plus réconfortants... Mais le fait de manger un repas plus copieux a-t-il un impact sur la santé ? La digestion ? Le poids ? Que faut-il faire pour rectifier le tir et rattraper un excès ? Que manger au repas d'après ? Conseils de Cindy Louvet, diététicienne-nutritionniste à Paris, spécialisée dans la diététique thérapeutique.

Quelles sont les conséquences d'un excès alimentaire ?

On entend par excès alimentaire un repas plus copieux - avec un nombre de calories supérieur à ce que l'on a besoin de consommer - généralement riche en matières grasses auquel peut s'ajouter de l'alcool. "C'est un repas lors duquel on va aller au-delà de son rassasiement naturel. Que l'on se rassure, le fait de faire un repas copieux n'a pas de conséquences si c'est ponctuel. Cela arrive de temps en temps de manger plus que d'habitude, parce qu'il y a un événement particulier, un repas de famille, un dîner au restaurant, avec des amis... C'est tout à fait normal et il ne faut pas se l'interdire. Cela a des conséquences lorsque ça arrive trop souvent, par exemple, quand plusieurs fois par semaine on fait des excès alimentaires. Sur le long terme, cela va fatiguer la digestion et peut déréguler le poids. Lorsqu'on a tendance à manger copieusement plusieurs fois par semaine et que l'on ressent des inconforts digestifs ou des difficultés à perdre du poids, il faut essayer de chercher la cause de ces excès, et ne pas hésiter à se faire accompagner par un diététicien ou médecin nutritionniste", détaille notre interlocutrice.

Ne pas manger si on n'a pas faim.

Que faut-il faire après un excès ?

S'hydrater tout au long de la journée surtout après un repas riche en sel et en alcool. A boire après l'excès alimentaire :

  • De l'eau minérale, nature ou avec la moitié d'un citron bio pour aider le foie à se désengorger.  
  • Des tisanes à base de plantes qui facilitent la digestion : menthe poivrée (anti-ballonnements), anis, fenouil, verveine, gingembre...
  • Du thé vert (non sucré).

Ecouter son organisme : ne pas manger si on n'a pas faim et faire un repas que lorsque les signaux de la faim surviennent. 

► Idéalement, marcher au moins 30 minutes, une heure après le repas copieux, aide à la digestion. "Si le repas a lieu le soir, on peut faire une petite séance de sport ou de marche le lendemain, pas dans une idée de compenser l'excès alimentaire, mais pour se sentir mieux et faciliter la digestion", conseille notre interlocutrice. 

Boire un verre d'eau avec une cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire, en cas de brûlures d'estomac ou de remontées acides, fréquentes après un repas copieux. "Le bicarbonate alimentaire est un anti-acide efficace qui va soulager instantanément. Ce n'est pas quelque chose que l'on doit faire tous les jours, mais ponctuellement, ça aide à calmer les brûlures."

Une à deux gouttes d'Huile Essentielle (Menthe Poivrée, Estragon, Basilic, Citron : renseignez-vous au préalable sur les contre-indications de chacune des HE) sur une cuillère à café de miel ou des comprimés neutres, aident à la digestion. 

Faut-il sauter un repas  ?

Si l'excès a lieu le soir, il est important de s'écouter le lendemain. Autrement dit, il est tout à fait naturel de ne pas avoir faim (le fait de manger plus riche ralentit la digestion) et donc on ne se force pas à prendre un petit-déjeuner si on n'a pas de sensation de faim. "C'est important d'attendre que les signaux de faim reviennent car la faim est un véritable appel du corps qui demande à être nourri. Lorsqu'on n'a pas de sensation de faim, c'est que le corps n'a pas besoin d'être nourri", indique la nutritionniste. Ce n'est pas donc pas la peine de venir le surcharger en apport alimentaire alors qu'il n'y a pas de nécessité, que le corps est encore en digestion et qu'il a encore des réserves pour fonctionner correctement. "En revanche, il n'est pas conseillé de sauter un repas lorsqu'on a faim. Le corps demande à être nourri et s'il ne l'est pas, il va être comme "stressé" de ne pas pouvoir fonctionner et finira de toute manière par se rattraper sur les repas suivants et cela peut déréguler les repas suivants", tient à rétablir notre experte.  

Faut-il faire une cure détox ?

Le foie est un organe incroyable qui se régénère et qui se détoxifie tout seul. "Peu de personnes ont véritablement besoin de faire des cures détox pour purifier leur foie. Simplement le fait de mettre son foie au repos, de l'hydrater et de lui apporter les bons aliments permet de le détoxifier naturellement après un repas copieux. Bien s'hydrater, faire un repas léger ou boire de l'eau tiède citronnée constituent une détox en soi. Alors oui, on trouve de nombreux produits détox sur le marché, mais globalement, ils reposent sur des arguments marketing et ne sont pas nécessaires", argue Cindy Louvet. 

Que manger le lendemain ?

On mise sur du léger pour le repas suivant et on évite de trop le surcharger en matières grasses. L'objectif étant de retrouver rapidement son rythme habituel. Notre diététicienne-nutritionniste conseille alors d'opter pour :

  • Des protéines maigres : poisson blanc, jambon blanc, volaille, œuf
  • Des légumes : les fibres facilitent la digestion
  • Une portion de féculents (entre 100 et 150g cuits) pour être suffisamment rassasié. 
  • Un fruit ou une compote pour le dessert. 

Merci à Cindy Louvet, diététicienne-nutritionniste à Paris, spécialisée notamment dans la diététique thérapeutique.

Régimes et équilibre alimentaire