Comment éviter une intoxication alimentaire ? 10 astuces

En France, un tiers des infections alimentaires surviennent à la maison. Décongélation, préparation des aliments, nettoyage du frigo... Voici 10 astuces pour éviter l'intoxication alimentaire !

Comment éviter une intoxication alimentaire ? 10 astuces
© jackf-123RF

Une intoxication alimentaire est une infection digestive qui résulte de la consommation de boissons ou d'aliments contenant des bactéries, des parasites, des virus etc. Elle se manifeste notamment par des nausées, des vomissements et de la diarrhée. Plusieurs précautions permettent d'éviter l'intoxication alimentaire. Lesquelles ?

1. On décongèle au réfrigérateur ou au micro-ondes

Pas de décongélation à température ambiante. Dès l'instant où un aliment est décongelé et laissé à température ambiante, les bactéries y prolifèrent à vitesse grand V. Il faut donc le consommer très rapidement ou le cuire directement. Le plus sûr : la décongélation au réfrigérateur, au micro-ondes ou à l'eau froide.

2. Pas plus de 2 heures dehors !

Ne conservez pas les aliments que vous avez préparés plus de 2 heures à température ambiante avant réfrigération. Par ailleurs, jetez les aliments dont la date de limite de conservation (DLC) est dépassée. Les plats "maison" peuvent être conservés 3 jours max.

3. Se laver les mains avant de cuisiner

Cela semble évident mais on l'oublie encore trop souvent. Avant et pendant la préparation de vos repas, il faut toujours se savonner les mains afin de limiter les contaminations des aliments. Vérifiez aussi la propreté de vos ustensiles (couteaux, économes, planche à découper, etc.) avant de vous atteler à la préparation de votre repas. En effet des germes peuvent passer de la viande à la planche et vous risquez ensuite de les transmettre à la tomate que vous consommerez crue. Dernier conseil de bon sens : évitez de préparer les repas ou ceux de votre entourage en cas de gastro-entérite !

4. Attendre qu'un plat refroidisse avant de le mettre au frigo

Pourquoi ? Parce que la chaleur provoque une condensation, qui augmente la température interne dans le réfrigérateur. Attendez qu'il refroidisse, puis rentrez-le (sans jamais dépasser 2 heures). Et à l'inverse : pour limiter les risques de contamination par des micro-organismes, ne laissez pas vos aliments plus de deux heures à température ambiante.

5. Nettoyer le frigo une fois par mois

Un aliment périmé, un bouchon mal fermé, de la sauce qui s'écoule... Et ça peut vite devenir catastrophique pour l'hygiène. Par ailleurs, un nettoyage complet du réfrigérateur est nécessaire aussi souvent que possible et au moins une fois par mois, à l'aide d'une éponge propre, sans oublier les clayettes et accessoires. Commencez avec de l'eau savonneuse, puis terminez avec de l'eau javellisée afin de bien le désinfecter. En revanche, n'appliquez pas d'eau de javel concentrée sur les parois du frigo car cela peut l'abîmer et favoriser le développement de micro-organismes.

6. Retirez les emballages alimentaires 

Yaourts, crèmes desserts... Rangez-les sans leur emballage. Etonnant, mais vrai : les emballages en carton ou en plastique sont susceptibles de véhiculer des germes. Par ailleurs, afin de protéger les aliments entamés, utilisez un film alimentaire ou des boîtes hermétiques. Cela évitera des contaminations croisées entre plusieurs aliments.

7. Cuire la viande à 70°C 

Pourquoi ? Parce que les femmes enceintes plus sensibles aux bactéries pathogènes doivent se méfier des viandes hachées. Idem pour les enfants. Par précaution, il est préférable de bien cuire la viande et d'éviter les tartares et carpaccio, ainsi que les poissons crus. Même conseil pour les enfants et les personnes immunodéprimées. Une cuisson à cœur à 70 °C permet d'éliminer la plupart des micro-organismes dangereux.

8. Ne pas surcharger le frigo 

Quand il y a trop de produits, l'air froid circule moins bien. Résultat, la température monte et favorise la contamination des aliments par des bactéries. La chaîne du froid n'est plus maintenue et les aliments sont alors moins bien conservés. A savoir : selon les zones du réfrigérateur, la température n'est pas identique. Il est donc indispensable de connaître ces zones. Si vous avez perdu la notice de votre frigo,  il suffit de prendre un thermomètre et de comparer les températures des différents niveaux. Le plus souvent, la partie inférieure, située au-dessus du bac à légumes, est la plus froide.

9. Ranger les aliments selon les zones du frigo

C'est logique mais toujours utile à rappeler : les aliments les plus fragiles (viande, poisson, fruits de mer, préparations maison, mayonnaise, etc.), pour lesquels une contamination bactérienne est la plus probable, doivent être rangés dans la zone la plus froide du frigo. Pourquoi ? Parce qu'une température inférieure à 4°C permet de ralentir la croissance des micro-organismes comme Listeria et de stopper celle de germes pathogènes comme Salmonella.  Ainsi on évite les intoxications alimentaires. Vérifiez aussi régulièrement l'étanchéité des portes et évitez d'ouvrir trop souvent votre frigo.

10. Ne jamais recongeler un produit décongelé

Le froid ne détruit pas les micro-organismes : ils peuvent ainsi reprendre leur activité dès leur retour à température ambiante. Vérifiez aussi que vous voyez trois ou quatre étoiles sur la porte de votre frigo. S'il n'y a que deux étoiles, c'est que les aliments ne peuvent pas être congelés à -18°C.

Alimentation et maladies