Médicament anti-acide : liste, efficacité, dangers, ça sert à quoi ?

Utilisés pour soigner des brûlures d'estomac, des remontées acides ou même des pathologies plus importantes, il existe trois sortes de médicaments anti-acide. Quand prendre un anti-acide ? Quelle efficacité ? Réponses avec Eric Douriez, pharmacien.

Médicament anti-acide : liste, efficacité, dangers, ça sert à quoi ?
© Nikolai Sorokin - stock.adobe.co

Définition : qu'est-ce qu'un médicament anti-acide ? 

Un anti-acide est une substance qui neutralise ou bloque la production de l'acidité gastrique. Ils peuvent agir de deux manières différentes : Par une action de contact et dans ce cas-là, ils contiennent des sels de calcium, d'aluminium et/ou de magnésium. Leur effet peut être relativement court. En bloquant la production d'ions H+ : ce sont les anti Histaminiques H2 et les Inhibiteurs de la Pompe à Protons (H+), IPP. Ils ont une action prolongée.

Quand prendre un médicament anti-acide ? 

Les anti-acides sont prescrits contre les reflux gastriques ou les brûlures d'estomac. "Ils peuvent également agir dans le traitement de l'ulcère. Dans ce cas, on choisira de prescrire des IPP", précise Éric Douriez, pharmacien.

Exemples : quels sont les médicaments anti-acides ?

Il en existe trois catégories.
► Les anti-acides d'action locale :

  • Maalox
  • Gaviscon
  • Phosphalugel
  • Pepsane
  • Rocgel 
  • Xolaam 

► Les antihistaminiques H2 :

► Les inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) : 

Quel est le mode d'action des médicaments anti-acides ? 

Les anti-acides d'action locale ont un effet tampon. Certains sont associés aux alginates qui tapissent les muqueuses comme un pansement. Les antihistaminiques H2 agissent sur les cellules de l'estomac en bloquant la production d'acidité provoquée par la libération d'histamine. Quant aux IPP, ils agissent de façon prolongée en inhibant directement les pompes à protons des cellules digestives. 

Quelle est l'efficacité des médicaments anti-acides ? 

Les anti-acides d'action locale n'ont pas d'effet de guérison. Ils soulagent la douleur. "L'apparition des H2 dans les années 1980 a été une vraie révolution dans la prise en charge des pathologies de l'estomac jusqu'à l'arrivée des IPP qui agissent directement sur la pompe à protons et sont d'une très grande efficacité", souligne le pharmacien. 

Quels sont les anti-acides sans ordonnance ? 

Les antiacides d'action locale sont en vente libre. Il existe des présentations conseils des inhibiteurs de la pompe à protons dont la seule indication est le traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien (par exemple pyrosis, régurgitations acides) chez l'adulte. 

Quels sont les effets secondaires des anti-acides ? 

Certains médicaments peuvent entraîner des risques d'infection de l'estomac, une diminution de l'absorption de nutriments, une diminution du PH de l'estomac qui peut modifier l'action d'autres médicaments, ou encore un risque d'atteinte rénale. "Concernant les IPP, on dit souvent 'IPP un jour, IPP toujours'. Il est impossible d'arrêter brutalement les IPP car l'acidité peut revenir très rapidement", alerte Éric Douriez. Il est important de respecter les durées de prescription préconisées dans les autorisations de mise sur le marché de ces produits.

Quelles sont les contre-indications des anti-acides ?

L'allergie à certains composants et l'insuffisance rénale sévère constituent des contre-indications à la prise d'anti-acides. 

*Nsfp = ne se fait plus 
**Dci = dénomination commune internationale 

Merci à Éric Douriez, pharmacien à Thiais. 

Types de médicaments