Excès de magnésium : symptômes, risques, conséquences

Plébiscité pour son action contre le stress, la fatigue et les troubles neuromusculaires, le magnésium est souvent conseillé comme complément alimentaire lorsque l'alimentation n'est pas assez diversifiée. Il n'est pourtant pas sans risque. On fait le point avec le Dr Julien Rousseaux, médecin nutritionniste.

Excès de magnésium : symptômes, risques, conséquences
©  sonjachnyj-123RF

Quelle est la cause d'un excès de magnésium ? 

"Un excès de magnésium (hypermagnésémie) est lié à sa quantité élevée dans le sang ; c'est-à-dire à une concentration sanguine supérieure à 1,1 mmol/L chez un sujet sain. L'élévation de la magnésémie (dosage de magnésium dans le sang) devient symptomatique à partir de 2 mmol/L de magnésium", explique le Dr Julien Rousseaux, médecin nutritionniste. L'hypermagnésémie est rare. "Les apports alimentaires sont adaptés en quantités ; en cas d'apport oral important, le magnésium provoque un effet laxatif qui limite naturellement les apports. De plus, le magnésium est facilement éliminé par voir urinaire. C'est donc lorsque les reins fonctionnent mal que l'hypermagnésémie peut survenir. Elle se développe presque exclusivement en cas d'insuffisance rénale (chronique ou aiguë) et lorsque les personnes reçoivent des apports en magnésium (voies intraveineuse, orale, rectale)". Le surdosage est donc souvent d'origine iatrogène (lié à des médicaments ou des compléments alimentaires).

Quels sont les symptômes d'un excès de magnésium ?

Avant son absorption dans le sang, le premier symptôme d'un excès d'apport en magnésium est la diarrhée. "Un excès de magnésium dans l'organisme peut entraîner des symptômes neuromusculaires avec une diminution des réflexes ostéotendineux et, à l'extrême, une paralysie musculaire. Cet excès entraîne également des nausées et céphalées (maux de tête)".
Pour des niveaux plus élevés de magnésémie, "les symptômes cardiovasculaires se manifestent par une bradycardie (ralentissement du cœur) ou une hypotension artérielle (importante diminution de la pression artérielle), avec potentiellement des anomalies de l'électrocardiogramme". Si l'excès de magnésium est particulièrement important, on peut observer des effets toxiques se traduisant par une confusion mentale, des troubles cardiaques s'associant à des troubles graves des reins. 

Quels sont les risques et conséquences ? 

À l'extrême, l'hypermagnésémie peut provoquer une faiblesse musculaire et des troubles de la respiration. "Dans les cas extrêmes, l'excès de magnésium peut entraîner un arrêt cardiaque".

Quand et qui consulter ? 

Même si les cas de surdosage de magnésium restent très rares, un avis médical ou pharmaceutique est fortement conseillé avant toute supplémentation. "En cas de supplémentation et de symptômes inexpliqués, il convient de consulter son médecin traitant qui, s'il le pense nécessaire, demandera un bilan sanguin afin de mesurer le taux de magnésium dans le sang", assure le médecin.

Quel est le traitement ?

Le premier traitement est l'arrêt des apports en magnésium. "En cas d'hypermagnésémie sévère, les personnes sont hospitalisées et reçoivent du gluconate de calcium par une veine (voie intraveineuse) ; ce traitement est destiné à stabiliser les répercussions cardiaques et neuromusculaires de l'hypermagnésémie en attendant la diminution de la magnésémie", conclut notre interlocuteur. "Il est parfois nécessaire de dialyser les patients pour faire diminuer rapidement le taux de magnésium sanguin et compenser l'insuffisance rénale".

Merci au Dr Julien Rousseaux, médecin nutritionniste et conseiller médical Elsan.

Nutriments et Calories