Zopiclone : effets, danger, sur ordonnance sécurisée ?

La zopiclone est un hypnotique, de la famille des benzodiazépines. Il est prescrit en cas d'insomnie et sa délivrance est soumise à prescription en raison des risques de dépendance et de ses nombreux effets secondaires. Quels sont ils ? Quelles sont les précautions à prendre ? Les explications du Dr. Patrick Lemoine, psychiatre.

Zopiclone : effets, danger, sur ordonnance sécurisée ?
© astarkim-123RF

Définition : c'est quoi le Zopiclone ?

Le zopiclone est un médicament qui appartient à la famille des sédatifs-hypnotiques. Il est indiqué dans le traitement des troubles du sommeil (insomnies). Présenté sous forme de comprimé, il se prend par voie orale. "Pour éviter tous risques de dépendance, il ne peut être prescrit que pour une durée n'excédant pas 4 semaines", précise le Dr. Lemoine. Ce médicament est disponible à la vente uniquement sur prescription médicale.

Dans quels médicaments trouve-t-on la Zopiclone ?

Il est commercialisé sous le nom d'Imovane. La Zopiclone est également présente dans tous les médicaments génériques. Par ailleurs, la zopiclone se retrouve dans l'Imovane qui se présente sous forme de comprimés pelliculés de 3,75 ou de 7,5 mg.

Quelle est la classe thérapeutique de la Zopiclone ?

La zopiclone appartient à la famille des cyclopyrrolones qui est apparentée à celle des benzodiazépines

Quel est son mode d'action ?

La zopiclone possède des propriétés sédatives, myorelaxantes (décontraction musculaire), anxiolytiques (pour lutter contre le stress), hypnotiques, anticonvulsivantes et amnésiantes (il agit sur la mémoire). Attention, l'arrêt brutal de la prise de zopiclone expose à un syndrome de sevrage, avec la réapparition brutale des symptômes ayant motivé le traitement initial.

Dans quelles indications ?

La zopiclone est employée pour lutter contre les insomnies passagères aiguës ou chroniques. Il est également possible de la prendre de manière intermittente. Néanmoins, son utilisation doit être limitée dans le temps. Elle doit être prise au moment du coucher.

Contre la dépression

"Elle n'a pas d'indication contre la dépression", précise le Dr. Lemoine. 

Peut-on boire de l'alcool si on en prend de la Zopiclone ?

"La consommation d'alcool est interdite durant toute la durée du traitement", indique le psychiatre.

Quels sont les effets secondaires de la Zopiclone ?

Ils sont nombreux. Ce traitement peut provoquer : 

  • Un goût amer et/ou métallique dans la bouche
  • Dans le cas où elle n'est pas prise juste au moment du coucher, elle est susceptible de provoquer une confusion passagère au réveil ou en cas de maintien de l'état de veille
  • Des cauchemars
  • Une sensation d'ivresse
  • Des maux de tête
  • Des troubles de la coordination motrice
  • Une faiblesse musculaire
  • Une baisse de la libido
  • Des éruptions cutanées
  • Un dédoublement de la vue
  • Des hallucinations
  • Des troubles digestifs

"Par ailleurs, elle peut entraîner de l'anxiété, de l'agitation et de l'agressivité, ainsi que des troubles du sommeil. Si ces derniers symptômes apparaissent, il faut aussitôt cesser le traitement à base de zopiclone", recommande le Dr. Lemoine.

La Zopiclone peut-elle constiper ?

Ce médicament peut entrainer des troubles digestifs, une constipation comme une diarrhée. 

Le Zopiclone fait-elle grossir ?

"Non, il n'entraine pas de trouble pondéral", précise le Dr. Lemoine.

Quelle est la durée d'action de la Zopiclone ?

"Sa demi-vie (temps au bout duquel il en reste la moitié dans l'organisme) est variable selon l'âge, le poids, le tabagisme, les gènes. En moyenne, elle tourne autour de 4 à 6 heures", explique l'expert.

Quels sont les dangers de la Zopiclone ?

"La zopiclone peut très rapidement provoquer une dépendance, aussi physique que psychique. Celle-ci est majorée selon la durée du traitement, la posologie quotidienne et la prédisposition du patient (antécédent de dépendance, anxiété sous-jacente...)", prévient le Dr. Lemoine. L'arrêt du Zopiclone doit être fait graduellement et sur avis médical. Des syndromes de manque avec une agitation, une anxiété, de l'agressivité, des troubles du sommeil, des tremblements et, dans les cas les plus graves, une confusion et des troubles de la conscience peuvent apparaître si cet arrêt est effectué trop brutalement.

Y-a-t-il des risques de cancers associés avec la Zopiclone ?

"Non, il n'y a pas de risques de cancers associés", prévient le Dr. Lemoine.

La Zopiclone est-elle sur ordonnance sécurisée uniquement ?

"Non, c'est uniquement pour Zolpidem", précise le psychiatre.

Quelles sont les contre-indications de la Zopiclone ?

Il est contre-indiqué chez les patients atteints de troubles respiratoires, d'apnée du sommeil ou de myasthénie (maladie qui affecte la transmission entre les muscles et les neurones). Sa prise est également contre-indiquées en cas d'insuffisance hépatique grave

La femme enceinte peut-elle de la Zopiclone ?

Ce médicament ne doit pas être utilisé sans avis médical pendant la grossesse

Merci au Dr. Patrick Lemoine, psychiatre spécialiste du sommeil.

Principes et substances actives