Quels bébés sont appelés à la vaccination Covid en France ?

La Direction générale de la Santé annonce l'ouverture en France de la vaccination des enfants de 6 mois à 4 ans à risque de forme grave de Covid-19 et ceux vivant dans l'entourage d'une personne immunodéprimée. Avec quel vaccin ? Pfizer ? Combien de doses ?

Quels bébés sont appelés à la vaccination Covid en France ?
© amenic181 - 123RF

La Direction générale de la Santé annonce l'ouverture en France de la campagne de vaccination aux enfants de 6 mois à 4 ans, à risque de formes graves de Covid-19 et à tous ceux vivant dans l'entourage d'une personne immunodéprimée, peut-on lire dans un communiqué du 19 janvier 2023. Cette vaccination n'est pas obligatoire mais elle fait partie des recommandations des autorités sanitaires françaises pour garantir une protection optimale à ces enfants. Pour quels bébés et jeunes enfants concrètement ? Avec quel vaccin ? PfizerCombien de doses ? Qui peut vacciner les jeunes enfants ?

Quels jeunes enfants peuvent se faire vacciner contre le Covid ?

► Les enfants à risque de forme grave de Covid. L'ouverture de la vaccination concerne les enfants âgés de 6 mois à 4 ans présentant au moins une comorbidité identifiée par la Haute autorité de Santé (HAS). La liste des comorbidités sont celles pouvant comporter un risque de développer une forme grave de Covid, ainsi que certaines pathologies particulièrement à risque pour cette classe d'âge : 

  • Les cardiopathies congénitales
  • Les maladies hépatiques chroniques
  • Les maladies cardiaques et respiratoires chroniques (y compris l'asthme sévère nécessitant un traitement continu)
  • Les maladies neurologiques
  • L'immunodéficience primitive ou induite par médicaments
  • L'obésité
  • Le diabète
  • Les hémopathies malignes
  • La drépanocytose
  • La trisomie 21.

► Les médecins spécialistes d'organes et de maladies rares peuvent également proposer au cas par cas la vaccination aux enfants jugés particulièrement vulnérables mais dont les facteurs de risques ne figurent pas dans ces listes (cancer récent, maladie rénale chronique ou handicap neurologique par exemple), sur la base d'une appréciation du rapport bénéfice/risque individuel.

► Les enfants de 6 mois à 4 ans vivant dans l'entourage d'une personne immunodéprimées (chimiothérapie, infection VIH, greffe d'organe...)

A partir de quand en France peuvent-ils se faire vacciner ?

► Depuis le 16 janvier 2023 : les enfants de 6 mois à 4 ans les plus à risque peuvent se faire vacciner dans les établissements de santé et services concernés (CHU, CH, hôpitaux pédiatriques, établissements spécialisés, centres d'accueil moyens et longs séjours, ESMS accompagnant des enfants en situation de handicap...). Une offre de vaccination en ville (médecin libéral, cabinet d'infirmier...) est également proposée pour les enfants les plus à risque. 

► Le lundi 23 janvier 2023 : les officines peuvent commander des flacons du vaccin Comirnaty® pédiatrique 6 mois – 4 ans (Pfizer-BioNTech) pour les médecins, sages-femmes et infirmiers diplômés d'Etat (IDE) qui leur en font la demande et qui pourront ainsi vacciner tous les enfants éligibles à cette vaccination. La vaccination n'est pas possible en pharmacie pour cette tranche d'âge.

Avec quel vaccin ? Pfizer ?

La vaccination de ces enfants se fait avec la forme pédiatrique du vaccin COMIRNATY des laboratoires Pfizer-BioNTech, un produit spécialement adressé aux enfants âgés de 6 mois à 4 ans (VACCIN COVID 19 PFIZER PED 6M4A)  Il s'agit d'une forme du vaccin spécifiquement adaptée à cette tranche d'âge, avec un dosage de 3 µg d'ARNm par dose, différente de la forme du vaccin adaptée aux enfants de 5 à 11 ans (qui contient 10 µg d'ARNm par dose). L'Agence européenne des médicaments avait émis un avis positif le 19 octobre 2022 concernant son utilisation dans cette tranche d'âge. La Haute autorité de Santé avait quant à elle recommandé son utilisation le 15 décembre 2022. 

Combien de doses pour ces jeunes enfants ?

La vaccination de ces jeunes enfants à risque de forme grave de Covid  comprend l'injection de 3 doses de la forme pédiatrique du vaccin Pfizer (3 µg d'ARNm/dose) :

► Les deux premières doses doivent être administrées à 21 jours d'intervalle (3 semaines).

► La troisième injection doit être réalisée 8 semaines après la deuxième.

Il est possible de recevoir un autre vaccin du calendrier vaccinal concomitamment au vaccin COMIRNATY 6 mois-4 ans (vaccin contre la grippe par exemple). Si ceux-ci ne sont pas administrés le même jour, aucun délai spécifique n'est à respecter entre les deux injections.

Où se fait l'injection chez les jeunes enfants ?

Chez les nourrissons âgés de 6 à moins de 12 mois, il est recommandé d'effectuer l'injection dans la face antérolatérale de la cuisse.

Chez les enfants âgés de 1 ans et plus, il est recommandé d'effectuer l'injection dans la face antérolatérale de la cuisse ou dans le muscle deltoïde.

vaccin-covid-bebe
Vaccination chez le bébé (face antérolatérale de la cuisse) © Adil Benayache/SIPA (publiée le 20/01/2023)

Que faire si l'enfant attrape le Covid pendant la vaccination ?

En cas d'infection au Covid-19, un délai de 3 mois devra être respecté entre l'infection et l'injection.

Même en cas d'infection au Covid-19 survenue avant le début du schéma vaccinal ou entre les différentes injections (par exemple : une infection survenant avant la 1ère injection, ou entre la 1ère et la 2e injection ou entre la 2e et la 3e injection), les 3 doses devront in fine être réalisées, afin d'avoir une protection optimale. La protection apportée par seulement deux doses pour cette classe d'âge est insuffisante. Il est important de compléter un schéma vaccinal entamé. En cas d'infection au Covid-19, un délai de 3 mois devra être respecté entre l'infection et l'injection.

Sources : Avis de la DSG du 19 janvier 2023 sur l'ouverture de la vaccination Covid aux enfants de 6 mois à 4 ans à risque / Covid-19 : la HAS ouvre la vaccination des enfants de 6 mois à 4 ans à risque de formes graves, 19 décembre 2022 / Agence européenne du médicament (EMA)

Vaccins contre le Covid