Variant centaure (BA.2.75) : en France, symptômes, dangereux

Originaire d'Inde, un nouveau sous-variant d'Omicron, le BA.2.75, surnommé Variant Centaure a été détecté en France. Il est surveillé de près par l'OMS. Quels symptômes entraînent-ils ? Est-il plus dangereux que les autres ? Mutations, virulence, vaccin... Ce que l'on sait à date.

Variant centaure (BA.2.75) : en France, symptômes, dangereux
© Tatiana - stock.adobe.com

[Mis à jour le 26 juillet 2022 à 15h05] Sous les radars des autorités sanitaires : une nouvelle mutation du Covid. Apparu en Inde depuis le mois de mai 2022, le nouveau sous-variant de BA.2, lui-même sous-variant d'Omicron a été détecté en France pour la première fois en juillet 2022 : il s'agit du sous-variant BA.2.75, aussi surnommé "variant centaure" (ou "centaurus" en anglais) de manière non officielle. "Il semble devenir la souche dominante en Inde – la question est de savoir si elle deviendra la souche dominante partout dans le monde", indique Antoine Flahault, directeur de l'Institut de santé mondiale de l'Université de Genève à l'AFP. Il est surveillé de près par les autorités sanitaires, comme Santé publique France ou l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Combien de cas à date ? Où dans le monde ? Quels symptômes spécifiques entraîneraient-ils ? Serait-il plus dangereux que les autres sous-variants ? Connaissances à date. 

Définition : c'est quoi le sous-variant BA.2.75 ?

La mutation BA.2.75 ou le sous-lignage V-22JUL-01 (surnommée Centaure ou Centaurus, de manière non officielle, autrement dit, les autorités sanitaires ne l'appellent pas ainsi) est un sous-variant de BA.2, lui-même sous-variant du variant d'Omicron du Covid. Le sous-variant BA.2 était majoritaire dans l'Hexagone jusqu'à la mi-juin 2022, mais a été progressivement remplacé par le sous-variant BA.5, indique Santé publique France. "Le BA.2 est un sous-variant d'Omicron, qui est lui-même un "petit cousin" du variant Omicron" expliquait Jean-François Delfraissy, président du Conseil Scientifique Covid, au micro de Franceinfo en janvier 2022.

Quelle est l'origine du variant BA.2.75 (centaure) ?

Dans son analyse de risque sur les variants émergents du SARS-CoV-2 du 6 juillet 2022, Santé publique France indique que la majorité des séquences correspondant au sous-variant BA.2.75 proviennent d'Inde. Il a été signalé pour la première fois en Inde au mois de mai, puis s'est propagé à d'autres pays : Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Canada, Japon, Pays-Bas, Australie, Népal, Indonésie, Nouvelle-Zélande, Danemark, Italie, Chine, Luxembourg... Et en France en juillet 2022.

Carte de présence du variant Centaure
Carte de présence du variant Centaure © GISAID updated 7/25/2022 7:22:09 PM | NYITCOM Research Report |

Combien y a-t-il de cas de BA.2.75 en France ?

Au 22 juillet 2022 : 3 cas de BA.2.75 ont été détectés en France, un en Martinique, un en Occitanie et un dans le Grand Est, rapporte le tracking mondial du scientifique Raj Rajnarayanan.

Liste des cas du variant Centaure en France
Liste des cas du variant Centaure en France © Tracking BA.2.75 Lineage Over Time by Raj Rajnarayanan

Le sous-variant centaure est-il plus dangereux que les autres ?

"S'il est encore trop tôt pour savoir si ce sous-variant dispose de propriétés d'invasion immunitaire plus fortes et s'il aura des effets plus sévères sur le plan clinique, on ne le sait pas encore. [Cette souche] serait suivie de près" par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), indique la scientifique en chef de l'OMS Soumya Swaminathan. Selon Santé publique France, le sous-variant "BA.2.75 a été repéré par la communauté internationale de bioinformaticiens et de virologistes car il porte un nombre important de mutations additionnelles dans la protéine Spike (K147E, W152R, F157L, I210V, G257S, D339H, G446S, N460K, réversion R493Q...). A ce jour, aucune donnée n'indique que BA.2.75 posséderait des caractéristiques différentes des autres sous-lignages de BA.2". Autrement dit, le variant centaure ne serait pas plus ou moins dangereux que les autres sous-lignages de BA.2. D'autres recherches se poursuivent.

Quels symptômes entraînent le variant BA.2.75 ?

Ce sous-variant aurait les mêmes caractéristiques que le BA.2 et plus globalement le variant Omicron. Il entraînerait donc les mêmes symptômes, à savoir :

  • Une importante fatigue
  • De la toux
  • De la fièvre
  • Des maux de tête
  • Des douleurs musculaires ou des courbatures
  • Des maux de gorge
  • Le nez qui coule
  • Des symptômes digestifs : nausées, vomissements, diarrhées...
  • Parfois, une perte de goût et d'odorat

Le vaccin Covid est-il efficace contre le variant BA.2.75 ?

A priori oui, puisque le variant centaure a les mêmes caractéristiques que le BA.2.

  • Après deux doses de vaccin, l'efficacité contre la maladie symptomatique est de 18% pour BA.2
  • Après trois doses l'efficacité contre la maladie symptomatique est de 74% pour BA.2.
  • L'efficacité tombe à près de 50% deux mois et demi après la 3e dose pour BA.2, indique une étude de l'agence sanitaire britannique publiée le 25 février. 

Sources : Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) / Analyse de risque des variants de Santé publique France / SARS-CoV-2 variants of concern and variants under investigation in England, UK Health Security Agency, 22 juillet 2022.