Erythème noueux : causes, durée, comment le soigner ?

L'érythème noueux est une hypodermite nodulaire. Il se traduit par l'apparition de nodules profonds douloureux, localisés surtout sur les jambes. Il survient les plus souvent chez la femme entre 25 et 40 ans. Quels sont les symptômes et les causes ? Eléments de réponse avec le Dr Pierre-André Becherel, dermatologue et vénérologue.

Erythème noueux : causes, durée, comment le soigner ?
© psodaz

Définition : c'est quoi un érythème noueux ? 

L'érythème noueux est une manifestation dermatologique des cellules graisseuses sous-cutanées qui prend la forme d'une ou plusieurs petites boules (nodules) douloureuses, palpables sous la peau, pouvant être rouges et chaudes. L'érythème noueux apparaît au niveau des membres inférieurs et notamment sur les jambes et les pieds. "Cette maladie touche un peu plus souvent les femmes et après 30 ans, constate le Dr Pierre-André Becherel, dermatologue et vénérologue. Après quelques jours de sensation de malaise général avec fièvre, douleurs articulaires et fatigue, des nodules rouges, douloureux et chauds au toucher, apparaissent soudainement et généralement sur les deux jambes". L'érythème noueux est généralement causé par une réaction à un médicament, par une infection (bactérienne ou virale) ou par un autre trouble, comme la maladie inflammatoire chronique de l'intestin. "Mais la plupart du temps, on ne retrouve aucune cause particulière".

Quels sont les symptômes d'un érythème noueux ? 

Les premiers symptômes de l'érythème noueux sont marqués par un épisode de fièvre pendant 3 à 6 jours accompagné de douleurs articulaires, parfois abdominales. Pendant cette première phase, l'affection peut être confondue avec une infection rhinopharyngée ou une angine. "La deuxième seconde phase de la maladie est plus caractéristique", poursuit le médecin. En effet, des nodules apparaissent brusquement sur les jambes et les genoux. Ils peuvent aussi se situer sur les cuisses et les avant-bras, en petites quantités, avec une taille comprise entre 1 et 5 cm de diamètre, mais elles sont rapidement douloureuses. "C'est une maladie douloureuse, gênante mais qui n'est pas grave". Les nodules deviennent bleus et jaunâtres en une dizaine de jours pour disparaître complètement. La station debout accentue les poussées qui peuvent durer de 4 à 8 semaines.

Quelles sont les causes possibles d'un érythème noueux ? 

"On peut tenter d'identifier une cause grâce à un bilan sanguin", précise le médecin. L'infection à streptocoques béta-hémolytiques est responsable de l'érythème noueux dans 10 à 60 % des cas. Trois semaines auparavant, le patient ressent généralement les symptômes d'une angine. La sarcoïdose fait également partie des causes de l'érythème noueux. Elle concerne surtout les jeunes femmes. "Chez l'enfant, la yersiniose, une maladie infectieuse digestive responsable de diarrhées sanglantes, peut provoquer l'apparition d'un érythème noueux". À noter également que la survenue de l'érythème noueux est inexpliquée dans 10 à 55 % des cas et que la récurrence est rare, ce qui oriente souvent le médecin vers une cause infectieuse. "C'est ce qu'on appelle un érythème noueux nu".

Combien de temps dure un érythème noueux ? 

L'érythème noueux se résout le plus souvent tout seul, et les nodules peuvent disparaître sans traitement après 3 à 6 semaines. Le repos au lit, des compresses froides, une surélévation des jambes et des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peuvent soulager la douleur liée aux nodules. "Il n'y a pas de séquelles à l'exception parfois de cicatrices ou de taches un peu pigmentées", précise le dermatologue.

Comment pose-t-on le diagnostic d'un érythème noueux ? 

"L'examen clinique et l'interrogatoire du patient sont très importants car ils vont permettre le diagnostic", confirme le spécialiste. Le caractère douloureux des lésions peut orienter l'examen, surtout lorsqu'il s'accentue en station debout. Il n'est pas nécessaire de pratiquer une biopsie qui n'apporte pas d'élément probant. "Quelle que soit la cause, les résultats de l'analyse anatomopathologique seront les mêmes".

Quel traitement pour soigner un érythème noueux ?

"La base du traitement consiste en la prise d'anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) comme l'ibuprofène notamment pour traiter les douleurs", détaille le Dr Becherel. "Il faut également beaucoup de repos pendant 2 à 3 semaines". Le patient doit également garder le plus possible les jambes allongées pour soulager les douleurs et accélérer l'évolution des lésions cutanées. "Les cas d'hospitalisation restent rares". 

Quand porter des bas de contention ?

"Les bas de contention constituent essentiellement un traitement pour les problèmes veineux, rappelle le Dr Bécherel. Dans le cas d'un érythème noueux, les jambes gonflent mais ce n'est pas une maladie vasculaire. Les bas de contention n'ont donc peu d'utilité. De plus, ce n'est pas très agréable pour le patient de les enfiler compte tenu des douleurs liées à l'hypodermite". 

Merci au Dr Pierre-André Becherel, dermatologue, vénérologue et membre du Collège scientifique de la Fondation Ramsay Santé.

Maladies et infections de la peau