Syndrome de Muller-Weiss : symptôme, traitement, ça s'opère ?

Le syndrome de Muller-Weiss ou ostéonécrose spontanée de l'os naviculaire est une pathologie très rare du pied. Le joueur de tennis Rafael Nadal en est atteint. Quel est le meilleur traitement ? Quand se faire opérer ? Réponses avec le Dr Marc Elkaim.

Syndrome de Muller-Weiss : symptôme, traitement, ça s'opère ?
© Laurent VU/SIPA

[Mis à jour le 7 juin 2022 à 11h17] Le syndrome de Muller-Weiss (prononcé "Muller Vaïce") ou ostéonécrose spontanée de l'os naviculaire (ou scaphoïde) est une pathologie très rare du pied. Le joueur de tennis Rafael Nadal est atteint de cette maladie. "Je vis avec une tonne d'anti-inflammatoires" a-t-il confessé dans les colonnes du Parisien en juin 2022 pendant le tournoi Roland-Garros. Parmi les symptômes, le syndrome de Muller-Weiss provoque des douleurs au niveau du pied. L'opération est envisagée lorsque les traitements ne parviennent pas à soigner cette pathologie. C'est quoi le syndrome de Muller-Weiss ? Quelles sont les causes et les symptômes ? Quel traitement ? Quand recourir à l'opération ? Réponses avec le Dr Marc Elkaim, chirurgien orthopédiste.

Schéma de l'os naviculaire ou scaphoïde
Schéma de l'os naviculaire ou scaphoïde © sante-medecine.net

Définition : c'est quoi le syndrome de Muller-Weiss ?

Le syndrome de Muller-Weiss (ou Mueller-Weiss) également appelé "ostéonécrose spontanée de l'os naviculaire" est une pathologie très rare du pied. "Elle touche davantage les femmes que les hommes et se manifeste par une compression de l'os naviculaire entre le talus et l'os cunéiforme latéral, conduisant à une ostéonécrose (mort du tissu osseux, ndlr) spontanée de l'os naviculaire" explique le Dr Marc Elkaim, chirurgien orthopédique. Cette maladie dégénérative provient de la description par Mueller en 1927 de la déformation chronique de l'os naviculaire chez les adultes.

Quelles sont les causes du syndrome de Muller-Weiss ?

C'est une maladie idiopathique c'est-à-dire que les causes sont généralement inconnues. "Mais il existe des facteurs de risques tels que l'arrière du pied varus. Cette malformation du pied se manifeste par l'os du talon qui a tendance à rentrer à l'intérieur et augmenter la pression sur l'os naviculaire. Par ailleurs, toute contrainte ou importante pression sur cette articulation peut aggraver la pathologie en traumatisant cet os déjà mal vascularisé" développe le Dr Elkaim.

Quels sont les symptômes du syndrome de Muller-Weiss ?

Le symptôme principal et presque exclusif est une douleur au pied localisée sur la face dorsale. "Le pied peut éventuellement gonfler lors de la phase tardive de la maladie mais généralement cette pathologie ne provoque pas beaucoup d'œdème" indique notre expert. Le patient consultera principalement pour la douleur.

Comment diagnostiquer le syndrome de Muller-Weiss ?

C'est une maladie difficile à diagnostiquer au début. Une fois que le patient a décrit sa douleur au pied, le médecin prescrit une radiologie du pied. "Le patient doit être debout pendant la radio parce que la contrainte sur l'os naviculaire est différente selon la position" précise notre interlocuteur.

Quels sont les traitements du syndrome de Muller-Weiss ?

Les traitements les plus courants sont :

  • Les semelles orthopédiques en première proposition pour diminuer la contrainte sur les articulations qui entourent l'os naviculaire.
  • La prise d'anti-inflammatoires.
  • Des infiltrations radioguidées réalisées par un radiologue.
  • La chirurgie.

"Les sportifs professionnels réalisent souvent des infiltrations, or ce traitement est réalisable un temps mais ne tient pas dans la durée. Un trop grand nombre d'infiltrations abime l'os naviculaire qui risque de nécroser et il faudra pratiquer une greffe osseuse" met en garde le Dr Elkaim.

"La seule chirurgie qui fonctionne c'est l'arthrodèse"

Dans quel cas faut-il opérer ?

L'intervention chirurgicale est prescrite aux patients pour lesquels les traitements (repos, anti-inflammatoires, semelles) ne suffisent pas à éliminer la douleur. "Parmi les chirurgies possibles, l'objectif est de revasculariser l'os. La seule chirurgie qui fonctionne est invalidante, c'est l'arthrodèse (la fusion entre les articulations des os du dessus et du dessous). Une fois que l'os naviculaire est mort, il se fragmente et peut être expulsé du pied ce qui nécessitera une greffe osseuse" soutient le spécialiste. "L'articulation de l'os naviculaire est responsable de l'adaptation du pied au terrain sur lequel il marche. Après une opération, certains patients compensent avec les autres articulations et utilisent leurs pieds normalement. D'autres développent une démarche chaloupée" précise le chirurgien orthopédiste.

Peut-on prévenir le syndrome de Muller-Weiss ?

"Les semelles orthopédiques préviennent l'aggravation de la maladie s'il y a une déformation du piedOn peut aussi corriger le varus de l'arrière pied chirurgicalement en cassant l'os du talon pour le réaxer et diminuer la pression sur l'os naviculaire" répond le spécialiste. En revanche, le sport a tendance à aggraver les symptômes d'un pied varus. "Il est possible de faire du sport s'il n'y a aucune douleur mais il ne faut pas forcer si vous avez mal."

Merci au Dr Marc Elkaim, Chirurgien orthopédiste.

Rhumatologie