C'est quoi le syndrome du globus, maladie de Céline Dion ?

"C'est quoi le syndrome du globus, maladie de Céline Dion ?"

GLOBUS DE CELINE DION. La star Céline Dion souffrirait du syndrome du globus (aussi appelé globus hystericus), révèle son médecin ORL. Ce trouble se traduit par la sensation d'avoir une boule dans la gorge et des spasmes. Définition médicale, causes possibles, symptômes et traitement.

[Mis à jour le 29 novembre 2022 à 10h31] Le mystère sur la maladie de Céline Dion serait-il enfin dévoilé ? En effet, la chanteuse pourrait souffrir du syndrome du globus, révèle le Dr Jean Abitbol, médecin ORL de la chanteuse depuis 24 ans, dans le livre biographique "Céline Dion : la vraie histoire" de Laurence Pieau et Hervé Tropéa. Ce syndrome serait d'ailleurs à l'origine des spasmes que la star a décrit il y a quelques mois : "Mes médecins me donnent des traitements, des médicaments mais je souffre encore de spasmes. Ma guérison prend beaucoup plus de temps que j'espérais", raconte Céline Dion, dont les propos ont été relayés par nos confrères de TF1 Info. C'est quoi le syndrome du globus ? Par quels symptômes se manifeste-t-il ? Une boule dans la gorge ? Comment peut-on le soigner ?

Définition : c'est quoi le syndrome du globus ?

Le syndrome du globus, autrefois appelé globus hystericus (littéralement "globe hystérique"), caractérise la sensation d'avoir un corps étranger dans la gorge comme une boule ou une masse, alors qu'il n'y a rien dans la gorge, indique le site de la Société nationale Française de Gastro-entérologie (SNFGE) Ce syndrome n'est pas corrélé à la déglutition (le fait d'avaler), mais serait davantage psychosomatique.  

Quels sont les symptômes du syndrome du globus ?

Selon le médecin Jean Abitbol, le syndrome du globus est "quelque chose d'extrêmement simple". La personne ressent "un sentiment de boule dans la gorge ainsi que des sortes de spasmes qui se produisent en général quand on a vécu une période de stress relativement agressive". Cette sensation persistante ou intermittente d'une boule dans la gorge survient entre les repas, sans qu'il y ait d'aliment ingéré. "Elle survient au repos et lors de la déglutition salivaire et cède lorsque le sujet s'alimente (sauf s'il présente une phobie d'étouffement par la nourriture)", précise l'Université de Lorraine dans une synthèse sur les troubles digestifs liés au stress. Dans le cas de Céline Dion, ce syndrome est associé à la ménopause"En période de ménopause, les hormones de la femme ne jouent plus le même rôle. Associée au globus, elle provoque cette impression de reflux gastrique, de gorge serrée et de spasmes", poursuit-il. Par extension, ce syndrome entraîne des difficultés à respirer, à parler et à chanter. 

Quelle est la cause du syndrome du globus ? Un stress ou le RGO ?

Le mécanisme est mal connu et probablement plurifactoriel, peut-on lire dans la lettre de l'Hépato-gastroentérologue. Selon le médecin Jean Abitbol, il s'agirait d'une "réaction psychosomatique". Certains travaux avancent que le syndrome du globus pourrait être lié à l'hyperpression du muscle cricopharyngien (sphincter supérieur de l'œsophage) ou à une motricité anormale de l'hypopharynx. Mais d'autres études disent que ce n'est pas lié. Ce syndrome pourrait également être favorisé par un reflux gastro-oesophagien (RGO), des mouvements de déglutition trop fréquents, ou une sécheresse de la gorge associée à une anxiété ou à un autre trouble émotionnel. Certaines personnes auraient des prédispositions.

Comment pose-t-on le diagnostic du syndrome du globus ?

Devant cette sensation de boule dans la gorge, la principale difficulté est de distinguer le syndrome du globus d'une dysphagie (trouble de la déglutition). Pour cela, le médecin procèdera à l'examen clinique et palpera le cou et le plancher de la bouche à la recherche d'une masse, ainsi que l'oropharynx. Il recherchera également une perte de poids (en faveur d'un trouble de la déglutition), des signes de faiblesse musculaire ou des douleurs (en faveur d'un globus hystericus ou d'une autre maladie neurologique), une éventuelle stagnation salivaire (en faveur d'un trouble de la déglutition). Si le diagnostic est incertain ou si le médecin ne peut pas bien voir le pharynx, des examens sont proposés :

  • Imagerie œsophagienne standard ou par vidéographie
  • Analyse du temps de déglutition
  • Radio du thorax
  • Manométrie œsophagienne.

Comment soigner le syndrome du globus ?

"Aucun médicament n'a fait preuve de son efficacité dans le traitement symptomatique du globus pharyngé", explique l'Université de Lorraine. Ce syndrome nécessite surtout un soutien psychologique du patient, pour traiter la potentielle cause du syndrome du globus : dépression sous-jacente, anxiété ou autre trouble du comportement. "Il est avant tout nécessaire de rassurer le patient et de lui apporter une écoute attentive. Pour cela, il peut être amené à consulter un psychothérapeute. Le pharmacien d'officine dispose également de remèdes homéopathiques et d'aromathérapie pour soulager le patient", précise-t-elle. 

Sources : Lettre de l'Hépato-Gastroentérologue de 2001 / Site de la Société nationale Française de Gastro-entérologie (SNFGE) / GASTROENTEROLOGY 2009 Docteur Jean-Claude Debongnie / Les troubles digestifs liés au stress, HAL Université de Lorraine

ORL