Déglutition : définition, difficile, douloureuse, atypique, pourquoi ?

La déglutition représente l'ensemble des mécanismes qui nous permettent d'avaler les solides et des liquides et de les faire passer de la bouche vers l'estomac. Qu'est-ce que la déglutition atypique ? Quelles sont les causes d'une déglutition douloureuse ? Quand consulter ? Les réponses avec le Dr Eric Allamagny, ORL.

Déglutition : définition, difficile, douloureuse, atypique, pourquoi ?
© danielt1994-123RF

Définition : c'est quoi la déglutition ? 

La déglutition désigne la fonction de l'organisme qui consiste à avaler sa salive ou des aliments par voie orale. La déglutition implique l'action de la bouche, du pharynx, de l'œsophage et de l'estomac. "Elle se déroule en trois temps, explique le Dr Allamagny. Tout d'abord, l'action de la bouche qui sert à broyer les aliments. Puis le pharynx qui va envoyer le bol alimentaire vers l'œsophage. Et enfin, l'œsophage, qui grâce au mouvement péristaltique, va pousser le bol alimentaire vers l'estomac. Une fois dans l'estomac, le bol alimentaire sera détruit par les acides". Pour rappel, la déglutition est plus rapide pour les liquides (2 à 3 secondes) que pour les solides (5 à 7 secondes). Il existe une déglutition automatique salivaire, c'est-à-dire déclenchée par réflexe, qui permet de conserver la bouche dans une humidité permanente, d'augmenter les sécrétions nasales lors de l'alimentation et de rétablir une pression atmosphérique équilibrée au niveau des tympans (ouverture de la trompe d'Eustache). La déglutition volontaire permet l'ingestion alimentaire. "Au contraire, la déglutition involontaire permet d'avaler de façon régulière la salive que l'on produit".

Qu'est-ce que la déglutition atypique ?

La déglutition atypique (également appelée déglutition ou déglutition immature), infantile fait partie de la grande famille des troubles orofaciaux myofonctionnels (TOM). "Cela fait référence à une façon non-adéquate d'avaler et de positionner sa langue", observe l'ORL. L'individu présentant un TOM avale en exerçant une pression vers l'avant avec sa langue, soit sur les dents.

Quelles sont les causes d'une déglutition difficile ? 

"Les troubles de la déglutition (ou dysphagie) sont fréquents dans de nombreuses pathologies, rappelle l'ORL. Ils peuvent survenir en cas de syndrome sec de Gougerot Sjogren, de maladies neurodégénératives (sclérose en plaque évoluée…), post-AVC (accident vasculaire cérébrale), affections de la sphère ORL (angine avec hypertrophie des amygdales, kyste pharyngé ou laryngé, cancer ORL), pathologies œsophagiennes (diverticule œsophagien, sténose du muscle cricopharyngien, pathologies neurologiques œsophagiennes), ou plus simplement manque de force musculaire chez la personne âgée dénutrie ou mauvais état dentaire lié à l'âge".

Quelles sont les causes d'une déglutition douloureuse ? 

L'odynophagie est le symptôme caractérisé par une douleur lors de la déglutition d'un aliment ou de sa propre salive. "Plusieurs causes peuvent être citées", détaille le spécialiste : 

Quelles sont les causes d'une déglutition bruyante ? 

"Il y a peu de littérature sur les causes d'une déglutition bruyante, reconnait le médecin. Elle serait liée à un claquement musculaire lors de la déglutition".

Quand consulter quand on a un problème de déglutition ? 

Le médecin ORL doit être consulté rapidement en cas de troubles de la déglutition. Une nasofibroscopie avec un test de déglutition sera réalisée en consultation. Des examens complémentaires seront programmés selon les cas. "En revanche, en cas d'arête coincée avec fièvre et douleurs importantes, d'abcès pharyngé ou péri-amygdalien (phlegmon de l'amygdale) entrainant une gêne importante à l'ouverture buccale, il faut aller aux urgences", insiste le Dr Allamagny.

Quels traitements et solutions en cas de problèmes pour avaler ? 

La meilleure façon de traiter la dysphagie est d'en traiter la cause. Plusieurs examens peuvent être proposés selon les cas.

  • Une biopsie si suspicion de cancer
  • Des prélèvements bactériens ou mycologiques dans le cadre de maladie infectieuse 
  • Un bilan biologique
  • Un scanner ou une IRM
  • Un bilan œsophagien.

"Les personnes atteintes de dysphagie après un AVC peuvent bénéficier d'un traitement auprès d'un orthophoniste, souligne le médecin. Les mesures de rééducation peuvent consister à changer la position de la tête pendant le repas, à rééduquer les muscles de la déglutition, à effectuer des exercices pour améliorer la capacité à accueillir un morceau de nourriture dans la bouche ou à effectuer des exercices de renforcement et de coordination de la langue". Il faut également privilégier les aliments mixés et éviter les aliments durs qui risquent d'augmenter le blocage. "Les personnes qui ont des troubles de la déglutition avec risque de dénutrition devront peut-être s'alimenter grâce à une sonde d'alimentation gastrique (introduite par le nez dans l'estomac ou par une ouverture au niveau de l'estomac, appelée gastrotomie endoscopique percutanée)".

Merci au Dr Eric Allamagny, ORL à la Clinique Saint André (ELSAN) à Vandoeuvre les Nancy, pour sa validation.

ORL