Covid ou bronchite : quelles différences dans les symptômes ?

Fatigue, toux... La bronchite est une infection des bronches entraînant des symptômes similaires au Covid. Comment faire la différence ? La toux est-elle la même ? Quand faire un test ? Tour des points communs et des différences avec le Dr Mehdi Garaoui, médecin généraliste.

Covid ou bronchite : quelles différences dans les symptômes ?
© belchonock - 123RF

La bronchite et le Covid ont un tableau clinique relativement similaire, avec de la toux et des difficultés à respirer dans les deux infections. Beaucoup de fatigue aussi. Quels sont les points communs entre les deux maladies ? Les différences pour les distinguer ? Quand est-il recommandé de faire un test ? Explications et conseils du Dr Mehdi Garaoui, médecin généraliste.

Quels sont les symptômes typiques d'une bronchite ?

Schéma d'une bronchite
Schéma d'une bronchite © designua - 123RF

La bronchite est une infection virale courante en automne et en hiver, lors des épidémies virales. Il s'agit d'une inflammation des bronches (voies respiratoires basses qui conduisent l'air depuis la trachée vers les poumons) qui est dans 90% des cas d'origine virale. Plusieurs virus peuvent être responsables d'une bronchite tels que : influenza et para-influenza, virus respiratoire syncytial (VRS), adénovirus, rhinovirus). Le plus souvent aiguë, et fréquente en automne/hiver, elle guérit spontanément (sans antibiotiques) en une dizaine de jours. Les symptômes disparaissent complètement en général en deux-trois semaines et sont les suivants :

  • Une toux, sèche au début puis qui devient rapidement grasse (productive), c'est-à-dire, accompagnée d'expectorations et de crachats de mucus épais (jaune ou verdâtre).
  • Des douleurs ou des sensations de brûlure au niveau du thorax (un inconfort derrière le sternum) lors des quintes de toux et des inspirations profondes
  • Parfois, une fièvre modérée (ne dépassant pas 38.5°C), avec parfois des frissons

Quels sont les points communs entre une bronchite et un Covid ?

"Il y a plusieurs points communs entre une bronchite et un Covid car les deux infections correspondent à une atteinte des voies respiratoires basses (les bronches, les poumons...) Les deux infections entraînent à peu près le même type de symptômes : une toux (car les voies respiratoires basses sont irritées) qui est classiquement plutôt grasse lors d'une bronchite, et plutôt sèche lors d'un Covid (attention, les symptômes étant très fluctuants d'un patient à un autre, des bronchites à toux sèche existent, de même que des Covid à toux grasse), une sensation d'oppression thoracique, d'essoufflement, de difficultés à respirer (ce que l'on appelle une dyspnée, à cause de l'obstruction des bronches), parfois de la fièvre. En somme, il y a peu de signes qui permettent de distinguer les deux maladies", résume notre interlocuteur. 

Quelles sont les différences ?

Sur l'atteinte respiratoire prise isolément, les différences sont assez minces. Néanmoins, les symptômes peuvent légèrement varier. "Par exemple lors d'une bronchite, il n'y a pas forcément d'écoulement nasal, sauf si elle est associée à une rhinopharyngite", explique le médecin. Aussi, la bronchite est fréquemment associée à d'autres infections, ce qui peut compliquer le diagnostic. Par ailleurs, il y a des symptômes que l'on rattache uniquement à un Covid comme la perte de goût (agueusie) ou d'odorat (anosmie). "D'autres manifestations cliniques comme des maux de tête, des courbatures, des atteintes digestives qui ressemblent aux signes d'une gastro, ou cutanées - particulièrement décrites lors de la première vague en 2020 avec une atteinte des orteils ou des doigts - peuvent faire suspecter un Covid alors qu'ils n'évoquent pas une bronchite simple", poursuit-il. 

Tableau des différences
Symptômes Bronchite Covid-19
Toux Modérée à importante, toux grasse 

Modérée à importante, toux sèche

Fièvre Absente ou modérée (ne dépasse pas 38.5°C) Importante dans la plupart des cas
Ecoulement nasal Peu fréquent (lors d'une bronchite isolée) Possible mais sans obstruction nasale
Essoufflement et difficultés à respirer Présent Présent
Perte de goût Absente Absente, partielle ou totale
Perte d'odorat Absente Absente, partielle ou totale
Signes cutanés (décoloration des doigts ou des orteils, engelures) Absents Possibles (éruptions, purpura...)
Signes digestifs (diarrhées, vomissements) Absents Possibles (classiquement décrits chez les jeunes enfants et les personnes âgées)

Le profil des patients touchés peut également être différent. "Les fumeurs sont plus exposés à la bronchite. Ces personnes ont déjà une atteinte bronchique, même silencieuse, et sont donc plus à même de faire des infections des voies respiratoires basses. Les personnes qui ont des maladies respiratoires ou qui ont fait plusieurs épisodes de bronchites asthmatiforme ont un terrain d'hyper-réactivité bronchique et sont donc plus à risque de faire des bronchites", explique le médecin. Ces patients sont également plus à risque de faire des formes graves de Covid. Mais l'infection du Covid peut toucher n'importe qui. 

Des complications différentes. Les complications de la bronchite existent, comme des pneumopathies, mais sont plutôt rares. En revanche, les complications sont plus fréquentes avec le Covid. L'encombrement des bronches peut entraîner une détresse respiratoire, nécessitant une hospitalisation. Certains malades peuvent encore ressentir des symptômes au-delà de 4 semaines après l'infection : c'est ce qu'on appelle un Covid long ou un syndrome post-Covid. "le Covid est connu pour provoquer des atteintes respiratoires parfois lourdes, mais aussi d'autres déficiences : neurologiques, neurocognitives, cardiovasculaires, digestives, hépatorénales, métaboliques, psychiatriques", détaille la Haute Autorité de Santé

Quand faire un test ?

"Sur le plan clinique, on a peu de moyens de faire la différence entre une bronchite et un Covid. Alors, la recommandation pertinente, c'est de faire un test (PCR ou antigénique) lorsqu'on a un doute sur les symptômes, même si on est vacciné, ce qui permettra d'éliminer ou non un diagnostic de Covid-19", conclut notre expert. Seul un test Covid permettra d'apporter une réponse claire. Dans l'attente des résultats, isolez-vous. Enfin, il convient de consulter un médecin si la fièvre dure plus de 3 jours et si la toux persiste plus de 3 semaines. 

Merci au Dr Mehdi Garaoui, médecin généraliste.