Drosera (homéopathie) : toux, comment la prendre ?

La souche homéopathique Drosera est principalement utilisée pour ses propriétés antitussives. Pour quel type de toux ? Sèche ? Grasse ? Quelles sont ses autres utilisations ? Ses modalités de prise ?

Drosera (homéopathie) : toux, comment la prendre ?
© Marc Roche-Adobestock

Qu'est-ce que Drosera en homéopathie ?

La souche Drosera est extraite d'une plante fraîche herbacée : Drosera rotundifolia (droséra à feuilles rondes). La droséra est une plante carnivore qui se nourrit d'insectes. La présence d'un suc brillant à la surface de ses cils lui donne le nom de "rosée du soleil". Les préparations homéopathiques à base de Drosera rotundifolia (granules, globules, sirops, etc.) renferment notamment un composé ayant des vertus anti-inflammatoires. 

Photo de la plante Drosera rotundifolia
Photo de la plante Drosera rotundifolia © Matauw-Adobestock

Quelles sont les indications de Drosera ?

L'homéopathie peut être employée seule ou en association à d'autres traitements. La souche Drosera est utilisée pour traiter les symptômes d'une toux et des pathologies ORL associées à une toux telles qu'une laryngite, une trachéite, une bronchite, une rhinopharyngite récidivante chez l'enfant. De même, elle est indiquée dans certaines infections bactériennes dont le symptôme majeur est la toux : la coqueluche, la bronchiolite. En rhumatologie, Drosera constitue un remède pour soulager des inflammations comme la synovite aiguë de la hanche et l'arthrite causée par une infection. 

Pour quelles toux ?

Drosera permet de soulager plusieurs types de toux : 

Comment prendre Drosera en homéopathie ?

Drosera peut être prise sous forme de granules ou de globules à faire fondre sous la langue ou à dissoudre dans un peu d'eau chez un enfant de moins de 6 ans. La posologie varie en fonction de l'indication : 

Laryngite, trachéite ou bronchite associée à une toux : 5 granules, en 7 ou 9 CH, après chaque quinte de toux

Rhinopharyngite récidivante chez l'enfant : 1 dose de globules par semaine en 15 ou 30 CH 

► Coqueluche ou bronchiolite : 1 dose de globules en 30 CH, à renouveler dès que l'effet s'épuise (le plus souvent quotidiennement)

► Toux par compression ou causée par un ganglion gonflé dans la trachée ou dans les bronches : 5 granules par jour, en 15 ou 30 CH

► En rhumatologie : 5 granules une à deux fois par jour, en 7 ou 9 CH

Si les symptômes persistent plus de 3 jours, consultez un médecin

La durée du traitement est généralement d'une semaine pour les affections aiguës et de trois mois pour les affections chroniques (en traitement de fond). Toutefois, ces durées peuvent varier en fonction de la prescription médicale. Certains médicaments homéopathiques comportent une association de Drosera et d'autres souches. Pour le traitement symptomatique de tous les types de toux, les spécialités disponibles sont notamment : 

  • Pâtes pectorales LHF à la mandarine®, Pâtes Baudry® : en sucer 6 par jour chez l'enfant et 6 à 12 par jour chez l'adulte
  • Stodaline® sirop : une dose de 15 mL 3 à 5 fois par jour chez l'adulte, une dose de 2,5 mL 1 fois par jour (entre 24 et 35 mois), 2 fois par jour (entre 3 et 11 ans) et une dose de 5 mL 2 à 3 fois par jour (entre 12 et 18 ans)
  • Stodal® sirop : une dose de 15 mL 3 à 5 fois par jour chez l'adulte, une dose de 5 mL 3 à 5 fois par jour chez l'enfant, en respectant un délai de 4 heures entre chaque prise
  • Stodal® granules : 5 granules 3 à 5 fois par jour chez l'adulte et l'enfant

Pour le traitement spécifique de la toux sèche, le médicament Drosétux® peut être pris à raison d'une dose de 15 mL 2 à 3 fois par jour chez l'adulte, d'une dose de 5 mL 2 à 5 fois par jour chez l'enfant dès 5 ans et d'une dose de 2,5 mL 3 à 4 fois par jour chez l'enfant de moins de 5 ans. En l'absence d'amélioration des symptômes au bout de 3 jours, une consultation médicale s'impose.

Peut-on donner Drosera aux bébés ?

Les granules ou les globules de Drosera sont administrables chez les bébés dès la naissance. Le médicament est à dissoudre au préalable dans un biberon d'eau ou un verre d'eau. Pour une administration facilitée, il est possible de dissoudre la dose journalière dans un seul biberon et de donner la solution à boire au bébé autant de fois que le nombre de prises par jour. En ce qui concerne les spécialités commerciales renfermant plusieurs souches, les pâtes sont contre-indiquées chez les enfants de moins de 6 ans, Drosétux® peut être administré dès 30 mois et les autres médicaments dès 2 ans.

Sources : 
- Base de données publique des médicaments
- Laboratoires Boiron
https://www.boiron.fr/recherche?q=drosera 
- Demarque D., Jouanny J., Poitevin B., Saint-Jean Y. Pharmacologie et matière médicale homéopathique. Editions CEDH, 2009.

Autour du même sujet

Définitions et conseils