Liquide synovial : rôle, genou, épanchement, ponction

Le liquide synovial est présent dans le genou, le coude, le poignet, les doigts... Il est nécessaire au bon fonctionnement de nos articulations. En cas d'épanchement, il engendre des douleurs. Quand faire une analyse du liquide synovial ? Comment se soigner ? Réponses du Dr Valérie Berton, rhumatologue.

Liquide synovial : rôle, genou, épanchement, ponction
© guniita - 123RF

Définition : qu'est-ce que le liquide synovial ?

Toutes les articulations sont entourées d'une membrane synoviale qui sécrète un liquide jaune clair, plutôt transparent, visqueux, et dont le rôle est de lubrifier l'articulation. Le liquide synovial est normalement présent en toute petite quantité.

Où est-il localisé ?

On trouve du liquide synovial dans toutes les articulations :

Schéma du liquide synovial dans le genou
Schéma du liquide synovial dans le genou © udaix - 123RF
  • genou,
  • cheville,
  • coude,
  • poignet,
  • épaule,
  • hanche,
  • pied
  • les petites articulations des doigts.

Épanchement de synovie : qu'est-ce que c'est ?

On parle d'épanchement de synovie lorsqu'il y a une quantité excessive de liquide dans l'articulation

Les épanchements de synovie sont fréquents au niveau du genou. Le liquide synovial est donc présent autour de l'articulation pour la lubrifier. "On parle d'épanchement de synovie lorsqu'il y a une quantité excessive de liquide dans l'articulation", explique Valérie Berton. On voit alors le genou gonfler. Il existe deux sortes de causes à ce phénomène :

La cause mécanique. Il peut s'agir d'une arthrose au niveau du genou ou encore d'un traumatisme comme une entorse. Si une personne jeune se présente à la rhumatologue avec un épanchement du liquide synovial sans traumatisme, celle-ci va vérifier s'il s'agit d'un rhumatisme inflammatoire.
La cause inflammatoire. Cela regroupe toutes les pathologies inflammatoires telles que la polyarthrite rhumatoïde, la goutte, ou encore chondrocalcinose que l'on retrouve surtout chez les femmes âgées.

Quand faire une analyse de liquide synovial ?

On procède à une analyse du liquide synovial "dès lors qu'une articulation gonfle et qu'on ne sait pas pourquoi", souligne Valérie Berton. La rhumatologue procède alors à une ponction dans l'articulation pour récupérer le liquide synovial et le faire analyser en laboratoire.

Quelles sont les valeurs normales ?

Les médecins s'intéressent au nombre d'éléments cellulaires par mm3. La limite est de 1000 éléments/mm3. En dessous de ce taux, il s'agit plutôt d'un épanchement synovial dont la cause est mécanique et au-dessus, la cause sera inflammatoire

Il est possible que le liquide synovial ne soit pas toujours de très bonne qualité

Manque de synovie : c'est quoi, causes ?

"Un manque de liquide synovial est impossible, précise la spécialiste. On possède toujours du liquide synovial. En revanche, il est possible que le liquide synovial ne soit pas toujours de très bonne qualité." On explique cette détérioration par une mauvaise qualité de l'acide hyaluronique qui compose le liquide synovial et engendre une perte d'élasticité.

Comment soigner ?

L'injection d'acide hyaluronique soulage les patients au moins 6 mois. 

Un épanchement peut se résorber seul avec du repos ou en posant de la glace sur l'articulation s'il s'agit d'une cause mécanique. Il est également possible d'utiliser un anti-inflammatoire en gel localement sur les articulations ou bien d'en ingérer sous forme de comprimés. Si ces premières solutions ne fonctionnent pas, "on procède alors à une infiltration de cortisone en intra-articulaire : on vide l'épanchement par une aiguille puis on injecte la cortisone. Cela doit permettre de supprimer l'épanchement". Dans le cas d'une mauvaise qualité de la synovie, il est possible de procéder à une visco-supplémentation : le rhumatologue injecte de l'acide hyaluronique dans l'articulation ce qui permet de d'aider de la lubrifier et d'aider à la mobilité. "Cela marche très bien. Généralement, cette méthode soulage les patients durant au moins six mois. Seule ombre au tableau : cette procédure n'est plus remboursée par la sécurité sociale."

Quand envisager une ponction de liquide de synovie ?

On procède à une ponction de liquide synovial lorsqu'il est nécessaire de faire analyser le liquide ou bien pour évacuer le liquide de l'articulation afin de soulager le patient si le repos ou les médicaments ne suffisent pas.

Merci au Dr Valérie Berton, rhumatologue.

Rhumatologie