Épanchement péricardique : symptômes, causes, traitements

L'épanchement péricardique se caractérise par une accumulation de liquide dans le péricarde. Quels sont les signes qui doivent alerter ? Comment le traiter ? Le point avec le Dr Walid Amara, cardiologue au Groupe Hospitalier Grand Paris Nord Est et président Île de France du Collège National des Cardiologues des Hôpitaux.

Épanchement péricardique : symptômes, causes, traitements
© africa-studio.com (Olga Yastremska and Leonid Yastremskiy)

Définition : qu'est-ce qu'un épanchement péricardique ?

L'épanchement péricardique désigne une accumulation de liquide dans le péricarde, l'enveloppe à double paroi qui contient et protège le cœur. Il peut faire suite à une inflammation du péricarde (péricardite) et se traduit au niveau des symptômes par des douleurs thoraciques, plus aigües lors de l'inspiration, et un essoufflement. Parfois, l'épanchement est plus important et peut même altérer le fonctionnement du cœur et nécessitant dans ce cas une évacuation (drainage).

Quels sont les symptômes ?

"L'épanchement péricardique se manifeste par des douleurs dans la poitrine très particulières puisqu'elles augmentent à l'inspiration et sont modifiées par les changements de position. Souvent, les patients se sentent mieux lorsqu'ils sont penchés en avant et un peu moins bien quand ils sont allongés", indique le Dr Walid Amara. Ces symptômes peuvent s'accompagner de maux de tête, de fièvre, de frissons et de courbatures, témoignant alors d'une infection virale. 

Quelles sont les causes ? 

On distingue deux maladies complètement différentes : l'une est virale, bénigne, assez fréquente et l'autre, un peu plus rare, présente un épanchement plus important.

→ La péricardite correspond à l'inflammation de l'enveloppe du cœur, appelée péricarde, dans laquelle il n'y a quasiment pas de liquide ou très peu, comme le liquide synovial qui permet aux articulations de tourner. "Dans sa forme la plus courante, cette enveloppe peut s'inflammer à l'occasion d'infections virales bénignes. Ce sont les mêmes virus que ceux que l'on retrouve dans la grippe, on ne sait pas expliquer pourquoi chez certaines personnes cela va entraîner une péricardite", ajoute le cardiologue. 

→ Dans d'autres cas, l'épanchement péricardique peut être plus important, au point de comprimer le cœur, on parle alors de tamponnade péricardique. "L'épanchement peut être découvert de manière fortuite à l'occasion d'une intervention chirurgicale cardiaque, dans certains cas de cancers ou survenir dans un cadre post-opératoire. Ce n'est pas parce que le cancer va se focaliser sur cette région-là mais ce sont des réactions dites paranéoplasiques", précise le spécialiste. 

Quand et qui consulter ?

De manière générale, toute douleur survenant à la poitrine brutalement doit amener à consulter en urgence et appeler le SAMU.

Quel est le diagnostic ? 

Le diagnostic de l'épanchement péricardique est posé grâce à un ensemble d'examens, notamment un électrocardiogramme qui permet de voir certains signes de péricardite. L'échographie peut également aider. En général, il n'y a pas d'épanchement important ou quasiment pas. 

Quels sont les traitements médicamenteux ?

Le plus souvent, l'épanchement péricardique est bénin. "Il nécessite tout de même un arrêt de travail puisque le repos représente une part importante du traitement. Des anti-inflammatoires, essentiellement de l'aspirine, sont aussi administrés, ou un traitement appelé colchicine voire même l'association des deux, afin de jouer sur l'inflammation et calmer les douleurs pendant quelques semaines", détaille le Dr Walid Amara. 

Quand faire un drainage ?

Le drainage est indiqué quand l'épanchement péricardique est très important, au point de comprimer le cœur. Cela exige une hospitalisation en urgence pour ponctionner (insérer une fine aiguille dans la cage thoracique) ou opérer afin d'évacuer le liquide sous pression entre les deux feuillets du péricarde. Ces épanchements volumineux n'ont rien à voir avec la première forme de la maladie. 

Quelles sont les complications d'un épanchement péricardique ?

"Dans le cadre des péricardites virales, le principal risque est tout simplement la récidive. Dans celui des épanchements volumineux, la principale complication est la tamponnade péricardique, dans laquelle l'épanchement est tel que le liquide comprime le cœur. C'est une urgence vitale absolue", prévient le cardiologue. 

Merci au  Dr Walid Amara, cardiologue au Groupe Hospitalier Grand Paris Nord Est et président Île de France du Collège National des Cardiologues des Hôpitaux.

Cardiologie-Circulation