Vaccin Sanofi-GSK du Covid : efficacité, pour quand ?

Sanofi Pasteur, l'entité mondiale "Vaccins" de Sanofi, basée à Lyon, travaille actuellement sur deux candidats vaccins contre le coronavirus SARS-CoV-2 dont un vaccin avec adjuvant à base de protéine recombinante développé en partenariat avec GSK et la BARDA (USA). Comment ça marche ? Quelle efficacité dans les essais ? Pour quand en France ? Infos.

Vaccin Sanofi-GSK du Covid : efficacité, pour quand ?
© MandicJovan - 123RF

Sanofi et GSK ont lancé un essai clinique de phase 1/2 en septembre 2020 chez plus de 400 adultes en bonne santé. "Nos résultats intermédiaires de phase 1/2 ont montré que le candidat-vaccin induit une réponse immunitaire chez les jeunes adultes qui est comparable à celle observée chez les patients qui se sont rétablis d'une infection Covid-19, et ce constat est encourageant. Cependant, la réponse immunitaire observée chez les adultes plus âgés a été insuffisante en raison d'une concentration sous-optimale d'antigènes. Nous voulons que notre vaccin protège tous les adultes, quel que soit leur âge, et en particulier les plus vulnérables à la maladie. Nous devons par conséquent affiner la concentration d'antigènes de notre candidat-vaccin pour qu'il puisse conférer un niveau de protection élevée pour tous les adultes, quel que soit leur âge" communique un porte-parole de Sanofi. "Nous affinons actuellement le protocole de l'étude de Phase 2b. Cette étude permettra de définir la formulation optimale pour obtenir un niveau d'efficacité élevé chez l'adulte, quel que soit son âge. Elle inclura une proposition d'étude comparative avec un vaccin déjà autorisé pour confirmer sa valeur pour la santé publique, comparativement aux mesures de prévention standard contre la Covid-19 et à leur évolution" nous informe le laboratoire. Sanofi qui prévoit le lancement d'une étude de Phase 2b en février 2021, avec une concentration antigénique optimisée. Si ses résultats sont positifs, Sanofi cherchera à recruter des milliers de sujets d'âges différents dans une étude de Phase 3 au deuxième trimestre de 2021. 

Date de sortie prévue

L'objectif de Sanofi est d'obtenir l'approbation des autorités sanitaires d'ici au quatrième trimestre 2021 (octobre-novembre-décembre 2021), puis de mettre les premières doses du vaccin à la disposition de la population mondiale dans la foulée.

Quel est le principe du vaccin ?

Le vaccin Sanofi/GSK est un vaccin avec adjuvant à base de protéine recombinante. Un vaccin à protéine recombinante est un vaccin qui injecte une protéine du virus connue comme immunogène (qui déclenche le système immunitaire), dans le cas du vaccin contre la Covid la protéine présente sur la surface du SARS-CoV-2 ; la protéine Spike (c'est notamment elle qui permet au coronavirus de s'introduire dans les cellules humaines, dont celles des poumons). C'est le principe de certains vaccins contre la grippe et du vaccin de l'hépatite B. Les adjuvants augmentent le pouvoir immunisant du vaccin. "Notre technologie recombinante est reconnue et maitrisée car nous l'utilisons dans le cadre d'un vaccin contre la grippe approuve en 2016 aux U.S. (Flublok) et en 2020 en Europe (Supemtek). L'adjuvant de GSK est également une technologie validée utilisée dans les vaccins contre la grippe pandémique" souligne le porte-parole de Sanofi.

Quelles différences avec les autres vaccins ? 

  • Le vaccin développé par Sanofi en partenariat avec GSK est un vaccin avec adjuvant à base de protéine recombinante, une technologie éprouvée qui permet de produire industriellement de très grandes quantités d'antigènes, les protéines injectées pour stimuler la réponse du système immunitaire contre le virus.
  • Le vaccin de Pfizer/BioNTech est un vaccin à ARN messager tout comme le vaccin Moderna. C'est une technique innovante. 
  • Le vaccin anti-Covid d'AstraZeneca est un vaccin à vecteur viral, une technique déjà éprouvée également. 

Quelle efficacité ?

Les résultats précliniques indiquent que ce vaccin pourrait conférer une protection contre les pathologies pulmonaires et entraîner l'élimination rapide du virus dans les voies nasales et les poumons en l'espace de 2 à 4 jours. Le porte-parole de Sanofi explique que "la technologie recombinante permet également de générer des réponses immunitaires élevées et soutenues et de prévenir potentiellement la transmission du virus." 

"La réponse immunitaire augmente fortement après la seconde dose"

Combien de doses ?

La réponse sur le nombre de doses nécessaires pour ce vaccin n'est pas encore connue à ce stade des essais. "Cela reste à déterminer durant notre prochaine phase 2b. Les résultats pré-cliniques montrent que la réponse immunitaire augmente fortement après la seconde dose" indique le porte-parole de Sanofi.

Comment se conserve-t-il ? 

Contrairement au vaccin à ARN messager de Pfizer qui doit être conservé à, -70°C, le vaccin avec adjuvant à base de protéine recombinante développé en partenariat avec GSK se conserve aux conditions de température applicables aux vaccins classiques, soit entre + 2°C et + 8°C, et cela grâce à la technologie recombinante qui permet une formulation stable.

Quel prix et remboursement ? 

Le laboratoire vise un prix inférieur à 10 euros la dose mais il faut attendre une confirmation ultérieure. "Nous pourrons définir le prix une fois que la formulation d'antigène optimisée sera finalisée grâce aux résultats de l'étude de phase 2b. Comme convenu précédemment, le prix restera accessible et abordable pour les pays du monde entier" précise le porte-parole de Sanofi.

Propos recueillis le 25 janvier 2021.

Traitements et vaccins