Noël et Covid : quelles règles ?

Prévention, masque, dose de rappel, autotest... Le COVARS, instance qui a remplacé le Conseil Scientifique, avait émis des recommandations pour les fêtes de fin d'année, sources d'importants brassages intergénérationnels en lieux clos, comme Noël et Nouvel An. Retour sur les règles.

Noël et Covid : quelles règles ?
© deagreez - 123RF

Pendant les fêtes de fin d'année 2022, Covid, grippe et bronchiolite circulaient en France. Pour limiter notamment les conséquences de ces épidémies, des conseils de "bon sens" ont été émis pour les fêtes de fin d'année,  de la part du Comité de Veille et d'Anticipation des Risques Sanitaires (COVARS, instance qui a remplacé le Conseil Scientifique) même s'il n'y a plus de jauge de convives ou d'obligation concernant le vaccin ou le masque. Retour sur les recommandations des fêtes 2022.

Quels conseils de prévention pour passer des fêtes sereines ?

Pour éviter d'être porteur d'un virus et de contaminer ses proches, notamment les personnes les plus vulnérables, lors des réunions familiales et festives de fin d'années, il fallait :

► S'assurer que les personnes fragiles avaient bien reçu leur dose de rappel (et selon les cas la vaccination contre la grippe : on rappelle que les deux injections peuvent être pratiquées le même jour ou sans délai à respecter si elles ne se font pas le même jour)

► Renforcer les gestes barrières incluant le triptyque port du masque/hygiène et lavage des mains, notamment au moment de passer à table/aération des espaces clos

► Aérer régulièrement les pièces, en maintenant une fenêtre ou une porte ouverte au moins 10 minutes par heure ou en permanence si possible pendant l'événement.

► Faire particulièrement attention aux personnes âgées, fragiles ou non vaccinées

► "Limiter le nombre de convives et d'éviter les bises et les embrassades", conseillait l'Agence régionale de Santé des Pays de la Loire dans un communiqué du 19 décembre 2022.

► Ne pas partager les verres

► En cas d'apparition de symptômes, consulter prioritairement son médecin traitant, une maison ou un centre de santé.

► Rester chez soi si on était positif au Covid-19 ou cas contact, si l'on avait des symptômes du Covid-19 ou de la grippe, même vacciné.

Fallait-il porter un masque pendant les fêtes de fin d'année ?

À l'instar de François Braun, ministre de la Santé, le COVARS a voulu encourager les Français à porter le masque dans les lieux clos le plus possible. Ainsi, le port du masque n'était pas obligatoire mais recommandé, surtout quand la distanciation ne pouvait pas être respectée. 

Fallait-il faire un test avant les fêtes ?

  

"Afin de protéger les plus fragiles durant la période de fêtes, et en complément des messages sur la vaccination, une communication renforcée faisant la promotion de l'utilisation des autotests de dépistage COVID (en vente dans les pharmacies) pourrait renforcer le niveau d'appropriation de la gestion du risque par les Français. Cette démarche, avait déjà été utilisée et comprise par les familles en 2020 et 2021", précisait le Covars dans son document. Autrement dit, se faire tester n'était pas obligatoire pour se réunir pour les fêtes de fin d'année mais fortement recommandé si on ne voulait pas prendre de risque. Par test PCR, test antigénique ou autotest, les Français étaient invités à se faire tester le jour de l'événement ou la veille. 

En cas d'autotest positif, il fallait rapidement réaliser un test de confirmation par RT-PCR ou test antigénique et prévenir les personnes avec lesquelles on a été en contact les jours précédents, pour qu'elles se testent et s'isolent dans l'attente du résultat, rappelle l'ARS des Pays de la Loire.

► En cas de résultat négatif avec un autotest, il fallait rester prudent, car la fiabilité de ce type de test est moindre. Il était donc toujours possible que l'on soit porteur du virus et qu'on le transmette. C'est pourquoi il fallait impérativement continuer à respecter les mesures barrières.

Après les fêtes, on pouvait réaliser un auto-test de contrôle pour s'assurer que l'on n'avait pas été contaminé par le Covid pendant les fêtes. 

Sources : Avis du 16 décembre 2022 du COVARS / Ministère de la Santé / ARS Pays de la Loire

Autour du même sujet

Vivre avec le virus