Noël et Covid : restrictions, règles, masque, rassemblement

NOEL 2021 COVID - "Je crois profondément que les Français vont pouvoir passer des fêtes de Noël sereines", a assuré Emmanuel Macron, misant sur le pass sanitaire, les gestes barrières et la vaccination. Quelles règles pour les fêtes ? Porter un masque ? Limiter les rassemblements ? Restrictions et mesures.

Noël et Covid : restrictions, règles, masque, rassemblement
© inkdrop - 123RF

[Mis à jour le 8 décembre 2021 à 15h57] La 5e vague peut-elle gâcher les fêtes ? Comment célébrer Noël en toute sécurité ? Doit-on se faire vacciner ? Faire un autotest avant un repas de famille ? Avoir un pass sanitaire pour les messes de minuit ? Sur les marchés de Noël ? Doit-on s'attendre au même scénario qu'en 2020 ? Ces questions taraudent les esprits des Français. Pour autant, le gouvernement reste assez confiant. "Je crois profondément que les Français vont pouvoir passer des fêtes de Noël sereines, a tenu à rassurer Emmanuel Macron sur France Bleu Auvergne ce mercredi 8 décembre. Nous nous battons ensemble et les Françaises et les Français ont fait des efforts considérables en renonçant à beaucoup de loisirs, en étant extraordinairement civiques. Moi, je suis optimiste pour la suite". "Je conseille si possible de faire le rappel 15 jours avant Noël. Ne vous sentez pas protégé si vous avez fait le rappel deux jours avant Noël", recommande ainsi Anne-Claude Crémieux, professeure spécialiste de maladies infectieuses à l'Hôpital Saint-Louis à Paris le 8 décembre sur France Info. Pour faire face à la 5e vague du Covid et sauver les fêtes de Noël, de nouvelles mesures ont été annoncées par le Premier ministre Jean Castex et Olivier Véran le 6 décembre. Pas de vacances scolaires avancées, pas de jauge dans les bars et les restaurants, pas de confinement ou de couvre-feu mais un appel à réduire "les évènements festifs et conviviaux dans les sphères professionnelles et privées". La règle est "simple" a-t-il expliqué : "Jusqu'aux fêtes de fin d'année, on lève le pied, on arrête, on se protège, et on protège ainsi notre capacité à profiter de Noel". "Noël n'est pas en danger si nous faisons tous attention", avait rassuré Jean-François Delfraissy, Président du Conseil scientifique ce jeudi sur BFMTV/RMC. Pour le Pr Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique, interviewé sur France Inter le 30 novembre, il est nécessaire de commencer "une période d'efforts au moment des fêtes de fin d'année". L'idée est de "diminuer nos contacts de 10% au minimum". "S'il y a une fête familiale, on n'invite que les plus proches. Et, dans ces moments-là, on garde les fenêtres ouvertes quand on peut, et les gens fragiles portent le masque. On a suffisamment appris en dix-huit mois. Faisons preuve de bon sens", avait-il dit dans une interview accordée au Parisien

Quelles sont les règles et restrictions pour les fêtes de Noël ?

Pour l'instant, il n'y a pas de restrictions pour fêter Noël.  "L'heure n'est pas à des mesures de jauge, de confinement ou de couvre-feu", ce serait "disproportionné" a déclaré d'emblée Jean Castex lors du point presse du 6 décembre. En revanche, il appelle à réduire "les évènements festifs et conviviaux dans les sphères professionnelles et privées". La règle est "simple" a-t-il précisé : "Jusqu'aux fêtes de fin d'année, on lève le pied, on arrête, on se protège, et on protège ainsi notre capacité à profiter de Noël". Pour les manifestations et évènements en extérieur comme les marchés de Noël, le Premier ministre a annoncé une évolution des protocoles pour que la consommation de produits alimentaires soit encadrée via le pass sanitaire. Pour passer les fêtes "à peu près correctement", "Il faut que chacun, le jour de Noël fasse un test, un auto-test et respecte la ventilation. Il ne faut pas non plus se mettre avec des personnes âgées ou immunodéprimées", insiste le Professeur Gilles Pialoux, invité de LCI le 8 décembre. 

Peut-on se rassembler à Noël à plus de 6 personnes ?

"Ce n'est pas le moment de se rassembler nombreux à l'intérieur sans masque. Si on fait des dîners, ce n'est pas à douze, mais à quatre"

A date, il est possible de se réunir dans un endroit privé (chez soi...) pour les fêtes de Noël sans jauge maximum. Mais d'ici là "on lève le pied, on arrête, on se protège, et on protège ainsi notre capacité à profiter de Noel" a préconisé Jean Castex. L'Assurance maladie recommande toujours de limiter "les regroupements professionnels, amicaux ou familiaux à 6 personnes au maximum". Les mesures pourront également être adaptées en fonction de l'évolution de la situation sanitaire. Dans un avis du 20 novembre 2021, le Conseil scientifique préconisait déjà la limitation des rassemblements. "Il n'y a pas de chiffre magique. Mais, en pleine vague épidémique, ce n'est pas le moment de se rassembler nombreux à l'intérieur sans masque. Il faut que chacun fasse un peu le tri. Si on fait des dîners, ce n'est pas à douze, mais à quatre. S'il y a une fête familiale, on n'invite que les plus proches. Et, dans ces moments-là, on garde les fenêtres ouvertes quand on peut, et les gens fragiles portent le masque", insiste le Pr Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, dans une interview accordée au Parisien. 

Les bons réflexes pour passer les fêtes de Noël en toute sécurité :

  • Réaliser un test antigénique (en pharmacie ou autotest) avant de se rassembler autour d'une table afin de savoir si on est contagieux ou pas le jour-même
  • Limiter le nombre de personnes présentes autour d'une table à 6
  • Placer les personnes fragiles en bout de table
  • Aérer régulièrement les pièces
  • Porter un masque, surtout quand la distance ne peut pas être respectée
  • Eviter les embrassades, les bises et les poignées de main.

Doit-on porter un masque à Noël ?

Dans le cadre privé, le port du masque n'est pas obligatoire mais est fortement recommandé, surtout quand la distanciation ne peut pas être respectée. Son port fait partie des gestes barrières. Le port du masque est obligatoire sur les marchés de Noël, ainsi qu'en intérieur dans les lieux recevant du public et même ceux où le pass sanitaire est exigé. Ce sont les préfets qui sont habilités "département par département à rendre obligatoire le port du masque en extérieur pour des événements tels que les marchés de Noël ou encore des brocantes", a précisé Olivier Véran.

Faut-il se faire vacciner avant Noël ?

"Il est possible que Noël ne soit pas difficile à cause du Covid, mais à cause de la grippe."

"Aujourd'hui il n'y a pas de raison de penser" que les fêtes de Noël se déroulent comme en 2020. Oui, mais à condition "que l'immunité conférée par le vaccin se poursuive et donc que les Français éligibles fassent leur rappel de vaccination", a insisté Gabriel Attal le 16 novembre sur France Inter. "Si les gens sont correctement vaccinés, Noël sera quasi normal cette annéerassure de son côté Eric Caumes, chef du service de maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de La Pitié Salpêtrière à Paris, lors d'une interview accordée à L'ExpressLa grippe m'inquiète davantage : il est possible que Noël ne soit pas difficile à cause du Covid, mais à cause de la grippe. Il y a cette année un vrai risque d'épidémie grippale. Il n'y en a pas eu les deux dernières années donc les gens l'ont oubliée. S'il y a un message à faire passer, c'est : 'Vaccinez-vous contre la grippe', surtout pour Noël. Mon autre crainte concerne les difficultés rencontrées dans les hôpitaux du fait du manque de personnel et du manque de chambres disponibles. La conjonction de ces trois phénomènes, le Covid, la grippe et les soucis dans les hôpitaux, fait qu'il peut y avoir des problèmes ces prochaines semaines." 

"Je conseille si possible de faire le rappel 15 jours avant Noël"

Faut-il faire son rappel avant Noël ?

"Je conseille si possible de faire le rappel 15 jours avant Noël. Ne vous sentez pas protégé si vous avez fait le rappel deux jours avant Noël", préconise Anne-Claude Crémieux, professeure spécialiste de maladies infectieuses à l'Hôpital Saint-Louis à Paris le 8 décembre sur France Info. Le rappel vaccinal est ouvert à tous. La dose supplémentaire doit être administrée 5 mois après la dernière injection de vaccin (Pfizer-BioNTech, Moderna ou AstraZeneca) et 4 semaines après l'injection unique de Janssen. Pour les personnes de 65 ans et plus et les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen, le rappel vaccinal sera obligatoire à partir du 15 décembre 2021 pour conserver un pass sanitaire valide. Les personnes de 65 ans et plus devront avoir reçu leur dose de rappel 7 mois maximum après leur primo-vaccination complète. Les personnes vaccinées avec le vaccin Janssen devront avoir reçu leur dose de rappel trois mois maximum après l'injection de leur monodose. Au-delà de ces délais, leur QR code sera désactivé automatiquement. À compter du 15 janvier 2022, toutes les personnes âgées de 18 ans et plus devront avoir reçu une dose de rappel au maximum 7 mois après leur dernière injection ou infection au Covid pour bénéficier d'un pass sanitaire valide.

Faut-il faire un test avant Noël ?

Il est possible de réaliser un test préventif en amont d'une réunion familiale

A priori, se faire tester ne sera pas obligatoire pour se réunir pour les fêtes de fin d'année. Mais comme l'année dernière, il sera toujours possible de réaliser un test préventif en amont d'une réunion familiale. Invité sur RTL le 1er décembre, l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, conseillait de réaliser un test antigénique avant les rassemblements avec ses proches. Ces tests "sont moins précis que les tests PCR pour détecter une infection mais cela vous permet de savoir si vous êtes contagieux le jour même", indique-t-il. Le Pr Gilles Pialoux, invité de LCI le 8 décembre confirme l'importance de réaliser un autotest ou un test antigénique le jour de Noël pour passer "les fêtes à peu près correctement". A noter que depuis le 15 octobre, les tests dits "de confort" ne sont plus remboursés. Les personnes majeures non vaccinées et sans ordonnance doivent désormais débourser la somme minimale de 44 euros pour un test PCR, de 22 euros pour un test antigénique et de 12,90 euros pour un autotests réalisé sous la supervision d'un professionnel.

  • Les personnes symptomatiques (toux, fièvre) doivent consulter un médecin qui leur prescrira un test PCR ou antigénique.
  • Les personnes asymptomatiques qui n'ont pas respecté les gestes barrière ou qui ont été en contact avec une personne symptomatique peuvent faire un test idéalement entre 48h et 24h avant les retrouvailles avec leurs proches.

Attention : les résultats des tests ne sont valables qu'au moment où on se fait prélever. On peut très bien être testé négatif la veille de Noël et être contaminé entre le prélèvement et le moment de se réunir. Un test négatif ne remplace donc pas le respect des gestes barrières.  

Le pass sanitaire est-il obligatoire sur les marchés de Noël ?

Pass sanitaire obligatoire pour accéder aux marchés de Noël

"Pour les marchés de Noël, leur accès sera soumis au pass sanitaire", a indiqué Olivier Véran le 25 novembre au cours d'une conférence de presse. Le pass sanitaire est donc exigé dans tous les marchés de Noël de France. A Strasbourg, alors que le pass sanitaire n'était jusqu'alors obligatoire que pour accéder aux "food courts" (seules zones où les visiteurs pourront se restaurer), la préfecture du Bas-Rhin annonce mardi 30 novembre le renforcement des règles sanitaires sur le marché de Noël de Strasbourg, rapporte France Bleu AlsaceLe pass sanitaire est désormais demandé à l'entrée des deux principales places de la ville, la place Kléber et la place Broglie, et les zones de food courts déjà soumises au pass sanitaire vont être étendues. La fermeture du marché se fera désormais tous les soirs à 20 heures à partir du vendredi 3 décembre. Les contrôles de police, le renforcement du balisage et de l'information des visiteurs et des commerçants seront également renforcés. Dans d'autres marchés de Noël, d'autres règles sanitaires sont également mises en place. Le port du masque est de nouveau obligatoire en intérieur, même dans les lieux où le pass sanitaire est exigé. En extérieur, ce sont les préfets qui seront habilités "département par département à rendre obligatoire le port du masque pour des événements tels que les marchés de Noël ou encore des brocantes", a précisé Olivier Véran. Dans tous les cas, le protocole sera adapté en fonction du taux d'incidence. 

Faut-il un pass sanitaire pour les messes de minuit ?

Les messes de minuit ou veillées de Noël ont lieu dans de nombreux villes et villages de France. Pour le moment, aucune info n'a été transmise concernant l'obligation de présenter un pass sanitaire pour les messes de minuit. Selon le décret officiel, le pass sanitaire est seulement obligatoire dans "les établissements de culte lorsqu'ils accueillent des activités culturelles (concerts, spectacles)". Donc a priori, les messes ne sont pas concernées par cette obligation. 

Quels gestes barrières pendant les fêtes de Noël ?

Les gestes barrières sont toujours d'actualité et doivent être respectés. L'objectif est de limiter au maximum les risques de contamination pour les personnes qui vont célébrer ensemble les fêtes de fin d'année. Ainsi, pour réduire les risques de transmission, il convient de :

Quelles étaient les règles à Noël 2020 ?

En 2020, les fêtes de fin d'années ont été ternies par l'épidémie de Covid-19. Le Premier ministre Jean Castex avait notamment recommandé aux Français de limiter les repas à 6 adultes à table, notamment au Réveillon et le jour de Noël. Se faire tester contre le Covid-19 avant les réunions familiales ou les rassemblements entre amis était recommandé. Un couvre-feu était également en vigueur.

Vivre avec le virus