Blépharite : causes et comment la soigner ?

La blépharite est une inflammation des paupières et des cils. Généralement sans gravité, elle touche aussi bien les enfants que les adultes. Si elle n'est pas contagieuse et n'entraîne pas de dommages oculaires permanents, elle peut être très invalidante. Explications avec le Dr Laurence Desjardins, Directrice de la Société Française d'Ophtalmologie.

Blépharite : causes et comment la soigner ?
© Ruslan Nassyrov -123RF

Définition

Une blépharite est une inflammation du bord de la paupière. "Provoquée par un virus ou un microbe, il s'agit en général d'une affection sans gravité mais gênante pour la personne qui est touchée car elle s'accompagne d'une irritation et, dans certains cas, d'un œdème", explique le Dr. Laurence Desjardins, Directrice de la Société Française d'Ophtalmologie. Des prélèvements réalisés par un ophtalmologiste permettent d'en déterminer la cause. Le traitement varie selon la cause : des antibiotiques, des antiviraux ou des antihistaminiques peuvent être
administrés par voie orale ou cutanée (pommade).

Blépharite chronique

La blépharite chronique est une inflammation à partir des glandes de Meibomius. Ces dernières produisent du sébum qui réduit l'évaporation des larmes en formant une couche lipidique. "La cause la plus fréquente est une hygiène insuffisante au niveau des paupières, indique le Dr. Desjardins. Les patients ont tendance à ne pas se masser les paupières avec du savon lors de la toilette. Avec le
vieillissement, l'élimination du sébum est plus difficile et les glandes se surinfectent"
.

Blépharite postérieure

Lorsque les glandes à l'intérieur des paupières sont obstruées et commencent à produire une sécrétion anormale de leur contenu, on parle de blépharite postérieure.

Blépharite séborrhéique

Dans de rares cas elle peut survenir suite à une production excessive de sébum par les glandes des paupières, ou encore en raison d'une mauvaise hygiène.

Blépharite allergique

Cette affection des paupières peut être un symptôme allergique : elle peut se présenter suite à une exposition répétée à la poussière, aux pollens, ou à l'utilisation de certains cosmétiques tels que le vernis à ongles, les teintures pour cheveux ou le maquillage. 

Blépharite aiguë

Elle est provoquée par une infection bactérienne (le plus souvent un staphylocoque) ou virale (virus de la varicelle et du zona).

Causes

Le plus souvent, la blépharite est causée par une infection bactérienne. 

• Rosacée

Les maladies de la peau telles que l'acné rosacée peuvent être une cause de blépharite chez les adolescents.

• Démodex

Elle est due à l'acarien Demodex, qui vit sur nos follicules pileux et au niveau de nos glandes sébacées. Sa prolifération serait impliquée dans l'infection parasitaire des paupières.

Symptômes

La blépharite n'affecte pas la vue. Les signes sont visibles rapidement et peuvent s'avérer très invalidants :

  • Les yeux sont rouges et enflammés
  • Irritations
  • Démangeaisons
  • Sensation de brûlure
  • Dans certains cas une pellicule fine peut se former autour du bloc oculaire.
  • Une sensation de sécheresse voire de sable dans les yeux peut également se manifester et empêcher de mener à bien les tâches quotidiennes.

Diagnostic

Il est recommandé de consulter rapidement un ophtalmologiste qui pourra prescrire un traitement selon l'avancée de l'infection. Le diagnostic repose sur l'examen clinique, c'est-à-dire sur l'observation de la paupière et la description des symptômes par le patient. Des examens complémentaires ne sont pas nécessaires en première intention. En revanche, en cas de blépharite très inflammatoire ou
résistante au traitement, un prélèvement bactériologique pourra être effectué, notamment afin de rechercher un éventuel herpès.

Traitement : comment soigner la blépharite ?

Antibiotiques

Le traitement de la blépharite est similaire à celui de l'orgelet, et dépend du degré d'infection. Le premier geste consiste à enlever les croûtes avec des compresses chaudes. Il est également recommandé de procéder à un nettoyage régulier des paupières au moyen d'un produit adapté aux yeux. Mieux vaut éviter d'utiliser du maquillage pendant la période du traitement. "Dans les cas les plus graves, des antibiotiques, antiviraux ou des antihistaminiques peuvent être prescrits et administrés par voie orale ou locale (pommade)", précise le Dr. Laurence Desjardins.

Traitements naturels

Des compresses d'eau de bleuet à laisser poser 5 minutes peuvent aider à soulager l'irritation et à apaiser les démangeassions.

Massage des paupières

Non seulement le massage apporte un soulagement mais il aide aussi les glandes à évacuer les lipides. Massez doucement la paupière supérieure et la paupière inférieure en faisant des petits cercles tout près des cils. Il faut légèrement insister sur le départ des cils. Ces gestes doivent être réalisés avec des mains bien propres.

Que faire en cas de blépharites à répétition ?

Les blépharites ont tendance à récidiver. Consultez votre ophtalmologiste pour en déterminer la cause et trouver le traitement adapté. En parallèle, les personnes qui y sont sujettes doivent être particulièrement attentives à l'hygiène de leurs paupières, afin de prévenir la multiplication des microbes et améliorer le fonctionnement des glandes de Meibomius. Trois gestes à faire régulièrement :

  • Apposer des compresses chaudes pour fluidifier le meibomium, assouplir les croutes et désobstruer les canaux bouchés.
  • Pratiquer un massage.
  • Retirer les croutes avec une compresse imbibée de sérum physiologique.

Merci au Dr Laurence Desjardins, Directrice de la Société Française d'Ophtalmologie.

Ophtalmologie