Lentilles de contact : comment les mettre, les conserver, quels prix ?

Alternative aux lunettes, les lentilles de contact corrigent tous les défauts de vue. Comment bien les choisir ? Quels gestes pour les mettre et les entretenir ? Explications.

Lentilles de contact : comment les mettre, les conserver, quels prix ?
© Dmitrii Kotin-123RF

Définition

Les lentilles de contact sont de fines lentilles qui se posent directement sur l'oeil. Elles améliorent la vision, tout en permettant d'alterner avec le port des lunettes. S'il est vrai que Léonard de Vinci fut le premier à définir le concept, c'est un certain Adolf Eugen Fick, un ophtalmologiste allemand, qui mit au point ce procédé en 1887 en fabriquant une lentille en verre soufflé. Abandonné pendant quelques années, le concept est repris par des opticiens américains puis par le chimiste Otto Witcherle qui invente l'hydrogel en 1961. Ce polymère, insoluble dans l'eau, souple et très résistant, est utilisé pour fabriquer les lentilles de contact modernes. Il existe différents types de lentilles adaptées à votre déficit visuel et à l'utilisation que vous souhaitez en faire (régulier ou occasionnel) :

  • Des lentilles souples : jetables et journalières, à renouvellement fréquent de 3 semaines à 3 mois ou à renouvellement annuel. Les lentilles souples sont composées de 25 à 75 % d'eau, ce qui leur procure leur souplesse. Elles demandent un temps d'adaptation moindre que les rigides.  Cependant, leur composition peut engendrer la sécheresse de l'œil étant donné qu'elle ne permet pas à l'organe de la vue une oxygénation normale. 
  • Des lentilles rigides : renouvelables tous les un à deux ans. Les lentilles rigides s'entretiennent facilement. Perméables aux gaz, elles permettent l'oxygénation de la cornée et sont prescrites aux porteurs ayant une sécheresse oculaire ou vivant dans une atmosphère sèche (air conditionné). Le temps d'adaptation est plus long que pour des lentilles souples mais elles durent longtemps et se changent au bout de plusieurs années.
  • Enfin, les lentilles jetables journalières ne nécessitent aucun entretien et sont particulièrement adaptées à ceux et celles qui souhaitent porter des lentilles en complément du port habituel de lunettes, le temps d'un week-end par exemple.

Le port est défini avec l'ophtalmologiste, diurne, nocturne ou nuit et jour.

Examen ophtalmique

Avant d'en bénéficier, un examen de l'œil s'impose. Il a pour but de surveiller la vision, la forme de l'oeil, la quantité et la qualité des larmes. Il permet de déterminer l'absence de contre-indication et si les yeux peuvent supporter les lentilles. Cette consultation est prise en charge par l'Assurance Maladie.

Adaptation des lentilles de contact

L'adaptation des lentilles de contact comprend plusieurs consultations au cours desquelles le médecin va déterminer quelles lentilles seront les mieux adaptées à vos yeux et contrôler votre vision après leur pose. Le nombre de séances varie selon la complexité de l'adaptation.

Ordonnance

"Lorsque l'adaptation est terminée, le médecin délivre une ordonnance pour un an permettant l'achat des lentilles de contact chez un opticien, explique le Dr. Monique Quillard, médecin généraliste. Surtout respectez les indications données par votre ophtalmologiste et acheter les lentilles chez un professionnel."

Comment mettre des lentilles de contact ?

Avec un peu de pratique, c'est un geste très simple. Avant de les placer sur vos yeux, lavez vos mains. Puis placez la lentille sur votre index et, avec votre autre main, maintenez votre paupière bien ouverte et insérez la lentille. Clignez des yeux. C'est terminé, la lentille est en place.

Comment enlever les lentilles ?

  • Lavez-vous soigneusement les mains à l'eau et au savon et essuyez-les avec une serviette propre. 
  • Si vous êtes droitier, tirez votre paupière inférieure avec votre majeur droit tout en tirant votre paupière supérieure avec votre index gauche. En même temps, prenez délicatement votre lentille en faisant une pince avec votre pouce et votre index.
  • Retirez la lentille doucement en la courbant et sans la pincer complètement.
  • Mettez la lentille dans son boitier que vous aurez préalablement rempli de produit d'entretien.

Comment conserver ses lentilles de contact ?

Lorsque vous ne les portez pas, vos lentilles doivent être conservées dans leur étui. Retirez votre lentille, placez-la dans la paume de vos mains et déposez quelques gouttes de solution désinfectante. Massez-la délicatement afin de retirer toutes les impuretés. Placez-la ensuite dans son étui, préalablement rempli d'une solution de nettoyage recommandé ou, à défaut, de sérum physiologique. Faites de même pour l'autre lentille et laissez-les tremper toute la nuit.

Entretien des lentilles de contact

Pour les entretenir au mieux et éviter les problèmes oculaires :

  • Ne rincez jamais vos lentilles et leur étui avec de l'eau du robinet, ni des eaux minérales en bouteille pour nettoyer, rincer ou stocker les lentilles et les étuis. Toutes les eaux douces sont à proscrire. L'eau du robinet, et même l'eau minérale, peuvent être vecteurs d'amibes parfois responsables d'atteintes cornéennes sévères.
  • Utilisez les produits conseillés par votre ophtalmologiste.
  • Respectez la date de péremption des produits de nettoyage.

Quand changer ses lentilles de contact ?

La majorité des lentilles de contact doivent être renouvelées tous les trois mois au risque qu'elles s'encrassent. Quelques précautions particulières :

  • Ne jamais poser ou garder une lentille sur un œil rouge et/ou douloureux,
  • Ne pas utiliser ses lentilles en piscine, lac, rivière, jacuzzi, sauna, douche,
  • Ne jamais dormir avec vos lentilles sans l'accord de votre ophtalmologiste,
  • Ne jamais remettre une lentille endommagée,
  • Vérifier que les collyres utilisés sont compatibles avec le port de lentilles de contact.

Un examen annuel chez l'ophtalmologiste est recommandé. Face aux potentielles complications ophtalmologiques, les porteurs de lentilles doivent redoubler de vigilance et faire contrôler leur vue régulièrement chez un ophtalmologiste. De plus, si vous êtes confrontés à l'un des symptômes suivants, retirez vos lentilles :

  • œil rouge,
  • brûlures, picotements, douleurs,
  • sensation de corps étranger dans l'œil,
  • larmoiement excessif, vision trouble,
  • sensation d'œil sec.

Quelles sont les meilleures lentilles de contact quand on a les yeux secs ?

Même si vous avez un déficit en larmes, il est possible de porter des lentilles de contact. Celles de dernière génération en silicone-hydrogel absorbent moins d'eau, votre œil sera donc mieux hydraté. Si cela ne suffit pas, l'ajout d'un collyre lubrifiant vous permettra d'hydrater votre œil et d'éviter les désagréments de la sécheresse oculaire. "Attention les collyres ne devront être utilisés qu'après avis de votre ophtalmologiste", précise le Dr. Quillard.

Des lentilles de contact de couleur ?

Envie de changer de look ? Il existe des lentilles de couleur pour modifier la nuance de votre iris. Tout le monde peut les porter car elles existent avec ou sans correction. Dans ce dernier cas, la prescription d'une ordonnance n'est pas obligatoire, même si la visite d'un ophtalmologiste est vivement conseillée pour vous assurer que vous avez assez de larmes pour les supporter. Idéalement, pour conserver un rendu naturel, il est recommandé de ne pas vous éloigner de trop de votre couleur d'origine.

Prix des lentilles de contact

Les prix divergent en fonction du type de lentille et selon l'opticien. Comptez environ :

  • Pour des lentilles rigides : entre 250 et 400 € pour des uni-focales, entre 350 et 500 € pour des progressives, par an.
  • Pour des lentilles souples : entre 200 et 250 € pour des simples foyers et encore 340 et 450 € pour des progressives, par an.

A rajouter au budget : le coût de l'adaptation, entre 100 et 200 € environ, ainsi que celui des produits d'entretien, entre 50 et 100 € annuel.

Le prix des lentilles est libre, chaque opticien en décide, de même pour les produits d'entretien.

Remboursement

La caisse d'assurance maladie prend en charge la première consultation correspondant à l'examen ophtalmique indispensable (contrôle de la vision, absence de contre-indication, forme de l'oeil, présence de larmes...) avant l'étape de l'adaptation. L'adaptation, les lentilles et les produits d'entretient ne sont pas pris en charge par la caisse d'assurance maladie sauf dans certaines situations médicales.

Prise en charge des lentilles de contact

L'Assurance Maladie prend en charge les lentilles de contact, sur prescription médicale, pour les indications suivantes :

  • Astigmatisme irrégulier
  • Myopie égale ou supérieure à 8 dioptries
  • Strabisme accommodatif
  • Aphakie (absence de cristallin)
  • Anisométropie à 3 dioptries non corrigeables par des lunettes
  • Kératocône (déformation de la cornée)

Les lentilles de contact sont remboursées à 60 % sur la base d'un forfait annuel, de date à date, par œil appareillé, fixé à 39,48 €, quel que soit le type de lentilles (réutilisables ou non, journalières ou hebdomadaires, etc…). Votre complémentaire santé peut prendre en charge tout ou partie des frais qui ne sont pas remboursés par l'Assurance Maladie, si le contrat que vous avez souscrit le prévoit. Renseignez-vous auprès d'elle.

Contre-indications

  • Le syndrome de l'œil sec.
  • Certaines pathologies oculaires comme une kératite, une conjonctivite.
  • Les jeunes enfants. Seulement à partir de 10-11 ans, s'il est soigneux.

Merci au Dr. Monique Quillard, médecin généraliste.

Ophtalmologie