Covid à l'hôpital : courbes, chiffres en France au 12 avril

Chargement de votre vidéo
"Covid à l'hôpital : courbes, chiffres en France au 12 avril"

HOSPITALISATION COVID. Le nombre de malades du Covid-19 hospitalisés en réanimation continue de grimper avec près de 6000 personnes en services de soins critiques. Les services sont saturés avec des patients plus jeunes que lors des vagues précédentes. Courbes, nombre, durée... Derniers chiffres.

[Mise à jour le mardi 13 avril à 11h58] Près de 6000 personnes (5916) sont en réanimation à cause de la Covid-19 en France, du jamais vu depuis le 18 avril 2020. 117% des lits de réanimation sont occupés. "On ne peut pas dire qu'il s'agit d'un pic" indique le Pr Pialoux sur BFM-TV mardi 13 avril. "Un pic, on sait ce qu'il y a derrière. Là actuellement on ne sait pas ce qu'il y a derrière (...). Il faut accepter que l'on va vivre probablement un plateau descendant, lentement descendant avec une saturation des hôpitaux, une réanimation qui va se vider le plus lentement possible." Le Professeur confirme que "les patients sont plus jeunes en réanimation." A date, 31 262 personnes sont hospitalisées en France, et 2 172 personnes ont été admises à l'hôpital ces dernières 24 heures. Toutes les régions sont en rouge sur la carte du taux d'occupation des lits et sur celle du taux d'incidence. Combien de patients Covid à l'hôpital ? En réanimation ? Quel âge ont-ils ? Le point à date.

Chiffres au 12 avril : 

  • 31 262 patients hospitalisés (+591 par rapport à la veille).
  • 2172 nouveaux patients ont été admis à l'hôpital pour une infection Covid ces dernières 24 heures (+867 par rapport aux 24 heures précédentes).  
  • 5916 patients sont en réanimation.
  • 385 nouveaux décès à l'hôpital en 24 heures.
carte-covid-taux-lit-reanimation
Carte du taux d'occupation des lits de réanimation et soins intensifs par des patients Covid-19 en France, au 12 avril © Gouvernement.fr

Combien d'hospitalisation du Covid en France ?

Au 12 avril, 31 262 personnes sont hospitalisées à cause de la Covid-19, +591 par rapport à la veille..

→ Le nombre de nouveaux patients admis sur les 24 dernières heures est de 2172 (+867 par rapport aux 24 heures précédentes). Depuis le 1er mars 2020, 2 058 établissements de santé ont déclaré au moins un cas de Covid-19 hospitalisé.

→  La durée moyenne entre l'infection et l'hospitalisation est de 11 jours, rapportait le Conseil scientifique dans un Avis du 26 octobre. Lors de la conférence de presse du jeudi 18 mars, le Premier ministre a indiqué que les arrivées en réanimation "concernent des personnes plus jeunes et en meilleure santé que lors des vagues précédentes et leur durée de séjour à l'hôpital est de plus en plus long."

Courbe des hospitalisations Covid en France

Du 29 mars au 4 avril 2021 (derniers chiffres de Santé Publique France) : 

  • Le taux hebdomadaire d'hospitalisation a continué d'augmenter : +9% par rapport à la semaine d'avant.
  • Le taux d'admission en services de soins critiques était également en augmentation (+14%) et se traduisait par une augmentation du nombre de personnes hospitalisées en services de soins critiques.

Courbe d'évolution des hospitalisations de patients Covid-19 en France jusqu'au 12 avril

courbe-covid-france-hospitalisation
Courbe de l'évolution des hospitalisations pour Covid-19 en France © Gouvernement.fr

Quel est l'âge moyen des personnes hospitalisées ?

Selon Santé Publique France, parmi les 403 592 patients ayant été hospitalisés depuis le 1er mars 2020, l'âge médian des patients était de 73 ans. Le taux d'hospitalisation par date d'admission a augmenté dans toutes les classes d'âge entre les semaines 1 et 3. Il a continué à augmenter chez les 15-74 ans jusqu'en semaine 12. Chez les 75 ans et plus, il avait nettement diminué entre semaine 3 et semaine 10 et a de nouveau augmenté en semaine 11 et semaine 12. Les données de semaine 13 ne sont pas encore consolidées.

Age des patients Hospitalisés au 6 avril En réanimation
0-14 ans <1% <1%
15-44 ans 6% 7%
45-64 ans 23% 38%
65-74 ans 24% 38%
75 et + 46% 17%

La Haute Autorité de Santé (HAS) a analysé deux études françaises : l'étude Epi-Phare menée par l'Assurance Maladie et l'Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM), et l'étude du Programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) réalisée par le département d'information médicale de Bordeaux. Ainsi, d'après l'analyse des données issues des séjours hospitaliers en France, les patients atteints de Covid-19 présentent, comparativement aux 18 à 49 ans, environ :

  • 3 fois plus de risque de décéder de la Covid-19 s'ils sont âgés de 50 à 64 ans,
  • 7 fois plus de risque s'ils sont âgés de 65 à 74 ans,
  • 10 fois plus de risque s'ils sont âgés de 75 à 80 ans
  • 16 fois plus au-delà de 80 ans.
courbe-age-covid-hopsitalisation
Taux de patients COVID-19 nouvellement hospitalisés par semaine et par classe d’âge selon la date d’admission, depuis le 02 mars 2020, France (données au 6 avril 2021) © Santé Publique France

Carte des hospitalisations pour Covid-19

Quelle est la situation en Ile-de-France ?

Le dernier bulletin épidémiologique régional de Santé Publique France rapporte qu'en semaine 13 (du 29 mars au 04 avril 2021), les indicateurs épidémiologiques de circulation du SARS-CoV-2 en Île-de-France se maintenaient à un niveau très élevé en cette troisième vague de l'épidémie, avec toutefois une stabilisation de certains de ces indicateurs. La pression hospitalière, très soutenue dans la région, ne montrait pas, à ce stade, de fléchissement. "On voit de légers signes de ralentissement de l'épidémie en Ile-de-France mais ce n'est pas suffisant" a indiqué Valérie Pécresse, présidente de la Région Ile de France, mardi 6 avril au micro de BFM-TV. La région Ile-de-France reste celle qui est la plus critique, suivie des Hauts-de-France. Le 8 mars, l'Agence Régionale de Santé d'Ile-de-France a demandé aux hôpitaux et cliniques de déprogrammer 40% de leurs activités afin de libérer de la place pour les patients Covid.

En semaine 13 (29 mars - 4 avril) :

  • En Île-de-France, le taux d'incidence - qui était de 664 cas pour 100 0000 habitants et restait relativement stable en semaine 13 après 6 semaines consécutives de hausse malgré l'augmentation du taux de dépistage. Le taux d'incidence
    brut en Île-de-France restait supérieur au taux d'incidence national qui atteignait 404 cas pour 100 000 habitants.
  • Le taux de positivité est de 9,7 %.
  • Le taux d'incidence le plus élevé était observé dans le Val d'Oise (833/100 000 habitants). Les taux d'incidence étaient en augmentation dans certains les départements franciliens : en Seine-et-Marne (730 pour 100 000 habitants), Val-de-Marne (726), Val-d'Oise (833, +19%). Les autres étaient en baisse : l'Essonne (604) et Hauts-de-Seine (529), en Seine-saint-Denis (800), dans les Yvelines (541). Ces taux étaient supérieurs à ceux observés lors de la deuxième vague dans tous les départements pour la deuxième semaine consécutive, à l'exception des Hauts-de-Seine.
  •  Le taux d'incidence des nouvelles hospitalisations était en semaine 13 de 30,8 pour 100 000 habitants (vs 29,8 pour 100 000 en S12). Lors de la deuxième vague de l'épidémie, les pics des taux d'hospitalisation et d'admission en services de soins critiques avaient été observés en S45-2020 et étaient respectivement de 31/100 00 habitants et 5,2/100/000 habitants.
  • En semaine 13, le nombre de décès survenus à l'hôpital de patients COVID-19 augmentait de 16% et la mortalité toutes causes était déjà en excès en Ile-de-France en semaine 12. 

Au 12 avril, selon les dernières données du gouvernement :

→ 8071 patients Covid-19 sont hospitalisés en Ile-de-France (+48 par rapport à la veille).

→ 510 nouveaux patients hospitalisés en 24 heures (+137).

→ 1 758 sont en réanimation (-11).

Courbe d'évolution des hospitalisations en Ile-de-France au 12 avril 2021

courbe-covid-ile-de-france
Courbe d'évolution des hospitalisations en Ile-de-France au 12 avril © Gouvernement.fr

Courbe des patients Covid en réanimation en Ile-de-France jusqu'au 12 avril 2021

courbe-covid-reanimation-ile-de-france
Courbe des patients Covid en réanimation en Ile-de-France jusqu'au 12 avril 2021 © Gouvernement.fr

Combien de décès du Covid à l'hôpital ?

Selon les données de Santé publique France, au 12 avril 73 011 personnes atteintes du Covid-19 sont décédées à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (sur 99 135 décès au total). +385 nouveaux décès ont été recensés depuis la veille à l'hôpital. "Quand un patient Covid-19 décède en réanimation, on peut le garder deux heures maximum avant de le transférer à la morgue de l'hôpital. Si la famille peut venir dans les deux heures, on autorise une visite et on équipe la personne" détaille l'infirmière.

Nombre hebdomadaire de nouveaux décès de patients COVID-19 selon la date de déclaration, depuis le 23 mars 2020, France (données au 4 avril 2021)

courbe-deces-mort-covid-france
Nombre hebdomadaire de nouveaux décès de patients COVID-19 selon la date de déclaration, depuis le 23 mars 2020, France (données au 28 mars 2021) © Gouvernement.fr

Combien de cas Covid en réanimation en France ?

L'hospitalisation des patients Covid-19 en service de réanimation est réservée aux cas les plus graves :"On est obligé de les assister au niveau respiratoire car ils sont en détresse respiratoire aiguë" nous indiquait une infirmière de l'AP-HP. 

→ Le 12 avril, 5 916 patients Covid sont en réanimation.

 492 nouvelles admissions en réanimation ont été enregistrées sur les dernières 24 heures.

Quel est le taux d'occupation des lits ?

117% des lits en réanimation et soins intensifs sont occupés (par rapport à la capacité initiale de lits, par région). Cette donnée a dépassé très largement le seuil d'alerte établi à 60% et ne cesse d'augmenter depuis le 10 janvier où elle était de 51,8%. La France dispose initialement de 5000 lits de réanimation. Cette capacité est passée à 10 000 lors de la première vague de l'épidémie de coronavirus. Elle va à nouveau être élevée à 10 200 lits, a annoncé le gouvernement pour faire face à la troisième vague épidémique.

courbe-covid-reanimation-cas-lit
Nombre de patients Covid en réanimation, soins intensifs ou unité de surveillance continue rapportée au total des lits de réanimation en capacité initiale (avant la crise) © Gouvernement.fr

Quelle est l'évolution de la courbe des cas en réanimation ?

L'augmentation du nombre de déclarations de nouvelles admissions en services de soins critiques de patients COVID-19 s'est poursuivie en semaine 13 (+4% par rapport à la semaine précédente). 

Evolution du nombre de patients Covid-19 en services de réanimation au 12 avril 2021

courbe-covid-france-reanimation
Evolution du nombre de patients Covid-19 en services de réanimation au 12 avril 2021 © Gouvernement.fr

 

Quel âge ont les patients en réanimation ?

Le Professeur Pialloux a constaté que "les patients sont plus jeunes en réanimation." sur BFM-TV mardi 13 avril. Un constat partagé par Olivier Véran, Ministre de la Santé lors d'une conférence de presse du jeudi 25 mars :"Le profil de ces patients changent : plus jeunes et parfois sans aucune comorbidité".

Parmi les patients Covid-19 en réanimation entre le 5 octobre et le 23 mars 2021, Santé Publique France précise que :

  • 70% sont des hommes.
  • l'âge médian des patients est passé de 68 ans à 66 ans. 

Âge des patients atteints de COVID-19 admis en réanimation et signalés du 05 octobre 2020 au 6 avril 2021 par les services de réanimation participant à la surveillance sentinelle, France

Age des patients En réanimation sept-déc 2020 En réanimation janv-mars 2021
0-14 ans <1% <1%
15-44 ans 6% 7%
45-64 ans 31% 37%
65-74 ans 38% 36%
75 et + 25% 20%

Quelle est la durée du séjour en réanimation ?

Selon les données de Santé Publique France, la durée médiane de séjour en réanimation est de 11 jours pour les patients Covid-19 mais peut aller à 20 jours, comme nous l'expliquait le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'Hôtel-Dieu de Paris. Dans une étude publiée en mars 2021 et menée sur 478 patients hospitalisés pour COVID-19 à l'hôpital Bicêtre pendant la première vague de l'épidémie,, l'AP-HP a rapporté que parmi les patients de réanimation qui avaient présenté un syndrome de détresse respiratoire aigu (forme la plus grave de l'atteinte pulmonaire), des lésions de fibrose pulmonaire ont été observées chez 39% des survivants. Cette proportion est proche de celle observée dans des atteintes pulmonaires identiques dues à d'autres infections pulmonaires (comme la grippe par exemple). Des symptômes anxieux, dépressifs et post-traumatiques ont été observés chez 23%, 18% et 7% des patients, respectivement.

Le personnel soignant en réanimation prenant en charge des patients suspects/infectés par le COVID-19 porte les éléments de protection suivants :

  • port de masque FFP2,
  • protection de la tenue professionnelle dans l'idéal par une sur-blouse manches longues, imperméable,
  • la friction hydro-alcoolique,
  • une charlotte,
  • port systématique de gants et de lunettes de protection (ou masque à visière).

Carte des cas actuellement en réanimation ou soins intensifs pour Covid-19

Quelles conditions pour les visites ?

En pleine épidémie de Covid-19, les conditions de visites dans les hôpitaux ont évolué, comme le rappelle l'PH-HP dans un communiqué du 22 mars 2021 :

  • Les visites ont lieu dans des créneaux horaires déterminés, fixés par l'équipe soignante.
  • Les visites sont limitées à une seule personne par jour et par patient (sauf dans le cas d'un enfant hospitalisé, les deux parents sont autorisés).
  • Les mineurs ne sont pas autorisés à visiter les patients.
  • Les visites ne sont pas autorisées aux personnes atteintes de Covid-19, présentant des symptômes compatibles avec la Covid-19 ou ont été en contact avec une personne atteinte de la Covid-19 dans les 14 jours précédents. 
  • Les visites des patient atteints de Covid-19 ne sont pas autorisées sauf circonstances particulières (fin de vie, difficultés psychologiques majeures du patient, d'un patient mineur) et dans ce cas encadrement fixé par l'équipe soignante.
  • Lors de la visites, les gestes barrières doivent être respectés (désinfection des mains, distanciation sociale, port du masque continu...). Si les gestes barrières ne sont pas respectés, la visite peut prendre fin.

Source : Coronavirus : chiffres clés et évolution de la COVID-19 en France et dans le Monde. Santé Publique France.

Gestion de l'épidémie