Hospitalisation Covid France : quels chiffres aujourd'hui ?

Chargement de votre vidéo
"Hospitalisation Covid France : quels chiffres aujourd'hui ?"

HOSPITALISATION CORONAVIRUS - Les nouvelles hospitalisations et réanimations repartent doucement à la hausse. Les courbes sont surveillées de près avec la diffusion du variant Delta et la hausse des nouveaux cas dans tous l'Hexagone. Chiffres du jour.

[Mise à jour le mardi 27 juillet à 10h39] Quand le taux d'incidence des nouveaux cas de Covid repart à la hausse, la courbe des hospitalisations est regardée de très près par les épidémiologistes et le gouvernement. Ce qui est le cas aujourd'hui. Généralement, il y a deux à trois semaines de décalage pour voir les répercussions sur le système de soins. D'où le fait que le gouvernement pousse les Français à se faire vacciner pour éviter que le variant Delta remette à mal les services hospitaliers avant la fin de l'été. Comment évoluent les courbes ? Quel âge ont les patients Covid ? Le point en chiffres et en images à date.

Chiffres au 26 juillet 2021 :

  • 7079 patients patients hospitalisés du Covid (+0.5% en 7 jours).
  • 952 patients Covid sont en soins critiques (+5.5% en 7 jours).
  • 85 183 décès Covid à l'hôpital dont 45 nouveaux sur les dernières 24 heures selon Santé Publique France.

Combien de personnes hospitalisées du Covid en France ?

Au 26 juillet, 7079 personnes sont hospitalisées à cause de la Covid-19 (+0.5% en 7 jours) selon le site carte-et-données du gouvernement.

→ Le nombre moyen de nouveaux patients Covid admis à l'hôpital ces 7 derniers jours est de 302 (+59.8% en 7 jours). 

→  La durée moyenne entre l'infection et l'hospitalisation est de 11 jours, rapportait le Conseil scientifique dans un Avis du 26 octobre

Combien de personnes vaccinées sont hospitalisées du Covid ?

Il n'y a pas de comptage officiel publié par les autorités de santé sur le nombre de personnes vaccinées contre le Covid parmi les patients hospitalisés à cause du virus. Pour cause "le statut vaccinal de la population française (Vaccin Covid) et les séjours hospitaliers pour COVID-19 (SI-VIC) sont enregistrés dans deux bases de données indépendantes" a expliqué Santé Publique France à 20minutes. C'est la base "SI-VIC" qui recense les personnes hospitalisées et en réanimation et "VAC-SI" qui retrace toutes les injections de vaccins. Mais "un identifiant commun a été ajouté très récemment, permettant l'appariement de ces bases". En attendant, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué le 13 juillet sur son compte Twitter qu' "en France, dans 30 gros hôpitaux, 100% des patients récemment admis en réanimation ne sont pas vaccinés et 93% de ceux admis en médecine ne sont pas vaccinés". Le Dr Benjamin Wyplosz, infectiologue au CHU de Bicêtre (Val-de-Marne) nous expliquait en juillet 2021 que quand on est vacciné contre le Covid "on ne fait pas ou très peu la maladie et il n'y a pas de formes graves".

Les hommes atteints de Covid ont 1,5 fois plus de risque que les femmes d'être hospitalisés et 2 fois plus de risque de décéder.

Courbe des hospitalisations Covid en France

courbe-covid-nouvelles-hospitalisations
Courbe d'évolution des hospitalisations de patients Covid-19 en France © Gouvernement.fr

Quel est l'âge moyen des personnes hospitalisées ?

Selon Santé Publique France, l'âge médian des personnes hospitalisées du Covid depuis le 1er mars est de 72 ans. Santé Publique France n'a pas actualisé les chiffres depuis le 6 juillet 2021. Selon l'étude Epi-Phare menée du 1er octobre 2020 au 15 décembre 2020 sur les personnes hospitalisées en France, l'âge est (avec le sexe) le principal facteur de risque d'hospitalisation et de décès des patients Covid : les hospitalisations sont plus de 8 fois plus élevées chez les personnes de 85 ans et plus par rapport aux 40-44 ans et les décès à l'hôpital pour Covid-19 près de 200 fois plus élevé.

Age des patients Hospitalisés au 6 juillet En réanimation
0-14 ans <1% <1%
15-44 ans 6% 9%
45-64 ans 23% 40%
65-74 ans 26% 38%
75 et + 44%

12%

Carte des hospitalisations pour Covid-19

Quelle est la situation en Ile-de-France ?

En semaine 28 (du 12 au 18 juillet 2021), les indicateurs épidémiologiques indiquent une dégradation de la situation avec une augmentation de la transmission du virus SARS-CoV-2 en Île-de-France. Le nombre de déclaration de nouvelles hospitalisations était en augmentation pour la deuxième semaine consécutive et s'accompagnait d'un nombre d'admissions en services critiques qui affichait une hausse pour la première fois après 14 semaines de baisse. En revanche, le nombre de déclarations de décès à l'hôpital de patients COVID-19 était toujours à la baisse en S28, informe Santé Publique France le 22 juillet. 

Au 26 juillet, selon les dernières données du gouvernement :

→ 1 576 patients Covid-19 sont hospitalisés en Ile-de-France (-0,2% sur 7 jours).

→ 57 nouveaux patients Covid hospitalisés en moyenne chaque jour sur les 7 derniers jours, soit une augmentation de 46.1%.

→ 248 sont en soins critiques (-0.8 % sur 7 jours).

courbe-covid-hospitalisations-ile-de-france
Courbe des patients Covid hospitalisés en Ile-de-France © Gouvernement.fr
courbe-covid-reanimations-ile-de-france
Courbe des patient Covid en réanimation en Ile-de-France © Gouvernement.fr

Combien de décès du Covid à l'hôpital ?

Selon les données de Santé Publique France, au 26 juillet, 85 183 personnes atteintes du Covid sont décédées à l'hôpital (sur 111 688 décès), +45 en 24 heures. Le nombre moyen de décès quotidiens à l'hôpital s'élève à 24, soit +60% en 7 jours. Selon l'étude Epi-Phare menée du 1er octobre 2020 au 15 décembre 2020 sur les personnes hospitalisées en France, les facteurs de risque d'hospitalisation et de décès sont restés les mêmes entre la première et la deuxième vague de Covid : l'âge (hospitalisation plus de 8 fois plus élevée chez les 85 ans et plus par rapport aux 40-44 ans et décès à l'hôpital pour Covid-19 près de 200 fois plus élevé). Les hommes avaient, à âge et pathologie identiques, 1,5 fois plus de risque que les femmes d'être hospitalisés et 2 fois plus de risque de décéder.

courbe-covid-deces-morts-france
Nombre moyen de décès quotidiens à l'hôpital © Gouvernement.fr

Combien de cas Covid en réanimation en France ?

L'hospitalisation des patients Covid-19 en service de réanimation est réservée aux cas les plus graves :"On est obligé de les assister au niveau respiratoire car ils sont en détresse respiratoire aiguë" nous indiquait une infirmière de l'AP-HP au printemps 2020, lors de la première vague épidémique. 

→ Le 26 juillet, 952 patients Covid sont en soins critiques (+5.5% en 7 jours).

 63 nouvelles admissions en soins critiques ont été enregistrées chaque jour en moyenne sur les sept derniers jours (+90.9%).

Quel est le taux d'occupation des lits ?

18.8% des lits en réanimation et soins intensifs sont occupés par des patients Covid au 26 juillet soit une hausse de +5.5% en 7 jours (par rapport à la capacité initiale de lits, par région). Cette donnée avait dépassé très largement le seuil d'alerte établi à 60% et n'avait cessé d'augmenter depuis le 10 janvier 2021 où elle était de 51,8%. La France dispose initialement de 5000 lits de réanimation. Cette capacité est passée à 10 000 lors de la première vague de l'épidémie de coronavirus.

TAUX D'OCCUPATION DES LITS EN REANIMATION COVID
Courbe du taux d'occupation des lits en réanimation et soins intensifs par des patients Covid depuis mars 2020 © Gouvernement.fr

Quelle est l'évolution de la courbe des cas en réanimation ?

courbe-covid-reanimations
Evolution du nombre de patients Covid-19 en services de réanimation au 26 juillet 2021 © Gouvernement.fr

Quel âge ont les patients en réanimation ?

Age des patients En réanimation au oct-novembre 2020 En réanimation 6 juillet
0-14 ans <1% <1%
15-44 ans 6% 9%
45-64 ans 31% 40%
65-74 ans 38% 38%
75 et + 25% 12%

Source : Santé Publique France.

Quelle est la durée du séjour en réanimation ?

Selon les données de Santé Publique France, la durée médiane de séjour en réanimation est de 11 jours pour les patients Covid-19 mais peut aller à 20 jours, comme nous l'expliquait le Dr Gérald Kierzek, médecin urgentiste à l'Hôtel-Dieu de Paris. 

Le personnel soignant en réanimation prenant en charge des patients suspects/infectés par le COVID-19 porte les éléments de protection suivants :

  • port de masque FFP2,
  • protection de la tenue professionnelle dans l'idéal par une sur-blouse manches longues, imperméable,
  • la friction hydro-alcoolique,
  • une charlotte,
  • port systématique de gants et de lunettes de protection (ou masque à visière).

Carte des cas actuellement en réanimation ou soins intensifs pour Covid-19

Quelles conditions pour les visites ?

Si le projet de loi est voté, le pass sanitaire sera étendu aux hôpitaux à partir de début août et il faudra donc se munir des justificatifs associés pour pouvoir rendre visite à un proche ou l'accompagner (sauf en cas d'urgence). Actuellement, les conditions de visites dans les hôpitaux sont celles annoncées par l'AP-HP dans un communiqué de mars 2021 :

  • Les visites ont lieu dans des créneaux horaires déterminés, fixés par l'équipe soignante.
  • Les visites sont limitées à une seule personne par jour et par patient (sauf dans le cas d'un enfant hospitalisé, les deux parents sont autorisés).
  • Les mineurs ne sont pas autorisés à visiter les patients.
  • Les visites ne sont pas autorisées aux personnes atteintes de Covid-19, présentant des symptômes compatibles avec la Covid-19 ou ont été en contact avec une personne atteinte de la Covid-19 dans les 14 jours précédents. 
  • Les visites des patient atteints de Covid-19 ne sont pas autorisées sauf circonstances particulières (fin de vie, difficultés psychologiques majeures du patient, d'un patient mineur) et dans ce cas encadrement fixé par l'équipe soignante.
  • Lors de la visites, les gestes barrières doivent être respectés (désinfection des mains, distanciation sociale, port du masque continu...). Si les gestes barrières ne sont pas respectés, la visite peut prendre fin.

Source : Coronavirus : chiffres clés et évolution de la COVID-19 en France et dans le Monde. Santé Publique France.