Porteur sain du coronavirus : est-on contagieux même sans symptôme ?

Pas de fièvre, pas de toux... 80% des personnes contaminées au coronavirus présentent une forme bénigne de la maladie ou ne présentent pas du tout de symptômes (forme asymptomatique de la maladie). Comment savoir si on est contagieux ? Combien de temps le risque de contagion dure-t-il ? Peut-on être porteur sain du coronavirus ?

Porteur sain du coronavirus : est-on contagieux même sans symptôme ?
©  Korn V - Adobe Stock

"80% des gens contaminés ne déclarent pas ou peu de symptômes, donc le Covid-19 (découvert en Chine en décembre 2019, ndlr) est un virus qui est asymptomatique ou bénin chez l'immense majorité des Français", expliquait Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé le lundi 10 mars 2020. 

Définition : c'est quoi être porteur sain d'un virus ou d'une maladie ?

Un porteur sain est une personne dont l'organisme est infecté par un agent infectieux (virus, bactérie, parasite) mais qui ne présente pas de signes cliniques de cette infection. On dit que cette personne est asymptomatique, autrement dit, qu'elle ne présente aucun symptôme. En revanche, un porteur sain est tout de même touché par la "maladie" et peut transmettre l'agent infectieux à d'autres personnes avec qui il est en contact. 

Pourquoi certains sont porteurs sains ?

Rappel des symptômes du coronavirus

Les premiers symptômes du "nouveau coronavirus" sont peu spécifiques : maux de tête, douleurs musculaires (courbatures), fatigue importante. La fièvre et les signes respiratoires (toux, insuffisance respiratoire, essoufflement...) arrivent dans un second temps, souvent deux ou trois jours après l'apparition des premiers symptômes. Parmi les nouveaux symptômes à surveiller : la perte de goût (agueusie) et la perte d'odorat (anosmie) qui sont désormais considérés comme des signes annonciateurs d'une infection au coronavirus.

Un porteur sain d'un virus ne présente aucune manifestation clinique de l'infection : 

  • soit parce que l'agent infectieux (virus, bactérie...) est peu virulent : l'agent est trop faible pour entraîner des réactions de l'organisme et donc des symptômes.
  • soit parce que ses défenses immunitaires sont très efficaces et empêchent l'apparition des symptômes.

On peut être porteur sain de différents virus et maladies : la varicelle, la grippe, l'hépatite B, la tuberculose, d'une MST comme les chlamydias, le VIH (Sida) et l'herpès...

On peut également être porteur sain d'un gène comme c'est le cas pour certaines maladies génétiques et donc non contagieuses (la mucoviscidose par exemple). Dans ce cas, les gènes sont transmis par les parents à leur enfant. Chaque enfant hérite la moitié de ses gènes de son père et l'autre moitié de sa mère. En France, plus de deux millions de personnes seraient porteuses du gène de la mucoviscidose sans le savoir : c'est ce qu'on appelle des "porteurs sains". Ils ont un risque de transmettre le gène de la maladie à leur enfant, sans toutefois développer la maladie, précise Orphanet, le portail d'informations dédié aux maladies rares. 

Est-on contagieux ?

Le porteur sain ne présente pas de symptômes mais reste contagieux. Il peut donc transmettre la maladie à d'autres personnes. "Dans le cas du Covid-19, c'est particulièrement vrai pour les enfants, les adolescents ou les jeunes adultes", précise Frédéric Tangy chercheur retraité du CNRS, désormais affecté au laboratoire d'innovation vaccinale de l'Institut Pasteur dans un article de Sud-Ouest. Avec ou sans symptômes, une personne contaminée par le Covid-19 peut transmettre l'agent pathogène à 3 personnes en moyenne, rappelle l'Organisation mondiale de la Santé.  

Pendant combien de temps ?

Un porteur sain serait moins contagieux par rapport à une personne qui présente des symptômes.

La durée d'incubation du Covid-19, c'est-à-dire le temps qui s'écoule entre le moment de la contagion et l'apparition des symptômes d'une maladie, est de 3 à 5 jours dans la plupart des cas, mais peut aller jusqu'à 14 jours. Cela signifie qu'une personne contaminée peut transmettre la maladie jusqu'à entre 3 et 14 jours avant l'apparition des symptômes (la moyenne est estimée à 1 semaine). Mais étant donné qu'un individu peut être "porteur sain", il y a toujours un risque de contagion, même après la durée d'incubation. 

Toutefois, un porteur sain serait moins contagieux par rapport à une personne qui présente des symptômes puisqu'il ne tousse et n'éternue pas. "On s'est beaucoup posé la question de savoir si on pouvait être contagieux en étant asymptomatique. Ce qui finalement est quelque chose d'assez peu probable. Parce que pour être contagieux, il faut quand même excréter des gouttelettes, c'est-à-dire tousser, éternuer. Et donc quelqu'un qui n'a pas de symptôme certes pourrait être porteur – c'est très probable et on en trouve de temps en temps avec des formes extrêmement peu symptomatiques – mais finalement a peu de moyens de diffuser le virus", indique Jérôme Salomon, directeur général de la Santé. 

N'importe qui peut être "porteur sain".

Que faire si on est porteur sain ?

N'importe quel individu peut être "porteur sain" et peut donc participer à la propagation de la maladie sans même s'en rendre compte. Dans le doute et ce, même si on ne se "sent pas malade", chaque personne doit :

  • S'abstenir de toute sortie non indispensable dans un lieu public.
  • Ne participer à aucun regroupement, qu'il soit de nature professionnelle, sociale ou familiale.
  • Eviter tout contact avec des personnes vulnérables (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées...).
  • Ne pas fréquenter de lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d'hébergement pour personnes âgées...).
  • Respecter les gestes "barrière" de base : se laver les mains régulièrement (eau + savon) ou utilisez une solution hydroalcoolique, tousser ou éternuer dans votre coude, ou dans un mouchoir, utiliser des mouchoirs à usage unique (et les jeter à la poubelle après le premier usage). saluer sans serrer la main, sans embrassades et conserver une distance d'au moins 1,5 mètre avec tout interlocuteur.
  • Le port du masque est recommandé à la population.
  • Les tests diagnostiques ne peuvent être réalisés qu'en cas de symptômes évocateurs du Covid-19. Il n'y a pas de dépistage des porteurs sains.
Covid-19