Coronavirus France : masque obligatoire à Paris, décrue, infos

COVID FRANCE. "La décrue a commencé, le pic des infections a été passé ces jours-ci, la semaine dernière en Île-de-France, peut-être un peu plus tard pour les autres régions françaises", a annoncé l'épidémiologiste Arnaud Fontanet. Retour du masque à Paris, dernières infos et annonces en direct.

Coronavirus France : masque obligatoire à Paris, décrue, infos
© khosrork - 123RF

[Mis à jour le 17 janvier 2022 à 18h15] Les cas quotidiens restent très élevés (278 129 nouveaux cas en 24h au 16 janvier, selon Santé publique France). La pression sur les hôpitaux reste forte (24 887 personnes hospitalisés dont 3852 personnes en réanimation) et le variant Omicron est toujours majoritaire en France (il représente 65% des tests séquencés). Pour autant, le gouvernement et les épidémiologistes restent optimistes. "On aurait pu avoir une situation plus dégradée s'il n'y avait pas eu un effort collectif, se réjouit le Pr Arnaud Fontanet, épidémiologiste de l'Institut Pasteur, sur France Inter ce lundi 17 janvier. "le scénario du pire s'éloigne, la décrue a commencé, le pic des infections a été passé ces jours-ci, la semaine dernière en Île-de-France, peut-être un peu plus tard pour les autres régions françaises. Les admissions à l'hôpital devraient atteindre un pic dans la semaine qui vient. En revanche, les patients vont rester à l'hôpital, on peut s'attendre à ce que les hôpitaux restent très sollicités tout le mois de février", a-t-il prédit. Pour limiter la circulation du virus, il faut des outils comme le pass vaccinal qui a été voté en 2e lecture à l'Assemblée ce dimanche 16 janvier. Le début d'année a par ailleurs été marquée par la mise en place de nouvelles mesures comme l'évolution dans les règles d'isolement pour les cas positifs et les cas contacts, le renforcement du télétravail en entreprise, le port du masque obligatoire dès 6 ans, le retour des jauges dans les grands événements...

Infos en direct

  • Masque obligatoire à Paris. Finalement, le port du masque redevient obligatoire en extérieur dans certains lieux très fréquentés à Paris et en Ile-de-France, annonce la préfecture de police de Paris ce lundi 17 janvier. Sont concernés : les marchés, les manifestations et rassemblements de plus de 10 personnes, les arrêts de bus ou tramway, aux abords des gares, lieux de cultes et établissements scolaires, dans les files d'attente en extérieur. Pour rappel, le tribunal administratif de la capitale a suspendu jeudi 13 janvier l'arrêté préfectoral rendant le port du masque obligatoire en extérieur à Paris depuis le 31 décembre.
  • Pass vaccinal. Le projet de loi transformant le pass sanitaire en pass vaccinal a été adopté en 2e lecture par l'Assemblée nationale le dimanche 16 janvier 2022. Désormais, la décision revient au Conseil constitutionnel, qui a été saisi par les députés de l'opposition, l'une par les députés socialistes et l'autre par les insoumis.  Elle est attendue très prochainement pour une mise en place du pass vaccinal à "la fin de cette semaine". 
  • Paxlovid. Pfizer a annoncé, via un communiqué relayé sur Twitter,  investir plus de 520 millions d'euros en France sur 5 ans afin de soutenir la production et la recherche de traitements contre le Covid-19, notamment dans son médicament Paxlovid, un traitement oral contre le Covid-19. Le principe actif de ce traitement sera en partie produit dès cet été par le français Novasep, un laboratoire basé à Mourenx (Pyrénées-Atlantiques), à 30 kilomètres de Pau.
  • Sport et Covid. Tous les sportifs, y compris professionnels, qui viennent pour une compétition en France devront être vaccinés pour entrer dans une enceinte sportive, a annoncé le gouvernement ce lundi 17 janvier.
  • Vaccin Novavax autorisé par la HAS. Dans un communiqué du 14 janvier, la Haute autorité de Santé (HAS) positionne les vaccins Nuvaxovid® de Novavax et Covid-19 Janssen® de Janssen – qui utilisent des technologies différentes que celle des vaccins à ARN messager – aujourd'hui dans la stratégie vaccinale. "L'arrivée d'un 5ème vaccin, Nuvaxovid® (Novavax), développé selon une technologie vaccinale "classique", ( vaccin protéique adjuvanté) qui peut être utilisé en primo-vaccination, et la modification du schéma vaccinal avec le vaccin à vecteur viral Janssen, qui peut être désormais administré en primo-vaccination à 2 doses et en rappel", peut-on lire dans le communiqué de la HAS. Néanmoins, la HAS recommande de privilégier les vaccins à ARNm en primo-vaccination et pour le rappel.
  • Protocole sanitaire simplifié à l'école. Invité sur France 2 le lundi 10 janvier 2022, le Premier ministre Jean Castex a annoncé une simplification du protocole sanitaire à l'école, avec pour objectif de maintenir les établissements scolaires ouverts et pour que ce soit plus fluide pour les familles. Trois nouvelles mesures ont été détaillées :

→ Lorsqu'un cas positif est déclaré dans une classe, les autres enfants pourront rester en classe jusqu'à la fin de la journée

→ Les enfants cas-contacts ne sont plus obligés d'effectuer un test PCR ou antigénique, mais 3 autotests négatifs (réalisés à J0, J+2 et J+4) suffisent. Ils sont à retirer gratuitement en pharmacie et à faire à la maison.

Une seule attestation parentale (sur l'honneur) est nécessaire pour le retour en classe, dès le premier autotest négatif. Auparavant, les parents devaient en remplir trois (une après chaque test).  

​​​​​Quels sont les chiffres de l'épidémie en France ?

Plusieurs indicateurs permettent de suivre l'évolution de la circulation du coronavirus en France : l'enregistrement des résultats des tests de dépistage des Français, de leur vaccination, de leurs passages aux Urgences pour cause de Covid, de leurs hospitalisations également.

Quelles sont les dernières mesures prises par le gouvernement ?

A la suite du Conseil de défense sanitaire du 27 décembre 2021, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran se sont exprimés lors d'une conférence de presse afin d'annoncer de nouvelles mesures :

  • Le délai d'éligibilité au rappel vaccinal contre le Covid-19 est ramené à trois mois conformément à l'avis de la Haute autorité de santé (HAS) . Il suffit désormais de 3 mois après une 2e injection ou après avoir eu le Covid pour pouvoir bénéficier d'une dose de rappel.
  • Les règles d'isolement des cas positifs et des cas contact ont évolué.
  • Le télétravail est obligatoire (quand il est possible) pour tous les salariés à raison de trois jours minimum par semaine et quatre jours quand cela est possible. Il en sera de même pour les agents de la fonction publique. 
  • Depuis le 3 janvier 2022 et pour 3 semaines, les jauges sont rétablies pour les grands événements : 2 000 personnes en intérieur, 5 000 personnes en extérieur. Les concerts debout sont interdits. Dans les cafés et les bars, la consommation debout est interdite. Dans certains lieux comme les cinémas, les théâtres, les équipements sportifs, les transports collectifs (y compris longue distance), la consommation de boissons et d'aliments est également interdite.
  • Fermeture des discothèques jusqu'à la fin du mois de janvier. Elles avaient interdiction d'accueillir du public depuis le 10 décembre et devaient rouvrir le 6 janvier 2022. Finalement, elles ont l'obligatoire de rester portes closes pour trois semaines supplémentaires. Cette interdiction s'applique jusqu'à la même date aux activités de danse dans les établissements recevant du public, tels les restaurants ou les bars.
  • Le port du masque, déjà obligatoire en intérieur dans tous les établissements recevant du public, sera étendu à certains centres-villes par les préfets en lien avec les maires. Il est par ailleurs désormais obligatoire dès l'âge de 6 ans dans les lieux publics.
  • État d'urgence dans les outre-mer : l'état d'urgence a été déclaré en Guadeloupe, Guyane, à Mayotte, Saint-Martin et Saint-Barthélémy.
  • Le protocole sanitaire à l'école va être simplifié, selon les déclarations de Jean Castex du 10 janvier : les élèves cas contact restent à l'école jusqu'à l'heure de la sortie scolaire, 3 autotests à J+, J2 et J4 suffisent et sont à retirer gratuitement en pharmacie, 1 seule attestation sur l'honneur est à fournir par les parents à l'issue du 1er test négatif pour un retour en classe. 

Quelles sont les règles de télétravail ?

Le protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de la Covid-19 a été mis à jour le 30 décembre 2021 pour prendre en compte la reprise épidémique. Les principales évolutions de cette nouvelle version portent sur le strict respect des gestes barrières et le télétravail. Selon le nouveau protocole applicable "les employeurs fixent à compter du 3 janvier et pour une durée de trois semaines, un nombre minimal de trois jours de télétravail par semaine, pour les postes qui le permettent. Lorsque l'organisation du travail et la situation des salariés le permettent, ce nombre peut être porté à quatre jours par semaine". Au bureau, chaque collaborateur doit pouvoir disposer d'un espace lui permettant de respecter la règle de distanciation physique d'au moins un mètre par rapport à toute autre personne (ex. autre salarié, client, usager, prestataire, etc.) associée au port du masque. Les réunions en audio ou en visioconférence doivent être privilégiées.

Que montrent les cartes de suivi de l'épidémie ?

Les cartes permettent de voir en un clin d'œil la situation épidémique par département ou par commune, mais aussi la classification des pays où on peut voyager ou pas, la couverture vaccinale, les zones où le port du masque redevient obligatoire...