Coronavirus : 57 cas en France, près de 3000 morts dans le monde

CORONAVIRUS - L'épidémie de coronavirus avance toujours plus en dehors de la Chine où elle est née en décembre 2019. Nombre de cas, morts, carte en temps réel, mesures en France, conseils d'hygiène.... Dernières infos.

[Mise à jour le samedi 29 février à 13h04] L'épidémie de coronavirus Covid-19 s'intensifie dans le monde.  Le dernier bilan fait état de 85 406 personnes infectées par le virus SARS-CoV-2 et 2933 décès. En France, 19 nouveaux cas ont été annoncés vendredi 28 février ce qui porte à 57 le nombre de personnes touchées dans le pays par la maladie. "Une nouvelle étape de l'épidémie est franchie" a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran lors du point presse. Dans le monde, 50 pays ont détecté au moins 1 cas et plus de 20 pays ont détecté leur premier cas au cours de la semaine passée.

Dernières infos : 

  • Trois soignants de l'hôpital Tenon a Paris ont été testés positifs au coronavirus. Ils auraient été contaminés par un patient originaire de l'Oise et hospitalisé depuis le 21 février dans l'établissement. Les deux premiers soignants testés positifs "ont été hospitalisés dans le service de maladies infectieuses de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière [à Paris, établissement de santé de référence. 
  • 19 nouveaux cas de coronavirus sont annoncés en France le 28 février, dont 6 cas dans l'Oise, département le plus touché du pays (18 cas au total). 
  • Plus de 800 cas sont rapportés en Corée du Sud samedi 29 février. C'est le deuxième pays le plus touché dans le monde après la Chine. 
  • Plusieurs matchs de football sont reportés en Italie à cause de l'épidémie de coronavirus.
  • A Hong Kong, le chien d'une femme atteinte du coronavirus a été placé en quarantaine après que des échantillons prélevés sur l'animal aient été testés positifs au coronavirus.
  • Le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer a indiqué le 28 février sur Europe 1 qu'environ "2 000 élèves" n'ont pas repris l'école après les vacances scolaires parce qu'ils revenaient de zones à risque et sont donc restés chez eux pour 14 jours (durée d'incubation du virus). Le ministère prévoit de mettre en place un dispositif d'école à distance.
  • Un cinquième passager du paquebot "Diamond Princess" est décédé. Ce bateau est en quarantaine au large du Japon depuis un mois. Certains passagers ont quitté le navire pour retrouver leur pays, d'autres y sont restés. 
  • 80% des formes de coronavirus sont toujours mineures, 15% de formes sévères et 5% de formes graves qui nécessitent le placement en réanimation. Aucune forme grave ni de décès n'est à déplorer chez des enfants.
  • Le pays d'Europe le plus touché est l'Italie avec 889 contaminations et 17 morts enregistrés en seulement quelques jours. Dans ce contexte, les Français sont invités à reporter leur voyage en Italie. 
  • La province de Hubei, berceau de l'épidémie en Chine représente encore 96% des cas de coronavirus.

"Lavez-vous les mains toutes les heures, éternuez dans votre coude. Utilisez des mouchoirs à usage unique. Je recommande désormais, et pour une période qui reste à déterminer, d'éviter la poignée de main." 

 

Coronavirus en France : "Nous passons en stade 2, il faut freiner la diffusion du virus"

Les cas de contamination au coronavirus en France ont connu une nouvelle augmentation dans la journée du 28 février avec 19 nouveaux cas annoncés par le ministre de la Santé à 20 heures, dont 6 dans le seul département de l'Oise. Ce qui porte à 57 le nombre de Français contaminés par le coronavirus depuis le mois de janvier.

  • 43 patients atteints de Coronavirus COVID-19 sont hospitalisés au 28 février.
  • 12 personnes ont été soignées et sont sorties de l'hôpital. 
  • Deux patients sont décédés, un patient chinois de 80 ans le 14 février à Paris et un Français de 60 ans le 26 février dans l'Oise.

"Nous passons désormais au stade deux de l'épidémie, c'est-à-dire que le virus circule sur notre territoire et nous devons freiner sa diffusion." a déclaré Olivier Véran. Il a recommandé d'éviter désormais les poignées de main.

• Où sont les cas en France ?

  • 18 cas dans l'Oise (notamment dans les villes de Vaumoise et de Creil) en lien avec l'homme hospitalisé à Amiens toujours en réanimation et l'enseignant de l'Oise décédé le 26 février à Paris. Il s'agit de contacts professionnels ou familiaux. Ces personnes sont notamment hospitalisées à Nantes, Lille, Dijon, Béjin à Saint-Mandé, Compiègne et Tenon. Certaines écoles de l'Oise seront fermées la semaine prochaine.
  • des cas contacts c'est-à-dire des personnes qui ont été en contact avec un malade déjà identifié. Il s'agit de l'homme qui avait été guéri du coronavirus à Annecy et a ensuite contaminé 6 personnes.
  • 6 personnes ayant participé à un voyage organisé en Egypte.
  • 2 cas isolés à Montpellier
  • Un cas isolé à Bichat (Paris), de retour d'Italie.
  • 1 cas à Nice, une femme revenant de Milan.
  • 2 cas supplémentaires en Haute-Savoie dans la commune de Balme-de-Sillingy.

Les mesures mises en place par le gouvernement sont :

  • Augmentation des capacités de diagnostic biologique, la capacité est désormais de 1500 tests par jour contre 400 avant l'arrivée du coronavirus. Dès la semaine du 24 février, plusieurs milliers de tests pourront être réalisés quotidiennement pour répondre au besoin.
  • Mise à disposition d'un guide questions-réponses à destination de tous les professionnels de santé. 
  • Commande de plusieurs millions de masques FFP2 pour les professionnels de santé.
  • 138 établissements de santé peuvent accueillir les malades du coronavirus.
  • Un hôpital de référence a été désigné dans chacun des départements et régions d'outre-mer.
  • Mise en place d'un numéro vert pour toutes questions sur le coronavirus : 0.800.130.000 (appel gratuit)

Les recommandations pour les personnes revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie : 

Dans les 14 jours suivant le retour :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l'apparition de symptômes d'infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d'une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
  • Lavez-vous les mains régulièrement ou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
  • Évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d'hébergement pour personnes âgées…) ;
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).

Quelles mesures dans les aéroports français ?

L'épidémie de coronavirus complique les déplacements à l'étranger. Le gouvernement déconseille les voyages en Chine. Plusieurs conseils aux voyageurs sont affichés dans les aéroports : ne pas manger de viande crue, se laver les mains, ne pas toucher d'animaux… La mise en place de portails thermiques pour détecter la température des voyageurs n'est pas envisagée en France alors qu'elle existe dans d'autres pays en raison d"une "absence d'efficacité" a expliqué le Pr Jérôme Salomon, "On n'a jamais réussi à capter la majorité des cas par ce dispositif. Ce n'est pas la bonne technique, ça rassure visuellement mais le dispositif doit être beaucoup plus fin, la vraie réponse est soignante : pouvoir examiner et tester un patient à l'aéroport".

 

Faut-il mettre un masque en France ?

Le port du masque chirurgical est recommandé si vous avez séjourné en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud, en Iran, ou dans les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie, pendant les 14 jours suivant leur retour. Il est également recommandé si vous êtes malades pour éviter de diffuser la maladie par voie aérienne. Il n'est pas recommandé dans les autres cas.

  • Les masques dits chirurgicaux sont des masques anti projections qui protègent les autres de vos symptômes. Il est réservé aux malades ou aux personnes contacts potentiellement contagieuses.
  • Les masques de protection respiratoire type FFP2 sont  réservés aux professionnels de santé (transport sanitaire, pompiers, médecins libéraux, infirmiers...) qui réalisent des gestes à risque qui peuvent les contaminer (examiner, intuber un malade...). 

Que faire si on pense avoir des symptômes ?

Les premiers symptômes d'une infection au coronavirus ressemblent à ceux de la grippe : fièvre, toux, douleurs musculaires, fatigue... puis elle dégénère et se caractérise par des difficultés à respirer. "La maladie démarre de façon bénigne et puis vers le 8e jour ou 10e jour, il y a un certain nombre de patients qui s'aggravent de façon conséquente, c'est un processus pas très habituelle en maladie infectieuse" remarque le Dr Catherine Leport, responsable de la mission Coreb lors d'une table ronde au Sénat le 26 février 2020. Il existe des formes asymptomatiques et bénignes, ce qui distingue ce nouveau coronavirus du virus du Sras (un autre coronavirus) qui ne se manifestait que par des formes sévères, et retarde le diagnostic.

En cas de signes d'infection respiratoire dans les 14 jours suivant le retour de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou d'Italie :

  • Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.
  • Évitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

Un virus qui se transmet bien plus par les mains que par la salive : lavez-vous les mains souvent !

Un virus très contagieux même avant les premiers symptômes

"On est face à un virus contagieux, qui se transmet par voie respiratoire ce qui n'est évidemment pas la voie la plus aisée à combattre, qui est potentiellement contagieux quelques heures avant l'apparition des symptômes ou chez des personnes qui ont peu de symptômes" a déclaré le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé au Sénat le 26 février. Cette contagion spécifique au Covid-19 "laisse beaucoup moins de temps pour diagnostiquer les malades et les isoler et rendra le contrôle de l'épidémie plus difficile" a souligné le Pr Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur, le 26 février au Sénat

> En savoir plus sur les dangers du coronavirus

Comment se protéger du coronavirus ?

Comme il n'y a ni vaccin, ni médicament efficace contre le coronavirus, le meilleur moyen de s'en protéger est l'application de mesures d'hygiène. Si beaucoup se ruent sur l'achat de masques, il faut savoir qu"ils n'ont "aucun sens si on ne se lave pas les mains puisqu'en pratique on touche des surfaces contaminées. l'hygiène des mains est donc fondamentale" a martelé le Pr Jérôme Salomon. Il est recommandé de se laver les mains après avoir toussé, éternué, avant et après avoir préparé à manger, avant de manger, après être allé aux toilettes, après avoir manipulé des animaux... Autre réflexe à prendre quand on sort de la maison : emmener du gel antibactérien avec soi pour désinfecter les mains en l'absence d'eau et de savon.  

Nombre de cas et de morts du coronavirus dans le monde

Le directeur général de l'OMS a annoncé le 28 février que le risque de propagation mondiale du virus était "très élevé".

Nombre de morts du coronavirus par pays au samedi 29 février 2020 à 13h00.
PAYS NOMBRE DE MORTS
Chine 2 835
Hong Kong 2
Iran 43
Corée du Sud 17
Italie 21
France 2
Japon  5
Japon - Bateau Diamond Princess 6
Philippines 1
Taiwan 1
TOTAL 2933
Cas confirmés de coronavirus dans le monde au samedi 29 février à 13h00.
PAYS CAS CONFIRMES DE CORONAVIRUS
Chine 79 251
Corée du Sud 3150
Italie 889
Japon 234
Iran 388
Singapour 96
Hong-Kong 94
Etats-Unis 64
France 57
Allemagne 48
Koweït 45
Thaïlande 41
Taiwan 39
Bahreïn 38
Espagne 32
Australie 25
Malaisie 25
Royaume-Uni 20
Emirats Arabes Unis 19
Vietnam 16
Canada 15
Suède 11
Macao 10
Suisse 8
Irak 8
Israël 7
Norvège 6
Oman 6
Autriche 6
Croatie 5
Liban 4
Grèce 4
Inde 3
Philippines 3
Finlande 3
Roumanie 3
Pays-Bas 2
Russie 2
Pakistan 2
Mexique 2
Afghanistan 1
Népal 1
Lituanie 1
Cambodge 1
Belgique 1
Irlande du Nord 1
Nigéria 1
San Marino 1
Algérie 1
Géorgie 1
Islande 1
Danemark 1
Macédoine du Nord 1
Brésil 1
Monaco 1
Nouvelle-Zélande 1
Estonie 1
Egypte 1
Azerbaijan 1
Biélorussie 1
Sri Lanka 1
Autres 705
TOTAL 85 406

 

Carte en temps réel de l'évolution de l'épidémie

Une carte interactive montrant l'évolution de l'épidémie de coronavirus dans le monde en temps réel a été mise au point par l'éditeur de cartographie en ligne HERE Technologies. Basée sur des données du Center for Systems Science and Engineering (CSSE) de l'Université Johns Hopkins et de DXY, cette carte permet de suivre la progression du nombre de personnes infectées rapportées par les agences gouvernementales, ainsi que le nombre de décès.

En Chine : les nouveaux cas diminuent

Apparu en Chine en décembre 2019, le coronavirus y a fait de nombreuses victimes. Sur les 85 000 malades recensés dans le monde, 96% sont concentrés en Chine. Cependant depuis le 26 février, le nombre de nouveaux cas progresse davantage hors de Chine que dans ce pays. 31 régions de Chine sont touchées par l'épidémie.

carte cas confirmé de coronavirus dans le monde
Carte des cas confirmés de coronavirus dans le monde au 28 février 2020. © Esri, FAO, NOAA

Dans le pays, le virus est traité comme une maladie infectieuse de grade A indiquait la Commission nationale de la santé (seules la peste bubonique et le choléra sont classées comme maladies infectieuses de grade A en Chine) ce qui nécessite les mesures de prévention et de contrôle les plus strictes, y compris la mise en quarantaine obligatoire des patients et l'observation médicale pour ceux qui ont été en contact étroit avec des patients. 

  • Le 6 février, le Dr Li Wenliang qui travaillait dans un hôpital de Wuhan et a lancé l'alerte sur la dangerosité du virus auprès de ses collègues le 30 décembre 2019 est décédé à cause du coronavirus. Âgé de 34 ans, cet ophtalmologiste avait été diagnostiqué positif au virus le 30 janvier.

Vaccin : pas avant l'été 2021

Plus de 20 vaccins sont en cours de développement dans le monde et plusieurs thérapies sont en cours d'essais cliniques pour venir à bout de ce nouveau coronavirus qui tétanise le monde. Les premiers résultats devraient survenir dans quelques semaines selon l'OMS.

DATES CLÉS DE L'ÉPIDÉMIE
  • Le 31 décembre 2019, l'Organisation mondiale de la Santé en Chine est informée de plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan. 44 personnes sont infectées entre cette date et le 3 janvier 2020.
  • Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises identifient un "nouveau type de coronavirus".
  • Le 13 janvier, un cas importé est recensé en Thaïlande.
  • Le 15 janvier, le virus cause la mort d'une première personne à Wuhan, un homme de 69 ans. 
  • Le 23 janvier, trois villes chinoises dont Wuhan sont placées en quarantaine.
  • Le 25 janvier, trois personnes contaminées sont recensées en France, deux à Paris et une Bordeaux. Ce sont les premiers cas enregistrés sur le continent européen.
  • Le 30 janvier, l'Organisation mondiale de la Santé décrète l'urgence de santé mondiale. Cette mesure n'avait été décrétée que 5 fois depuis sa création (pour Ebola (deux fois), la grippe H1N1, Zika et la poliomyélite). 
  • Le 28 février, la France passe en stade 2 de l'épidémie.