PET Scan : pourquoi en faire, quels effets secondaires après ?

Un PET scan ou tomographie par émission de positons sert à détecter les tumeurs cancéreuses et à surveiller leur évolution. Pourquoi faire un PET scan ? Définition, indications, effets secondaires, prix... Le point avec le Dr Franck Lacoeuille, chef du service médecine nucléaire et biophysique du CHU d'Angers.

Définition : qu'est-ce qu'un PET scan ?

Le PET scan, ou TEP en français désigne la Tomographie à émission de Positons. Il s'agit d'un procédé d'imagerie médicale dont le but est d'étudier l'activité d'un organe. Le principe est d'injecter dans l'organisme un traceur, une toute petite quantité de substance radioactive sans danger pour l'organisme, puis, une heure après, de prendre des images de l'organe étudié, via une machine ressemblant à un scanner à rayons X, avec un large anneau. Différents détecteurs placés à l'intérieur de cet appareil captent alors les radiations émises et les restituent sur un écran. 

Le PET scan est utilisé en cancérologie, en cardiologie et en neurologie. 

Pourquoi faire un PET scan ?

"Le PET scan est préconisé dans le diagnostic et le suivi de pathologies tumorales, infectieuses ou inflammatoires", explique le Dr Franck Lacoeuille, chef du service médecine nucléaire et biophysique du CHU d'Angers. 

Le PET-Scan est principalement utilisé en cancérologie : la concentration du traceur dans certaines zones révèle en effet la présence, l'activité et l'étendue des tumeurs cancéreuses. Il peut être également effectué de manière répétée pour suivre l'efficacité du traitement ou pour rechercher d'éventuelles métastases invisibles sur une image obtenue par une autre technique d'imagerie. Cet examen est aussi utilisé en cardiologie pour analyser le flux sanguin dans les artères coronaires ou les cavités cardiaques, et visualiser l'étendue des lésions après un infarctus du myocarde. En neurologie, il permet d'évaluer les fonctions cérébrales dans certaines pathologies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson. Enfin, il peut détecter certaines anomalies inaccessibles aux autres techniques d'imagerie

Comment se passe l'examen ?

Avant toute chose, le patient doit être à jeun depuis au moins six heures. Il peut consommer de l'eau et des boissons non sucrées mais pas de repas.  "Lorsqu'il arrive dans le service, on vérifie sa glycémie et si celle-ci est correcte on lui injecte le traceur. Le patient est alors laissé au repos pendant une heure, le temps que le médicament se distribue dans l'organisme et soit capté par les cellules qui consomment du sucre. Passé ce délai, il passe sous la caméra pour une dizaine de minutes", précise le spécialiste.

Les quantités de médicament injectées sont très faibles. 

Quels effets secondaires après ?

"Le PET scan n'entraîne aucun effet secondaire puisque les quantités de médicament que l'on injecte sont vraiment très faibles. Il n'y a pas de réactions allergiques ni de nausées ou vomissements", rassure le Dr Franck Lacoeuille.

Il n'y a pas d'effet de fatigue ni de somnolence,

PET scan et fatigue

"Il n'y a pas d'effet de fatigue ni de somnolence, on peut tout à fait conduire après. Le seul inconvénient, c'est le temps de l'examen qui va s'étaler sur deux heures au total et puis le temps sous la caméra durant lequel il ne va pas falloir bouger. Toutefois, ce sont des appareils qui ressemblent à des scanners donc ce n'est pas du tout oppressant comme peut l'être une IRM", poursuit le spécialiste.

Prix et remboursement

Le PET scan est un examen entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale, il n'y a donc aucun coût pour le patient.

Merci au Dr Franck Lacoeuille, chef du service médecine nucléaire et biophysique du CHU d'Angers. 

PET Scan : pourquoi en faire, quels effets secondaires après ?
PET Scan : pourquoi en faire, quels effets secondaires après ?

Sommaire Définition Indications : pourquoi le faire ? Déroulé de l'examen Dangers et effets secondaires PET Scan et fatigue Prix et remboursement Définition : qu'est-ce qu'un PET scan ? Le PET scan , ou TEP...