Scanner coronaire : déroulement, où le faire, quel est le prix ?

Le scanner coronaire, ou coroscanner, est un examen d'imagerie médicale qui consiste à visualiser les artères coronaires afin de détecter d'éventuelles lésions ou calcifications. Il peut être prescrit en cas de douleurs thoraciques atypiques. Comment ça se passe ? Où le passer ? Comment interpréter les résultats ? Faut-il être à jeun ?

Scanner coronaire : déroulement, où le faire, quel est le prix ?
© lightwise - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'un scanner coronaire ?

Le scanner coronaire, aussi appelé coroscanner, est une technique d'imagerie médicale à base de rayon X qui permet d'explorer et de visualiser les artères qui vascularisent et nourrissent le cœur : les artères coronaires. 

Indications

Le scanner coronaire peut se faire avec ou sans injection de produit de contraste en fonction de ses indications médicales.

Artères coronaires schéma du coeur
Schéma du coeur - artères coronaires © Peter Lamb - 123RF

Scanner sans injection :

  • Pour évaluer le taux de calcification des artères (dépôt de sels de calcium dans les tissus organiques). "Le coroscanner sans injection permet tout d'abord l'évaluation du score calcique coronaire – c'est-à-dire le taux de calcification des artères - qui est un facteur pronostic à moyen et long terme du risque cardio-vasculaire" explique le Dr Sonia Mfou'ou, médecin radiologue. 
  • Pour évaluer le score calcique vulvaire, en cas de rétrécissement valvulaire cardiaque calcifié. Il s'agit du marqueur le plus efficace pour détecter les risques d'accident cardiovasculaires.
  • Pour évaluer le degré de sévérité en cas de sténoses aortiques.
  • Pour surveiller des personnes porteuses de prothèses valvulaires cardiaques (stent...) et voir si elles fonctionnement bien.
  • Pour rechercher d'éventuelles calcifications athéromateuses dans le péricarde, enveloppe externe du cœur.

Scanner avec injection :

"Le coroscanner avec injection permet l'étude morphologique et anatomique des vaisseaux coronaires, visant à dépister d'éventuelles malformations, plaques, dissections (hématome), sténoses ou rétrécissement" détaille la spécialiste.

Déroulement : comment se passe un scanner coronaire ?

Un interrogatoire préalable du patient est indispensable pour évaluer d'éventuelles contre-indications de l'examen. En cas d'injection de produit de contraste iodé (PDCI), le patient devra être à jeun de 3 heures. La prise en charge du patient pour un scanner coroner dure entre ¼ d'heure et ½ heure. L'acquisition en elle-même – à savoir le temps passé dans la machine – varie de 5 à 10 minutes maximum.

Cet acte radiologique nécessite quelques préparatifs du patient :

  • La mise en place d'un monitoring tensionnel et pouls.
  • La pose d'électrodes sur le thorax du patient pour recueillir le rythme cardiaque.
  • La pose d'un cathéter sur l'avant-bras ou la main en cas d'injection de PDCI.
  • L'administration d'un bêtabloquant peut être nécessaire en cas d'élévation du rythme cardiaque pendant l'examen.
  • Le patient est ensuite installé sur la table de scanner, les électrodes branchées au scanner pour coupler l'acquisition scanographie au rythme cardiaque. Le cœur étant en mouvement, ceci est indispensable pour la netteté des images. L'acquisition des images est ainsi "calquée" sur le rythme cardiaque.
  • Certaines équipes de radiologie mettent du Natispray© (vasodilatateur) sous la langue du patient juste avant l'acquisition des images pour une meilleure visualisation des artères coronaires.

Où faire un scanner coronaire ?

Si la plupart des centres d'imagerie médicale pratiquent aujourd'hui le scanner coronaire, ce n'est pas systématique. Renseignez-vous tout de même dans les centres médicaux de sa région.

Délai pour avoir les résultats

Le scanner coronaire nécessite du post-processing : le radiologue doit analyser et retravailler les images (parfois plusieurs milliers surtout pour le coroscanner injecté) pour poser son diagnostic et répondre aux questions spécifiques des médecins prescripteurs. "Cela peut prendre entre 5 et 20 minutes en fonction de la technique, de la qualité d'acquisition et des logiciels de post-traitement, auxquelles s'ajoute le temps de rédiger le compte-rendu. Il arrive que les patients ne récupèrent pas leur examen le jour-même", indique notre interlocutrice. 

Résultats : que montre un scanner coronaire ?

Un scanner coronaire permet :

  • De détecter des calcifications des artères coronaires ou des valves cardiaques, avec établissement du score calcique qui peut être un critère pronostic.
  • D'identifier des calcifications péricardiques
  • L'évaluation de la fonction cardiaque (cœur droit et gauche)
  • De visualiser l'anatomie du cœur, de ses différentes cavités pour un contrôle
  • La visualisation de pontages coronariens
  • La visualisation et vérification des valves cardiaques et prothèses, et des pathologies associées.
  • De vérifier l'anatomie des artères coronaires : leur origine, taille, trajet, morphologie, éventuelles malformations, sténoses/occlusions,
  • De détecter dans certains cas des infarctus ou des prises de contraste dans le cadre de myo-péricardites,
  • D'observer partiellement les poumons et le médiastin, mettant parfois en évidence des masses, adénopathies, embolie pulmonaire, et autres pathologies dans la limite du champ d'exploration.

Prix et remboursement

Le scanner coronaire coûte aux alentours de 150 euros, pris en charge à 70% par la Sécurité sociale, à condition qu'il ait été prescrit par le médecin traitant. En fonction des garanties, le ticket modérateur pourra être partiellement ou totalement pris en charge par la mutuelle.

Merci au Dr Sonia Mfou'ou, médecin radiologue.