Système nerveux : organes, rôle, schéma, examens

Le système nerveux est le centre de traitement des informations. On distingue principalement le système nerveux central et le système nerveux périphériques. Quel est le rôle de chaque système ? Quelles sont les maladies du cerveau ? Les examens ? Anatomie, schéma des différents organes.

Système nerveux : organes, rôle, schéma, examens
© yodiyim - 123RF

Définition : qu'est-ce que le système nerveux ?

"Le système nerveux est un système qui commande l'ensemble des organes du corps humain et dont le point de départ est le cerveau" définit le Pr Yannick Béjot, chef du Service de Neurologie Générale, Vasculaire et Dégénérative au CHU de Dijon Bourgogne.

Schéma du système nerveux
Schéma du système nerveux © arborelza - 123RF

Quel est son rôle ?

"L'ensemble des structures du système nerveux permettent les commandes qui vont faire fonctionner les différents organes et aussi de recevoir des messages sensitifs et sensoriels de l'extérieur" explique le Pr Yannick Béjot. Des informations sensitives (chaud, froid, douleur, vibration, etc..) et sensorielles (visuelles, auditives, gustatives, etc..) dites afférentes arrivent au système nerveux central par l'intermédiaire du système nerveux périphérique. Le cerveau traite alors ces informations et peut produire une réponse motrice dite efférente. Cette réponse chemine par la moelle épinière puis par les nerfs périphériques moteurs. "Ces nerfs proviennent de la moëlle et vont vers les différents organes ou muscles ou ramènent les signaux des différents récepteurs sensitifs" informe le neurologue. Les nerfs périphériques afférents ou sensitifs apportent l'information au système nerveux central, à l'inverse les nerfs périphériques moteurs ou efférents véhiculent la réponse du système nerveux central vers les muscles, permettant la création d'un mouvement.

Anatomie : de quoi est-il composé ?

On distingue le système nerveux central, composé de l'encéphale (cerveau, cervelet et tronc cérébral) qui est l'organe d'intégration et de traitement de l'information et de la moelle épinière et le système nerveux périphérique constitué des nerfs et des ganglions (nerfs rachidiens ou périphériques qui naissent de la moëlle épinière et nerfs crâniens qui naissent du noyau du tronc cérébral). Par ailleurs, selon sa fonction, on distingue le système nerveux somatique et le système nerveux végétatif ou autonome comprenant le système sympathique et le système parasympathique.

Schéma du système nerveux

schéma système nerveux
Schéma du système nerveux © Sante-medecine.net

Système nerveux central : c'est quoi ?

Les organes du système nerveux central analysent et interprètent les informations sensorielles afin de donner des commandes motrices.

Le système nerveux central est le centre d'intégration et de traitement qui contrôle les pensées, les émotions et les actes volontaires ou involontaires. Les organes du système nerveux central (cerveau et moëlle épinière) analysent et interprètent les informations sensorielles afin de donner des commandes motrices.

Système nerveux sympathique : c'est quoi ?

"Le système nerveux sympathique est une des voies du système nerveux autonome" indique le Pr Béjot Le système nerveux autonome comporte deux composants aux activités contraires : le système sympathique et le système parasympathique. "Ils se définissent en fonction des neurotransmetteurs mis en jeu (adrénaline et noradrénaline surtout). Ils assurent un certain équilibre à notre organisme et lui permettent de s'adapter en fonction de nos besoins" décrit le neurologue. Le système sympathique mobilise l'énergie et le système parasympathique est le système du repos. Le système sympathique prédomine dans les situations d'effort physique ou de tension nerveuse. Le système parasympathique économise l'énergie et maintient les activités de base de l'organisme. Il prédomine au repos et pendant la digestion.

Système nerveux périphérique : c'est quoi ?

Le système nerveux périphérique permet au système nerveux central de communiquer avec le monde extérieur et le milieu intérieur. Les nerfs qui le composent recueillent les informations sensitives et sensorielles en périphérie et les acheminent vers le système nerveux central puis en transmettent les ordres vers les organes.

Système nerveux autonome : c'est quoi ?

Il assure le fonctionnement des organes profonds (cœur, intestins, estomac..) et commande par exemple la régulation cardiaque, la pression artérielle

Le système nerveux autonome (appelé aussi système nerveux involontaire ou végétatif) est le système qui contrôle les activités de notre organisme indépendantes de notre volonté. "Ce système qui n'est ni moteur ni sensitif passe aussi par un système avec une commande centrale et des nerfs périphériques. Il assure le fonctionnement des organes profonds (cœur, intestins, estomac..) et commande par exemple la régulation cardiaque, la pression artérielle. C'est pourquoi les pathologies neurologiques donnent parfois des signes digestifs, des troubles du rythme cardiaque ou de la régulation de la pression artérielle. Ce système est un système peu étudié car  il est plus difficilement accessible avec les examens complémentaires disponibles" souligne le médecin.

Système nerveux somatique : c'est quoi ?

Le système nerveux somatique fait partie du système périphérique et est l'inverse du système nerveux végétatif ou autonome. "C'est celui qui dirige les mouvements volontaires : motricité et réponse sensitive" informe le Pr Béjot.

Quelles sont les maladies courantes du système nerveux ?

C'est au niveau du système nerveux central qu'il peut y avoir le plus de pathologies.

Dans les dysfonctionnements aigus du système nerveux central on trouve :

  • les accidents vasculaires cérébraux (AVC),
  • les encéphalites (infection du cerveau), le plus souvent herpétiques.

Les maladies chroniques du système nerveux central sont par exemple :

  • la sclérose en plaques,
  • les maladies neuro-dégénératives comme la maladie d'Alzheimer ou la maladie de Parkinson,
  • l'épilepsie,
  • des tumeurs cérébrales.

Les maladies du système périphérique sont également fréquentes. "Les neuropathies sont celles pour lesquelles les ressources thérapeutiques sont plus limitées" informe le neurologue.

Autres pathologies du système nerveux périphérique :

  • les atteintes du système périphérique par compression, comme la compression du canal carpien,
  • le syndrome de Guillain-Barré,
  • la myasthénie.
  • La maladie de Charcot, elle, est une atteinte du système nerveux central et du système nerveux périphérique.

Quels sont les examens du système nerveux ?

Les examens du système nerveux central sont des examens d'imagerie. "Il s'agit surtout d'IRM cérébrale ou médullaire pour voir s'il y a des lésions" explique le Pr Béjot. Un scanner ou IRM peut être réalisé en urgence pour un AVC. Le pet-scan, une imagerie dite métabolique (par rapport à l'IRM et au scanner qui sont des imageries morphologiques), qui utilise des marqueurs permet de qualifier le fonctionnement cérébral, par exemple l'hypofonctionnement de certaines régions du cerveau. "Sont aussi utilisés l'électro-encéphalogramme pour mesurer l'activité électrique du cerveau ou encore la ponction lombaire pour rechercher des signes d'inflammation ou d'infection du système nerveux central" indique le neurologue. L'évaluation du système nerveux périphérique se fait avec un électroneuromyogramme ou communément appelé électromyogramme, qui mesure la conduite du signal électrique dans les nerfs.

Quel est le médecin spécialiste du système nerveux ?

Le médecin spécialiste du système nerveux (central et périphérique) est le neurologue. A ne pas confondre avec le psychiatre qui traite lui les troubles de l'humeur et pas les nerfs. Le neurologue est celui qui prend en charge notamment les AVC, la sclérose en plaque, la maladie d'Alzheimer avec les gériatres, l'épilepsie, a maladie de Parkinson et les maladies qui lui sont apparentées, les pathologies périphériques. Il existe des neurologues généralistes et, dans les CHU, des neurologues hyper-spécialisés qui développent une expertise dans un domaine.

Merci au Pr Yannick Béjot, chef du Service de Neurologie Générale, Vasculaire et Dégénérative au CHU de Dijon Bourgogne