Urée haute, urée basse : quelles sont les normes ?

L'urée est un déchet azoté qui provient de la dégradation des protéines par le foie. Filtrée par les reins, l'urée est ensuite éliminée par les urines. Un dosage urinaire et sanguin (urémie) représente un marqueur de dysfonctionnement rénal.

Définition

L'urée est une molécule qui est issue de la dégradation des protéines. Elle constitue l'essentiel de l'élimination des déchets azotés dans les urines. Elle est fabriquée à partir de l'azote des protéines associée à des molécules produites par le foie. Mesurer les taux sanguins et urinaires d'urée permet d'identifier un éventuel dysfonctionnement des reins. L'analyse peut notamment servir à détecter une insuffisance rénale. Le dosage urinaire d'urée (réalisé sur les urines des 24 heures) est complémentaire d'un dosage de l'urée sanguine (urémie).

Normes

Les résultats moyens de l'urémie doivent être compris entre 3 et 7.5 mmol/l soit 0.18 à 0.45 g/l, chez l'homme et 2.5 et 7 mmol/l soit 0.15 à 0.42 g/l, chez la femme.

Les valeurs normales du taux d'urée urinaire sont comprises entre 250 - 580 mmol / 24 h, soit 15 - 35 g / 24 h. Le rapport entre urée urinaire et urée sanguine est normalement supérieur à 10. S'il est inférieur à 10, une insuffisance rénale peut être suspectée. Les normes peuvent varier d'un laboratoire à l'autre, elles sont indiquées sur les résultats d'analyse. "Les variations des taux d'urée dans le sang et dans les urines sont fonction de l'état des reins et du foie. Il est nécessaire de garder ces organes vitaux en bonne santé. Pour cela, il faut assurer une bonne hydratation quotidienne, éviter les régimes hyper-protéinés, ne pas fumer et surveiller sa consommation d'alcool" conseille le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Urée haute

Le taux d'urée peut augmenter de manière significative dans plusieurs cas :

  • chez le sujet âgé,
  • lors d'efforts prolongés,
  • lors de régime hyper-protidique,
  • en cas d'insuffisance cardiaque,
  • lors d'une déshydratation,
  • après une intervention chirurgicale.

"L'augmentation du taux d'urée fait partie du syndrome métabolique, facteur de risque de maladies cardiovasculaires. Une urémie élevée doit faire rechercher des pathologies à risque associées" ajoute le Dr Della Valle. Un taux élevé d'urée dans le sang est souvent asymptomatique. C'est la cause qui provoque de symptômes et une urémie élevée n'est souvent pas la seule anomalie du bilan sanguin.

Urée basse

Plus faible chez l'enfant, le taux d'urée sanguine diminue également dans lors d'une grossesse, d'un jeûne prolongé ou malnutrition, ou d'une insuffisance hépatique. Un taux bas d'urée ne provoque pas de symptôme spécifique. Les signes constatés doivent orienter vers la cause. La baisse du taux d'urée est rarement isolée.

Quand consulter ?

L'augmentation ou la baisse du taux d'urée est souvent asymptomatique et découverte sur un bilan de routine. Il est nécessaire de consulter lorsque l'on observe une urémie anormale, afin de s'assurer de l'absence de dysfonctionnement rénal et surtout pour rechercher des maladies associées entrant dans le syndrome métabolique (diabète, hypertension artérielle, dyslipidémies…).

Urée haute, urée basse : quelles sont les normes ?
Urée haute, urée basse : quelles sont les normes ?

Sommaire Définition Normes Urée haute Urée basse Quand consulter ? Définition L'urée est une molécule qui est issue de la dégradation des protéines. Elle constitue l'essentiel de l'élimination des déchets...