Comment avoir un bébé ?

Un couple peut se donner le plus de chances possibles pour concevoir un enfant en suivant différentes mesures et "petits trucs". En cas de difficulté à avoir un bébé (infertilité, stérilité, endométriose...), des solutions existent.

Comment faire un enfant ?

1 couple sur 5 éprouve des difficultés à faire un bébé car ils connaissent mal les périodes propices pour avoir des rapports sexuels féconds. Petit rappel utile : sur un cycle régulier (28 jours), le 14e jour reste la période la plus fertile, le 1er jour correspondant au premier jour des règles. Les 4 jours précédant le 14e jour du cycle et les 4 jours suivants sont des jours propices à la fécondation. La meilleure période est comprise entre le 10e et le 17e du cycle. "Mais c'est purement théorique. Le cycle est extrêmement variable selon les femmes. Certaines ont une ovulation très tôt ou très tard dans le cycle menstruel", nuance le Pr Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien à l'Hôpital de Hautepierre (Strasbourg).

1 couple sur 5 éprouve des difficultés à faire un bébé

Repérer l'ovulation

Il est intéressant de connaître sa date d'ovulation. Mais cela n'est pas toujours simple. "Certaines femmes repèrent facilement leur ovulation car elles la ressentent" informe-t-il. Les autres peuvent être aidées par des tests d'ovulation. Ces tests urinaires sont à réaliser le matin avec les premières urines. Ils permettent une détection du pic de l'hormone lutéine LH précédent l'ovulation d'une ou deux journées. Le taux de cette hormone présent en faible quantité durant le cycle augmente brusquement juste avant l'ovulation provoquant l'expulsion par l'ovaire d'un ovule. Les tests d'ovulation détectent ainsi une hausse du taux d'hormones LH dans les urines 24 heures à 48 heures avant l'ovulation.

Pour effectuer ce test, il suffit de tremper une bandelette dans l'urine puis d'analyser la couleur obtenue : une bande très colorée signale la période la plus propice. "Ces tests n'ont pas une sensibilité parfaite. L'ovulation est un mécanisme relativement complexe", informe le Pr Deruelle qui estime que le repérage de l'ovulation est anxiogène et que ces tests peuvent être source de stress et de déceptions. Mieux vaut avoir une bonne fréquence de rapports sexuels.

Fréquence des rapports sexuels

"L'ovule vit un certain nombre de jours, les spermatozoïdes aussi. Un rapport sexuel fécondant peut avoir lieu 2-3 jours avant et 2-3 jours après l'ovulation. Il est recommandé d'avoir des rapports sexuels réguliers, tous les 2 ou 3 jours", indique le Pr Deruelle.

Le bon âge pour tomber enceinte

L'âge idéal pour une grossesse est entre entre 20 et 35 ans. "20 ans est l'âge auquel la fertilité est la meilleure. 35 ans est l'âge-seuil à partir duquel la fertilité diminue. Cette baisse de la fertilité s'accélère vers 40-45 ans", explique le gynécologue-obstétricien.

Aliments conseillés pour booster sa fertilité

L'alimentation est un facteur d'amélioration de la fertilité chez la femme comme chez l'homme. Il est recommandé de :

  • consommer des aliments comprenant des fibres : pain complet, pâtes, riz, fruits, légumes...
  • augmenter les protéines végétales : petits pois, lentilles, soja, amande.
  • consommer davantage de produits laitiers entiers et diminuer la consommation de produits laitiers écrémés
  • diminuer le sucre et préférer les glucides complets (pâtes, riz...).
  • consommer des aliments riches en fer : poissons, sardines, thon, hareng, lentilles, haricots blancs, pois chiches.
  • manger plus d'aliments contenant des vitamines, comme par exemple les fruits et jus de fruits (Vitamine C), les épinards, cresson, pissenlit, mâche, noix (Vitamine B9).

Tabac, alcool : ce qu'il faut éviter

Pour avoir une fertilité optimale, il est recommandé de ne pas boire en excès et de ne pas fumer. "L'alcool diminue la fertilité chez la femme et encore plus chez l'homme", indique le Pr Philippe Deruelle. Le tabac, lui, est une des causes majeures d'infertilité masculine. Chez la femme, le tabac diminue la fertilité en diminuant le taux d'œstrogènes, hormones nécessaires au bon déroulement de la fécondation. "Le tabac altère la qualité de l'ovulation et la qualité du transfert de l'œuf fécondé dans la trompe", ajoute le Pr Deruelle. Le risque de fausse couche spontanée est en outre multiplié en moyenne par 3 chez les fumeuses et est encore plus important chez celles qui fument plus d'un paquet par jour. Le risque de faire une grossesse extra-utérine est multiplié par 2 chez les fumeuses.

"Le risque de fausse couche spontanée est en outre multiplié en moyenne par 3 chez les fumeuses"

Comment avoir un bébé toute seule ?

L'assistance médicale à la procréation (PMA) n'est pas encore autorisée en France pour les femmes célibataires. Toutefois, le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a rendu en 2018 un avis favorable sur l'extension de l'accès de la PMA aux couples de femmes et aux femmes célibataires. Pour l'instant, les femmes seules qui veulent avoir un bébé doivent se rendre dans des pays dans lesquels la PMA est autorisée pour les femmes célibataires (Espagne, Italie par exemple). Il est également possible de faire des inséminations artisanales avec don de sperme, dans un projet de coparentalité par exemple, mais c'est illégal.

Comment avoir un bébé en étant stérile ou infertile ?

En cas d'infertilité ou de stérilité, les couples peuvent avoir recours aux techniques d'assistance médicale à la procréation. Il existe trois techniques principales de Procréation Médicalement Assistée (PMA) :

  • l'insémination artificielle utérine (IA),
  • la fécondation in vivo avec transfert d'embryon (FIV),
  • la fécondation in-vitro avec injection intra-cytoplasmique d'un spermatozoïde (ISCI).

"En moyenne, les couples français mettent un an à avoir un bébé. On ne parle d'infertilité qu'au bout de 18 à 24 mois d'essais", rappelle le Pr Philippe Deruelle. Il faut donc faire prendre de patience et ne pas se lancer trop rapidement dans des procédures longues et difficiles.

Comment avoir un bébé quand on souffre d'endométriose ?

Notons qu'avoir de l'endométriose n'est pas toujours synonyme de difficulté à avoir un enfant. "Le spectre de cette maladie est très large. Il y a des situations dans lesquelles il y a de l'endométriose et pas d'infertilité", indique le gynécologue-obstétricien. Lorsque l'endométriose entraîne une infertilité du fait de la présence de tissu cicatriciel (endométrial) sur les trompes de Fallope, une intervention chirurgicale peut être pratiquée pour améliorer la fertilité. Elle consiste à retirer les tissus cicatriciels. Si cette opération ne suffit pas, une fécondation in vitro (FIV) peut être envisagée.

Merci au Pr Philippe Deruelle, gynécologue-obstétricien à l'Hôpital de Hautepierre (Strasbourg).

Comment avoir un bébé ?
Comment avoir un bébé ?

Sommaire Comment faire un enfant ? Repérer l'ovulation Fréquence des rapports sexuels Âge idéal pour tomber enceinte Aliments conseillés Tabac, alcool : à éviter Avoir un bébé toute seule Avoir un bébé et être stérile ...