Prêle : bienfaits de la plante pour la santé

La prêle, de son nom complet "prêle des champs", est très facile à utiliser et se trouve un peu partout dans le monde. On lui prête de nombreuses vertus, notamment reminéralisantes et diurétiques. Dans quel cas l'utiliser ? Quelles sont les précautions à prendre ? Le point avec la naturopathe Sabine Monnoyeur.

Nom botanique

La prêle, aussi appelée "prêle des champs" ou "queue de rat" (en latin "Equisetum arvense") est une plante herbacée vivace de la famille des Equisetaceae. Elle comprend des tiges fertiles et des tiges stériles (vertes), ces dernières étant reconnaissables par leurs feuilles effilées en verticilles, en forme de collerette. Celle ci pousse dans les milieux humides et dans les sols argilo-siliceux. "La Prêle des champs est à ne pas confondre avec la très toxique prêle des marais", prévient Sabine Monnoyeur. Quant à sa composition, la prêle peut contenir jusqu'à 70 % de silice soluble.
 " Elle est aussi riche en chlorure de potassium, vitamine C, tanins, saponines, oxyde de fer, flavonoïdes, manganèse, soufre et en magnésium ", commente la naturopathe.

Vertus santé

La prêle peut être utilisée pour ses propriétés reminéralisantesdiurétiques  et anti-inflammatoires. " C'est l'une des meilleures alliées des reins : elle agit contre les calculs urinaires, les coliques néphrétiques, les cystites, la prostatite ", précise la naturopathe. Elle est employée pour traiter l'ostéoporose (traitement adjuvant), favoriser la consolidation des os suite à une fracture, soulager des œdèmes et douleurs causés par un traumatisme superficiel, accélérer la cicatrisation de plaies bénignes, traiter les douleurs liées à l'arthrose et les tendinites. Elle améliore également la résistance des ongles et des cheveux fragiles, traite les infections des voies urinaires, et facilite la perte de poids en complément de mesures diététiques. Selon l'Agence européenne des médicaments (EMA), la prêle est reconnue pour son usage traditionnel dans le traitement les troubles urinaires bénins. La prêle est enregistrée à la pharmacopée française. " Elle est également hémostatique : elle aide à stopper les hémorragies, car elle favorise la coagulation. Bien que la bourse à pasteur soit mieux, on peut l'essayer en cas de règles abondantes pour réguler le flux ", ajoute la spécialiste.

Parties utilisées en phytothérapie

Les parties aériennes stériles de la plante sont utilisées : elles sont récoltées l'été.

Précautions d 'usage

L'utilisation de la prêle des champs est contre-indiquée aux personnes souffrant d'œdèmes causés par une maladie cardiaque ou rénale et aux enfants, lorsqu'elle est utilisée sous forme de poudre (prêle séchée). Compte tenu de ses effets diurétiques, elle doit également être utilisée avec précaution en cas de prise d'un médicament ou d'une autre plante ayant des propriétés similaires. La prêle peut entraîner une perte importante de potassium, et son utilisation doit être évitée en cas de prise d'un médicament ayant un effet similaire comme certains médicaments utilisés pour traiter les troubles du rythme cardiaque (digitaliques), et certains psychotropes utilisés pour traiter les troubles bipolaires (lithium).

Contre-indications

" Les principales contre-indications, c'est le souci avec la vitamine B1 et de part son effet diurétique, de ne pas la prendre si on utilise déjà des plantes/médicaments similaires de façon à ne pas trop fatiguer les reins. Sinon, on l'évite bien sûr chez les enfants, femmes enceintes et allaitantes ou également les personnes qui on un œdème dû à une maladie rénale ou cardiaque, ou les cas de cancers ", explique la spécialiste.

Effets secondaires

Parmi les effets secondaires possibles liés à la prise de prêle des champs : des troubles digestifs mineurs, un dermatite allergique (boutons), et plus rarement, une carence en vitamine B1 si consommation excessive. " La perle détruit le vitamine B1, il faut donc la prendre sur une courte période ou si vous avez besoin d'une cure sur le long terme, pensez alors à vous supplémenter en B1 ", nuance la spécialiste. Ne jamais oublier que les plantes ne sont pas des remèdes anodins, bien respecter les posologies et demander conseil à un pharmacien spécialisé en cas de doute.

Merci à la naturopathe Sabine Monnoyeur.

Prêle : bienfaits de la plante pour la santé
Prêle : bienfaits de la plante pour la santé

Sommaire Nom botanique Vertus santé Parties utilisées Précautions Contre-indications Effets secondaires Nom botanique La prêle, aussi appelée "prêle des champs" ou "queue de rat" (en latin "Equisetum arvense ") est une...