Bacopa : bienfaits, hypertension, mémoire, dangers

La bacopa monnieri, ou brahmi en sanscrit, est une plante utilisée en médecine ayurvédique pour améliorer la mémoire, favoriser la concentration. Elle démontre son efficacité pour réduire le stress, le vieillissement des capacités intellectuelles chez les personnes âgées, et des effets neuro-protecteurs dans la maladie de parkinson. Indications et mode d'emploi.

Bacopa : bienfaits, hypertension, mémoire, dangers
© indianfoodimages - 123RF

Définition

La bacopa est une plante grasse aquatique, charnue et rampante originaire des régions tropicales d'Asie et du sud des Etats-Unis. Ses feuilles sont épaisses et ses racines fines et rêches. Il existe plus de 100 espèces de bacopa dans le monde. En Inde, la plante appartient à la pharmacopée ayurvédique, réputée pour parvenir à clarifier l'esprit pendant la méditation.

Nom de la plante

Bacopa est dénommé Bacopa monnieri, ou Brahmi en Inde Bramima monnieri.

Parties utilisées

Ce sont les feuilles succulentes du bacopa qui sont utilisées séchées en poudre ou fraîches en extrait standardisé.

Bienfaits

La bacopa est surtout connue et utilisée en Inde pour augmenter la capacité de mémorisation. Nommée brahmi, cette plante stimulerait la mémoire et la clarification de l'esprit. Les Indiens l'utilisent dans la pratique du yoga et de la méditation, et la surnomme à ce titre, "plante de la sagesse". Brahmi est considérée comme une plante équilibrante, apparentée aux plantes dites adaptogènes (régulatrice). Grâce à sa composition en flavonoïdes, en saponosides, mais aussi en calcium, phosphore, vitamine C et fer, la plante est indiquée en cas de :

  • Troubles de la mémoire : "La bacopa stimule la mémoire. Elle améliore l'attention, la concentration et la vitesse de traitement des informations. " Ainsi elle se montre "utile en période d'études et d'examens " indique François Petitet, Docteur en pharmacie, et herboriste.
  • Stress oxydatif et inflammation chronique associés au vieillissement et aux maladies chroniques. Une étude, datant de 2014, fournie des preuves supplémentaires pour montrer l'intérêt de la bacopa dans la gestion des maladies impliquant une inflammation chronique systémique et cérébrale provoquée par le système immunitaire inné, comme le lupus, les vascularites, les myosites.
  • Epilepsie.
  • Maladie de Parkinson : la bacopa aurait des effets neuro-protecteurs dans la maladie de parkinson. Selon une étude parue en mars 2020, la bacopa permettrait de limiter l'inflammation dans les différentes zones du cerveau.

Bacopa et hypertension

La bacopa n'a pas d'indication connue en cas d'hypertension.

Un booster de mémoire ?

L'extrait standardisé de bacopa est réputé en médecine ayurvédique pour sa puissante activité d'amélioration de la mémoire. Cet usage a été validé par diverses études scientifiques. Il a également eu un effet antagoniste sur certains récepteurs de la sérotonine connus pour influencer les différentes voies neurologiques, associés aux troubles de la mémoire et de l'apprentissage, et aux troubles de la mémoire liés à l'âge.

Indications et posologie en huile

L'huile de bacopa est un macérât huileux utilisé en massage dans les soins ayurvédique, notamment dans le massage du crâne appelé Shirodhara.

Indications et posologie en poudre

La poudre de bacopa est présentée sous la forme de gélule, à prendre pendant les repas, à la dose recommandée par le fabricant du produit. Elle se montre utile en période d'examens scolaires, pour diminuer le stress, l'anxiété et le vieillissement des capacités intellectuelles chez les personnes âgées.

Indications et posologie en teinture-mère

La bacopa est disponible sous forme d'extrait standardisé. Son efficacité sur la mémoire est prouvée à partir d'un extrait standardisé à 5% de bacosides, à la dose de 300 mg d'extrait par jour, pris pendant 90 jours. L'amélioration des capacités cognitives se manifeste dès la première prise sur des personnes en bonne santé, sans dysfonction intellectuelle.

Précautions d'emploi et contre-indications

La bacopa est contre-indiquée en cas d'hyperthyroïdie et durant la grossesse, ou l'allaitement.

Effets secondaires indésirables

La prise de bacopa peut entrainer des nausées, une sécheresse dans la bouche et de la fatigue.

Bacopa et antidépresseurs : quel danger ?

La bacopa est à éviter en cas de prise de tranquillisants, de neuroleptiques ou d'antidépresseurs.

Bacopa et grossesse

La bacopa est contre-indiquée pour les femmes enceintes ou qui allaitent.

Merci à François Petitet, Docteur en pharmacie et herboriste à Herbéo, à Bordeaux.

Phytothérapie