Apnée du sommeil chez l'enfant : symptômes et traitements

2 à 4% des enfants souffrent d'apnée du sommeil. Certains symptômes doivent être pris au sérieux afin de poser un diagnostic et mettre en place un traitement adapté. Le point avec le Dr Parola, psychiatre et spécialiste du sommeil.

Apnée du sommeil chez l'enfant : symptômes et traitements
© quintanilla - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une apnée du sommeil ?

Les enfants aussi peuvent souffrir d'apnée du sommeil. Dès l'enfance, certains présentent une obstruction partielle ou totale des voies aériennes (le nez et la gorge) qui se déclare pendant le sommeil. "Diagnostiqué souvent tardivement, ce syndrome concerne 2 à 4% des enfants", détaille le Dr Sylvie Royant-Parola, médecin psychiatre et présidente du Réseau Morphée. Attention toutefois, le ronflement n'est pas synonyme à 100% d'apnée du sommeil.

Causes de l'apnée du sommeil chez les enfants

Chez les plus petits, l'apnée du sommeil peut être liée à une augmentation du volume des végétations et des amygdales. Les enfants souffrant d'un important reflux gastro-oesophagien, d'asthme ou nés prématurément sont davantage à risque. "Une hypertrophie des amygdales et des végétations, une hérédité et une morphologie avec des maxillaires étroits sont également des facteurs possibles", précise la spécialiste.

Reconnaître les symptômes

Comme chez un adulte souffrant d'apnée du sommeil :

  • L'enfant s'arrête de respirer pendant quelques secondes.
  • Il peut ronfler de manière audible,
  • Il peut respirer la bouche ouverte pendant la nuit,
  • il peut souffrir d'une transpiration excessive avec un pyjama et un oreiller mouillés le matin au réveil.
  • il peut adopter une position anormale de sommeil avec la tête en hyper extension et rester en position assise.
  • il peut avoir un sommeil agité ou de nombreux réveils nocturnes.
  • La journée, il respire généralement par la bouche, peut souffrir de maux de tête ou avoir des changements d'humeur.

"Des céphalées au réveil, des signes d'hyperactivité, d'agitation psychomotrice, un trouble dans la croissance ou une baisse des résultats scolaires sont également des signes d'alerte", précise la spécialiste. Au vu des conséquences sur le plan médical et scolaires, il est important de ne pas passer à côté du diagnostic et de prendre ces signes au sérieux.

Quand et qui consulter ?

Quand les parents constatent les signes cités ci-dessus ils doivent consulter un médecin. "Ils peuvent alors se tourner vers un pédiatre, un ORL, un orthodontiste, un kinésithérapeute, etc... pour une prise en charge multidisciplinaire", recommande le Dr Royant-Parola. Afin de confirmer le diagnostic, le médecin procédera à plusieurs examens :

  • examen morphologique maxillo-faciale,
  • examen ORL,
  • évaluation de la courbe staturo-pondérale.

Quels traitements en cas d'apnée du sommeil chez l'enfant ?

Chez les plus petits, l'apnée du sommeil peut être lié à une augmentation du volume des végétations. "Avant 6 ans, l'ablation des amygdales et des végétations est proposée en première intention", rapporte la spécialiste.

Chez certains enfants, un traitement orthodontique peut aussi être proposé. Une rhinite allergique peut également être traitée ainsi qu'une obésité. Une rééducation des muscles de langue peut aussi être mise en place.

Quels risques ?

Les enfants qui souffrent d'apnée du sommeil peuvent voir leur développement global altérer. Ils peuvent souffrir d'hyperactivité, de difficultés d'attention ou de changements d'humeur.

Merci au Dr Sylvie Royant-Parola, médecin psychiatre et présidente du Réseau Morphée.

Santé du bébé et de l'enfant