Diabolo ou yoyo dans les oreilles (otite) : pose, retrait, à quel âge ?

En cas d'otites séreuses à répétition, la pose d'un diabolo, ou d'un yoyo, est fréquemment proposée chez les enfants, mais aussi chez les adultes. Comment ça se passe ? Et le retrait ? A partir de quel âge ? Le point avec les médecins ORL, Ali Abbas et Clémence Pavillon-Maisonnier.

Définition : qu'est-ce qu'un diabolo ?

Un diabolo est l'ancienne appellation d'aérateur transtympanique (ATT). C'est un appareil médical en silicone posé à travers le tympan permettant l'aération de l'intérieur de l'oreille. Il s'agit de petits tubes en plastique que l'on pose au niveau du tympan de manière à créer un passage pour aérer l'oreille moyenne (qui se trouve derrière les tympans) pour faire disparaître le liquide. La pose d'un diabolo permet ainsi d'améliorer la transmission du son et d'éviter le confinement des bactéries. 

Différence avec un yoyo

"C'est la même chose : on parle de diabolo, yoyo, drain transtympanique ou ATT" explique le Dr. Abbas. Le diabolo ou yoyo sont les anciennes appellations d'aérateur transtympanique. Il en existe 2 types :

  • de courte durée (il reste 9 mois et tombe spontanément): diabolo, yoyo car l'aérateur a la forme d'un diabolo ou d'un yoyo.
  • de longue durée (il reste 2 ans et nécessite une ablation sous anesthésie générale): appelé T-tube car l'aérateur a la forme d'un T.

Indications : dans quels cas utiliser un diabolo ?

Chez les enfants, l'indication principale est l'otite séro-muqueuse qui se caractérise par des sécrétions claires coincées derrière le tympan, qui dure plus de 3 mois à laquelle s'ajoute une surdité supérieure à 25dB. Celle-ci a pour conséquences un retard de langage et/ou trouble prononciation. On peut poser un diabolo également en cas de récidive d'otites moyennes aiguës purulentes à répétition chez les enfants de plus de 6 ans, et de rétraction tympanique évolutive chez l'enfant et l'adulte. Rappelons que les yoyos sont posés lorsque les traitements médicaux de base ne suffisent pas. "Avant de mettre des yoyos, on essaie d'autres traitements. En cas d'otite séreuse par exemple, on peut tenter d'utiliser des antibiotiques corticoïdes ainsi que des pulvérisations de corticoïdes dans le nez, et on ne peut renouveler ce traitement plusieurs fois", explique le Dr Clémence Pavillon-Maisonnier, qui rappelle par ailleurs que la meilleure prévention reste le lavage de nez quotidien avec des sérums salés. Ne pas hésiter à consulter, si vous avez le sentiment que votre enfant n'entend pas bien. Pour diagnostiquer un problème d'audition chez un petit, voici quelques repères : l'enfant est grognon, il est turbulent à l'école, un peu difficile à la maison...

Pose d'un diabolo : comment ça se passe ? 

  • La pose d'aérateur transtympanique se fait au bloc opératoire sous anesthésie générale chez l'enfant. Elle ne dure que quelques minutes (environ deux à trois minutes) pour chaque oreille,
  • Sous microscope, l'ORL fait une paracentèse (une toute petite incision dans le tympan) et aspirent le liquide.
  • Il y introduit l'aérateur qui se sera fixé à travers le tympan. 

"Chez l'enfant on l'associe volontiers à l'adénoïdectomie (ablation des végétations adénoïdiennes). La pose d'aérateur est une procédure indolore", précise le médecin. 

Il n'y a pas d'âge minimum pour poser un diabolo

A partir de quel âge ?

"Il n'y a pas d'âge minimum pour poser un diabolo" expose le Dr. Abbas. Il précise que "l'on considère que les risques anesthésiques sont moins importants à partir d'un an et demi." Par ailleurs, il n'y a pas de choix selon la saison pour la pose d'aérateur comme on pourrait le croire. Le diabolo est aussi indiqué chez l'adulte, plus souvent unilatéral, au cabinet sous anesthésie locale.

Durée : combien de temps garder un diabolo ?

C'est très variable. En moyenne, le diabolo est gardé 1 à 2 ans chez l'enfant, davantage chez l'adulte selon les indications. "En cas de besoin, il est alors possible de mettre d'autres types d'aérateurs qui s'appellent des "T-Tubes" et qui restent plus longtemps", précise Clémence. Sous forme de T, ils se placent de la même façon sous anesthésie générale, mais contrairement aux yoyos qui tombent naturellement, les T-tubes sont retirés sous anesthésie. 

Peut-on le garder sous l'eau, sous la douche, à la piscine ?

D'une manière générale, on demande d'éviter de toute eau dans l'oreille durant le premier mois qui suit la pose du diabolo. Passé ce délai, on demande uniquement d'éviter de mettre du shampooing dans les oreilles et de plonger la tête au-delà d'un demi-mètre. "Certains médecins et parents sont plus précautionneux et préfèrent l'éviction d'eau durant toute la durée du port du diabolo, mais sans base scientifique" ajoute le Dr. Abbas.

Peut-on l'avoir en avion ?

Il n'y a aucune contre-indication à prendre l'avion avec un diabolo.

Que faire si le diabolo tombe ?

Si jamais le diabolo venait à tomber, il ne faut pas essayer de le remettre seul mais consulter son ORL.

Retrait : comment enlever un diabolo ?

C'est ORL qui retire le diabolo s'il entraîne lui-même des infections ou dépasse la durée prévue. "Chez l'adulte, cela se fait au cabinet sans anesthésie. Chez l'enfant, on préfère le faire soit au masque dans une salle dédiée de consultation soit au bloc opératoire sous anesthésie générale mais sans intubation" explique le Dr. Abbas.

Que faire en cas d'infection ?

Il peut arriver d'avoir une infection locale. Dans ce cas, il suffira de traiter par des gouttes antibiotiques locales, "mais ce n'est pas du tout grave", rassure-t-elle. Dans des cas plus rares, lorsqu'il y a beaucoup de liquide dans l'oreille, il peut y avoir un risque de vertiges.

Merci au Dr Ali Abbas, ORL et au Dr Clémence Pavillon-Maisonnier, ORL à l'hôpital Foch à Suresnes.

Santé du bébé et de l'enfant