Appareil d'apnée du sommeil : pour qui, prix, comment ça marche ?

L'apnée du sommeil se caractérise par des réductions ou des interruptions de la respiration pendant le sommeil. Pour remédier à ce trouble majeur, des appareils spécifiques existent. Quel est leur mode de fonctionnement ? Comment les supporter ? Explications avec le Dr Marc Rey, neurologue spécialiste du sommeil.

Appareil d'apnée du sommeil : pour qui, prix, comment ça marche ?
© Hope - stock.adobe.com

Définition : c'est quoi un appareil pour l'apnée du sommeil ?

L'appareil de Pression Positive Continue (PPC) est une petite machine qui insuffle de l'air dans les voies aériennes supérieures via un tube et un masque. L'appareil va souffler de l'air dans le nez afin de maintenir une pression au fond de la gorge en continu, c'est-à-dire aussi bien à l'inspiration qu'à l'expiration. "Le PPC vise à maintenir ouvertes les voies aériennes supérieures pour permettre le passage de l'air car dans l'apnée obstructive du sommeil, les muscles des voies aériennes supérieures ne se contractent pas assez, résultat, les parois viennent se collaber et le sujet ne peut plus respirer", explique le Dr Marc Rey, neurologue spécialiste du sommeil. 

Quelles sont les indications des appareils pour apnée du sommeil ?

Les appareils pour apnée du sommeil sont proposés uniquement aux patients pour lesquels le diagnostic de syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) est confirmé. "Avant de prescrire un appareil de PPC, le médecin va évaluer le nombre d'apnées du sommeil ou d'hypopnées du sujet. Si celui-ci est supérieur à 15 par heure de sommeil, on considère que le sujet fait de l'apnée du sommeil. La machine doit impérativement être utilisée chez les personnes faisant plus de 30 apnées ou hypopnées du sommeil, avant de proposer éventuellement d'autres types de traitements", développe le neurologue spécialiste du sommeil. 

Comment fonctionne un appareil pour l'apnée du sommeil ?

L'appareil pour apnée du sommeil souffle de l'air en continu dans les voies respiratoires par l'intermédiaire d'un tube et d'un masque. L'air qui est envoyé permet de maintenir les voies respiratoires ouvertes et ainsi d'empêcher les interruptions ou les réductions de la respiration. 

Combien de temps le garder ?

L'appareil pour apnée du sommeil doit être porté toutes les nuits, et pendant quelques années, jusqu'à ce que le sujet ne fasse plus d'apnées du sommeil. "Certaines personnes vont maigrir, car il faut savoir que le surpoids implique la présence de graisse au niveau du ventre mais aussi au niveau de l'arrière-gorge. Résultat, les muscles chargés de maintenir ouvertes les voies aériennes supérieures peinent à rigidifier les parois et à bien les ouvrir, ce qui favorise les apnées du sommeil", indique notre interlocuteur. Le port d'une orthèse d'avancée mandibulaire, qui est placée dans la bouche et qui tire en avant la mâchoire inférieure de manière à éviter la fermeture lors de l'inspiration, peut également être préconisé. Pour d'autres, des solutions chirurgicales peuvent être proposées, notamment chez les sujets ayant de grosses amygdales et de grosses végétations. 

Comment supporter l'appareil pour l'apnée du sommeil ?

L'appareil pour apnée du sommeil est beaucoup plus facile à supporter si le syndrome d'apnées est sévère, car il améliore considérablement la qualité du sommeil et par conséquent, la qualité de vie. "Le fait de dormir sans être réveillé est un tel plaisir que les contraintes de la machine se révèlent beaucoup moins importantes", argue le Dr Marc Rey. Autrement dit, il est très bien supporté en cas d'apnée du sommeil sévère. Toutefois, il est vrai que cela nécessite une adaptation d'environ un mois, notamment pour trouver la bonne pression, vérifier la correction des troubles respiratoires pendant la nuit.

Quels sont les effets secondaires des appareils pour apnée du sommeil ?

Les effets secondaires sont essentiellement locaux avec une sècheresse du nez. Cela nécessite une adaptation de la pression de la machine, du type de masque, et un entretien régulier de celui-ci. Il est recommandé de le changer une fois par an ou tous les 6 mois. L'installation d'un humidificateur d'air sur le circuit peut également être préconisé. 

Quelles sont les contre-indications des appareils pour apnée du sommeil ?

"Il faut être certain d'avoir posé le diagnostic de syndrome d'apnée du sommeil obstructif car cette thérapeutique ne peut être utilisé dans le cadre d'un syndrome d'apnée centrale, dans laquelle il n'y a plus de commande respiratoire. Une insuffisance cardiaque est une contre-indication formelle à ce type de machine", prévient le Président de l'INSV. 

Quel est le prix d'un appareil pour apnée du sommeil ?

Le prix moyen d'un appareil pour apnée du sommeil est de 700€. 

Remboursement : quelle prise en charge ?

Les machines pour apnée du sommeil sont louées et prises en charge par l'Assurance Maladie, soit à 100% en cas de maladie exonérante, soit comme la plupart des médicaments, c'est-à-dire à 80%, et c'est complété par la mutuelle

Merci au Dr Marc Rey, neurologue spécialiste du sommeil, président de l'Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV)

Sommeil