Cancer : symptômes, types, en France, quelle survie ?

Le cancer est la première cause de mortalité chez l'homme en France, la deuxième chez la femme. Qu'est-ce qu'un cancer ? Comment le dépister ? Quels signes doivent alerter ? Quels sont les traitements actuels ? Quel pronostic par type de cancer ? Zoom sur chaque type de cancer et son évolution.

Cancer : symptômes, types, en France, quelle survie ?
© Roman Zaiets -123RF

Le cancer est la première cause de mortalité chez l'homme en France, la deuxième chez la femme. Selon Santé Publique France,  les cancers les plus fréquents sont le cancer de la prostate chez l'homme (un quart des cancers masculins en 2018), les cancers du sein et du poumon chez la femme (respectivement un tiers et 9 % des cancers féminins). Chez l'homme, l'incidence a peu augmenté entre 1990 et 2018 alors qu'elle n'a cessé de croître chez la femme.

Les dernières Actualités du Cancer

Définition

Le cancer est le nom donné à tout type de tumeur maligne à évolution rapide qui se propage vers le reste de l'organisme. Ces tumeurs sont causées par la multiplication et la mutation non contrôlée de cellules du corps entraînant un développement anarchique. Lorsque les cellules cancéreuses atteignent d'autres parties du corps, on parle de "métastase". Il existe plus de 200 types de cancers différents aux traitements et pronostic très variables.

Chiffres du cancer 

Le cancer est la première cause de mortalité chez l'homme en France, la deuxième chez la femme. Selon l'Institut national du cancer :

  • 382 000 nouveaux cas de cancers ont été recensés en 2018 (177 400 cas chez la femme, 204 600 chez l'homme)
  • 157 400 décès ont été estimés en 2018 (67 800 chez la femme, 89 600 chez l'homme).
  • Le taux de mortalité par cancer continue de baisser.
  • L'âge médian des décès par cancer chez la femme est de 77 ans.
  • L'âge médian des décès par cancer chez l'homme est de 73 ans.
  • Chez la femme, le cancer du sein est toujours le plus mortel, suivi de près par le cancer du poumon et le cancer colorectal.
  • Chez l'homme, le cancer du poumon est le plus mortel devant les cancers colorectaux et de la prostate.

Quels sont les cancers les plus fréquents ?

  • le cancer de la prostate, avec près de 50 000 nouveaux cas chaque année en France. C'est le plus fréquent chez les hommes mais c'est aussi l'un des mieux soignés.
  • le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme devant les cancers colorectaux et du poumons.
  • le cancer colorectal avec 44 000 nouveaux cas en 2017
  •  le cancer du poumon avec 49 000 nouveaux cas en 2017, c'est aussi le plus meurtrier.

Cancer du sein

>> Plus d'informations sur les cancers du sein

Cancers de l'appareil génital : utérus, endomètre, prostate...

>> Plus d'informations et autres cancers de l'appareil génital

Cancers de la peau : carcinome, mélanome...

>> Plus d'informations sur les cancers de la peau

Cancers digestifs : du pancréas, du foie, de l'estomac, du côlon...

>> Plus d'informations sur les cancers digestifs

Cancers du sang et de la moelle osseuse : lymphome, leucémie...

>> Plus d'informations sur les cancers du sang et de la moelle osseuse

Cancers ORL : bouche, gorge...

>> Plus d'informations sur les cancers ORL

Autres types de cancers : cerveau, poumon, thyroïde, adénome...

>> Rechercher un autre cancer

Quelles sont les causes du cancer ?

Si certains cancers ont des causes précises à l'image du cancer de la peau causé par l'exposition au soleil ou du cancer du poumon par le tabagisme, le plus souvent, la cause d'un cancer est inconnue. En revanche, de nombreuses recherches scientifiques ont permis de mettre en évidence les principaux facteurs de risques de cancers.

Les trois principaux facteurs de risques sont :

  • le tabac, qui n'est pas uniquement responsable du cancer du poumon puisqu'il accroît considérablement les risques de cancer de la gorge, de l'estomac, de la vessie, du côlon ou encore du pancréas. Il est responsable de 8% des cas de cancers.
  • l'alimentation malsaine (trop de viande rouge, d'aliments ultra-transformés, de charcuteries, de sucres, de sel et pas assez de fruits et de légumes) serait responsable d'environ 30% des cancers en Occident.
  • l'alcool qui serait responsable de 20% des cancers (dont 8000 cas de cancers du sein chez la femme). Les premiers concernés sont les cancers des voies aérodigestives supérieures (gorge, oesophage) ainsi que le cancer du foie, du sein ou le cancer colorectal.

Parmi les autres facteurs de risques : le surpoids et l'obésité (facteurs de risque de 12 localisations de cancer), l'inactivité physique, l'exposition au soleil, les infections, la pollution ou encore l'exposition à des substances radioactives. Selon l'Inca, 41% de nouveaux cas de cancers pourraient être évités.

Dépistage, évolution et traitements du cancer

Détecter un cancer à un stade le plus précoce possible augmente considérablement les chances de le guérir. Certains cancers peuvent être dépistés par des examens de référence. C'est notamment le cas des cancers du sein (mammographie) , du cancer colorectal (test immunologique, coloscopie) et du cancer du col de l'utérus (frottis).

En cas de diagnostic de cancer, le traitement est adapté en fonction du type de cancer, de son stade d'évolution, de l'âge de la personne et de son état général. Le pronostic de la maladie dépend notamment du type de cancers. Parmi les cancers au pronostic dégradé : les cancers du poumon (la survie à 10 ans ne dépasse pas 10%), les cancers de la lèvre, de la bouche et du pharynx qui augmentent particulièrement chez la femme en raison de la hausse du tabagisme et de la consommation d'alcool (la survie nette à 5 ans est de 51% pour les femmes et 34% chez l'homme. La survie nette à 10 ans de ces cancers est inférieure à 25% chez l'homme, les cancers du pancréas : la survie nette à 5 ans est inférieure à 10 %, les cancers de l'ovaire : la survie nette à 10 ans est d'environ 30% et les cancers du système nerveux central : la survie nette à 5 ans est de 22% et d'à peine 16% à 10 ans. La guérison est la disparition complète et définitive de la maladie. Elle signifie que le risque de décès du patient est le même que celui de la population du même sexe et du même âge. On constate des différences en termes de guérison, selon le type de cancer et le pays.

>> Plus d'informations sur le dépistage, les traitements et l'évolution des cancers

Cancer et sexualité

Le cancer et ses traitements entraînent des troubles psychiques et physiques qui peuvent affecter la sexualité (sécheresse vaginale...). Certains changements sont temporaires, d'autres définitifs. Comment accepter son corps et poursuivre sa sexualité après un cancer ?

Merci au Dr Jean Ménard, oncologue-radiothérapeute.

Vos discussions les plus lues sur le thème des cancers

Les dernières questions au sujet du cancer

> Vous voulez échanger ou chercher du soutien sur des questions touchant au cancer ? Rendez-vous sur notre forum santé