Propolis : plus fort que le miel ? Boutons de varicelles ou d'herpès : rien ne lui résiste !

chaque vésicule de varicelle contient des virus qui peuvent infecter la peau
Chaque vésicule de varicelle contient des virus qui peuvent infecter la peau quand le bouton se perce. © ChantalS - Fotolia.com

Souvenez-vous des petits boutons rouges qui démangent de partout ! La varicelle est souvent synonyme de nombreux boutons qui se percent lors de grattages et diffusent des virus sur la peau et donc encouragent l'apparition de nouveaux boutons. Pas facile pour les enfants de s'empêcher de les gratter !

Eh bien figurez-vous que la propolis pourrait leur être utile !

En appliquant de la teinture de propolis directement sur les pustules non percées, celles-ci se momifient (exactement comme dans la ruche) et se dessèchent, tuant les virus en même temps. Françoise Sauvager explique : "Les effets sont essentiellement liés aux propriétés antimicrobiennes et anti-inflammatoires de la propolis, qui neutralise les virus associés et par une accélération du phénomène de cicatrisation des lésions". En plus, grâce aux effets anesthésiants de la propolis les malades se grattent peu ou pas du tout, réduisant à terme les cicatrices. Ainsi, en quelques jours les boutons disparaissent et la maladie est neutralisée.

En prévention contre les virus de l'hiver

La propolis est utilisée depuis déjà longtemps pour prévenir les maladies en stimulant les défenses immunitaires de l'organisme. Avant l'hiver pourquoi ne pas faire une petite cure de propolis afin de préparer votre organisme à résister au froid et aux virus ?

Comme l'explique Françoise Sauvager, la propolis possède de nombreuses propriétés prouvées in vitro et in vivo : "Elle est antibactérienne, antivirale, anti-inflammatoire, anticancéreuse, anesthésiante, cicatrisantes, anti-oxydante..." 

L'herpès récidivant

"La propolis peut être très utile contre les boutons d'herpès ajoute-t-elle. Non seulement elle réduit la durée du bouton mais le virus semble moins virulent et les récurrences sont de moins en moins fortes jusqu'à disparaître."

Sommaire