Acérola : bienfaits, hypertension, sommeil

L'acérola est une baie originaire du Brésil, issue de l'arbre du même nom. Elle est réputée pour sa forte teneur en vitamine C et est historiquement connue pour prévenir des risques de scorbut. Elle est aujourd'hui consommée en complément alimentaire. Le point avec la nutritionniste Camille Le Quéré.

Acérola : bienfaits, hypertension, sommeil
© gukgui-123RF

Définition : qu'est-ce que l'acérola ?

L'acérola est un petit fruit originaire d'Amérique du Sud. Cette baie rouge a la particularité d'être très riche en vitamine C. Selon le Ciqual, tableau de classifications des aliments de l'Anses, l'acérola a une teneur de 2,85 grammes de vitamine C environ pour 100 grammes de pulpe (contre 0,475 gramme pour l'orange par exemple). On la retrouve dans de nombreux compléments alimentaires.

Quels sont les bienfaits pour la santé ?

Les principaux bienfaits de l'acérola sont ceux attribués à la vitamine C. "L'acide ascorbique ou vitamine C intervient dans de grandes fonctions de l'organisme : défense contre les infections virales et bactériennes, protection de la paroi des vaisseaux sanguins, assimilation du fer, action antioxydante (capture des radicaux libres), cicatrisation", développe le site de l'ANSES.

"L'acérola apporte aussi beaucoup de polyphénols qui sont connus pour protéger de certaines maladies cardio-vasculaires. Mais, il ne s'agit pas d'un produit miracle", prévient Camille Le Quéré.  

Est-ce efficace contre l'hypertension ?

"L'acérola a une action anti-inflammatoire et antioxydante qui indirectement peut avoir un impact sur l'hypertension mais aucune étude sur ce sujet ne valide concrètement et directement cette action, à ma connaissance", explique la nutritionniste.

Est-ce efficace pour le sommeil ?

Là encore, l'action de l'acérola sur le sommeil est indirecte : "La vitamine C joue un rôle bénéfique dans l'absorption du fer, qui lui intervient dans la synthèse de la mélatonine, impliquée dans la qualité du sommeil. De ce fait, elle peut jouer un rôle positif sur le sommeil".

Comment la consommer ? (jus, poudre, à croquer...)

Peu présente sur les étals de nos latitudes, l'acérola se consomme le plus souvent en compléments alimentaires : gélule, comprimé, poudre, jus. "Je recommande de la consommer en gélule pour en tirer le plus de bénéfices. Sous forme de jus, l'action des fibres est cassée et le produit est alors trop sucré", ajoute Camille Le Quéré.

Acérola
Acérola © gukgui-123RF

Combien par jour ?

C'est la quantité de vitamine C consommée qui devra faire l'objet d'une vigilance particulière. "Il est recommandé de ne pas absorber plus de 4 grammes de vitamine C par jour lors d'une courte cure, moins d'un mois. On peut sinon consommer 500 mg à 1 gramme de vitamine C par jour lors d'une cure de 3 à 4 mois", souligne notre experte.

Combien de calories ?

100 grammes d'acérola contiennent 32 calories.

Quels sont les effets indésirables ?

En trop grande quantité, l'acérola – et la vitamine C qu'elle contient – peut causer des troubles digestifs comme des diarrhées, des nausées, des douleurs abdominales.

Quelles sont les contre-indications ?

"L'acérola est contre-indiquée pour les personnes qui ont des antécédents de calculs rénaux de nature oxalique car elle favorise la production de ce type de calculs", explique Camille Le Quéré. La nutritionniste ajoute qu'il existe également des contre-indications si le patient souffre de goutte. "Et de manière générale, il faut demander conseil à son médecin, car les interactions avec certains médicaments sont contre-indiquées, s'il s'agit d'anticoagulant ou d'un traitement hormonal à base d'oestrogène", conclut la spécialiste. 

Merci à la nutritionniste Camille Le Quéré.

Bienfaits et méfaits des aliments