Saignement pendant l'ovulation : cause, pilule, stérilet, endométriose ?

Si l'ovulation est le plus souvent asymptomatique, elle peut, chez certaines femmes, s'accompagner de légers saignements. Est-ce normal ? Quelles sont les causes ? Quand et qui consulter ? Explications du Dr Caroline Verhaeghe, gynécologue médical et obstétrique au CHU d'Angers.

Saignement pendant l'ovulation : cause, pilule, stérilet, endométriose ?
© nicoletaionescu-123RF

Est-il normal de saigner pendant l'ovulation ?

Les saignements qui surviennent au moment de l'ovulation sont généralement bénins. Il ne s'agit pas de saignements abondants mais de "spottings", c'est-à-dire de petites gouttes de sang que l'on peut observer dans sa culotte lorsque l'on va aux toilettes. "Ces saignements ne présentent aucun caractère de gravité, il n'y a pas lieu de s'alarmer, sauf en cas de saignements abondants, auquel cas il est nécessaire de consulter son gynécologue pour en déterminer l'origine" explique le Dr Caroline Verhaeghe, gynécologue médical et obstétrique au CHU d'Angers.

Quelles sont les causes d'un saignement pendant l'ovulation ?

Les saignements qui surviennent pendant l'ovulation sont le plus souvent idiopathiques, ce qui signifie qu'aucune cause n'est identifiée. Plus rarement, ils peuvent être le signe d'une grossesse, d'une grossesse extra-utérine, d'une infection sexuellement transmissible (IST), d'une inflammation de l'endomètre (cervicite), de polypes ou de kystes. Ils peuvent également faire suspecter la présence de cellules pré-cancéreuses au niveau du col de l'utérus. 

Saignement pendant l'ovulation sous pilule : le signe de quoi ?

Par définition, la pilule contraceptive bloque l'ovulation. Les saignements sous pilule peuvent être liés à l'action hormonale de la pilule ou à un oubli de pilule. S'ils se produisent sur plusieurs cycles, il est important de consulter parce qu'ils peuvent révéler la présence d'un kyste, d'un polype ou d'un fibrome utérin. Bien que ces troubles gynécologiques soient bénins, ils peuvent occasionner une gêne et des douleurs. 

Saignement pendant l'ovulation sous stérilet : bon ou mauvais signe ?

Des saignements qui surviennent au moment de l'ovulation chez une femme sous stérilet doivent toujours alerter. En effet, il peut s'agir d'une grossesse extra-utérine : au lieu de s'implanter dans la cavité utérine, l'œuf fécondé se fixe dans un endroit anormal, le plus souvent dans une trompe de Fallope. Plus la prise en charge est tardive, plus les risques de complications (rupture des trompes de Fallope, hémorragies intra-abdominales engageant le pronostic vital) sont importants. 

Est-ce un signe d'endométriose ?

Les saignements qui surviennent au moment de l'ovulation peuvent, s'ils sont abondants et réguliers, et qu'ils s'accompagnent de douleurs, constituer un signe d'endométriose

Est-ce un signe de grossesse ?

Des saignements peuvent effectivement représenter un signe de grossesse. Entre la première et la deuxième semaine de grossesse, certaines femmes ont des saignements. C'est ce que l'on appelle un saignement d'implantation : l'œuf fécondé s'implante dans la muqueuse utérine gorgée de sang, ce qui peut provoquer de légers saignements. 

Qui consulter en cas de saignement pendant l'ovulation ?

En cas de saignements pendant l'ovulation, il est recommandé de consulter un gynécologue ou une sage-femme. 

Quel traitement en cas de saignement pendant l'ovulation ?

S'il s'agit de légers spottings isolés, aucun traitement ne sera nécessaire. En revanche, si les saignements surviennent sur plusieurs cycles et qu'ils sont abondants, le gynécologue pourra prescrire des examens complémentaires pour déterminer leur origine. Le traitement sera alors fonction de la cause des saignements. Parfois, il suffit de changer de contraception pour que les saignements s'arrêtent. 

Merci au Dr Caroline Verhaeghe, gynécologue médical et obstétrique au CHU d'Angers.

Règles - Pertes