Epilobe : bienfaits, prostate, peau, infusion, comment ?

Également appelée Laurier de Saint Antoine ou Herbe de feu, cette plante a de nombreux effets bénéfiques notamment sur la prostate, la rétention d'eau et sur la peau. Comment l'utiliser ? Quels sont les dangers et les contre-indications ?

Epilobe : bienfaits, prostate, peau, infusion, comment ?
© fotohelin-123RF

Définition : c'est quoi l'épilobe ? 

"L'épilobe est une plante vivace originaire des zones tempérées de l'hémisphère nord, explique Jessica Piquer, naturopathe spécialisée en phytothérapie. On la trouve aujourd'hui en abondance dans les Alpes françaises". Il existe plusieurs espèces d'Epilobe. A des fins médicinales, on utilise l'épilobe à petites fleurs (Epilobium parviflorum) et l'épilobe en épi (Epilobium angustifolium). "Historiquement, elle a d'abord été utilisée par les Amérindiens, puis elle est arrivée en Europe vers le XXème siècle, grâce à sa mise en lumière dans le livre de Maria Treben "La santé à la pharmacie du Bon Dieu"". 

Photo d'une plante épilope
Photo d'une plante épilope © hecke-123RF

Quels sont les bienfaits santé de l'épilobe ? 

"L'épilobe a des propriétés antioxydantes, antibactériennes, anti-inflammatoires et antalgiques notamment grâce à ses puissants principes actifs comme ses nombreux antioxydants, mucilages, phytostérols, vitamine C et tanins", poursuit la naturopathe. Le plus connu de ses bienfaits reste sans doute son action anti inflammatoire sur la prostate. "Mais elle permet également de lutter contre la rétention d'eau, les œdèmes, les infiltrations séreuses". Elle n'est pas donc pas réservée qu'aux hommes ! "Elle fait merveille dans de nombreux troubles digestifs comme les gastrites, gastro -entérite et les diarrhées grâce à ses tanins et aux mucilages qui vont venir apaiser les tissus inflammés et calmer ainsi les maux de ventre". Enfin, "je la conseille souvent en gargarisme contre les maux de gorge, chez les personnes ayant des aphtes douloureux ou des inflammations des gencives. Là aussi, elle se révèle être une bonne alliée santé !".

Quels sont les bienfaits de l'épilobe sur la prostate ? 

Les autorités européennes reconnaissent ses bienfaits sur la santé de l'appareil urinaire, en particulier pour la gent masculine : Il contribue également au bon fonctionnement du système urinaire. Il contribue au bon fonctionnement de la prostate. "Mais en tant que complément alimentaire, l'épilobe n'a pas été évalué de manière scientifique, précise le Professeur Alexandre de La Taille, chirurgien urologue à l'hôpital Henri Mondor à Créteil. En revanche, il existe des extraits de plantes entrant dans la composition de deux médicaments (Pygeum africanum et Serenoa Repens) qui ont été validés scientifiquement et qui bénéficient d'une prise en charge par l'Assurance Maladie". Ces deux produits permettent de répondre aux patients en attente de solution naturelle pour soulager l'hyperplasie bénigne de prostate (HBP ou adénome prostatique). "Ces médicaments vont ainsi améliorer le débit urinaire et diminuer les envies d'uriner nocturnes". En revanche, les symptômes de la HBP étant relativement similaires à ceux de la prostatite aiguë et du cancer de cette glande, il ne faut pas utiliser d'épilobe sans diagnostic médical préalable.

L'épilobe a-t-elle des bienfaits pour la peau ? 

"L'épilobe possède des vertus antiseptiques utiles pour soigner les plaies et les irritations cutanées, précise notre interlocutrice. On l'utilise alors en baume".

Comment utiliser l'épilobe ?  

"La façon la plus simple est de l'utiliser sous forme d'infusion pour les troubles de la prostate et intestinaux, et en gargarisme dans les troubles de la sphère ORL", préconise Jessica Piquer. Mais elle existe aussi sous forme de gélules, de poudre ou de teinture-mère. Voici des posologies à titre indicatif :

  • Infusion : 2 g de plante séchée à infuser dans 250 ml d'eau très chaude. Prendre jusqu'à 2 tasses par jour
  • Poudre : 600 à 2000 mg par jour
  • Teinture mère : 20 à 30 gouttes, à prendre en 2 ou 3 fois par jour 

Quels sont les dangers de l'épilobe ? 

"Aucune étude n'a démontré un danger dans l'utilisation de cette plante, ni d'effets secondaires particuliers", assure la thérapeute.

Quelles sont les contre-indications de l'épilobe ? 

"On la déconseille aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants de moins de 12 ans, ainsi qu'aux personnes ayant des problèmes importants de constipation en raison de son action astringente".

Où trouver de l'épilobe et comment la choisir ?

"Vous trouverez l'épilobe sous ses différentes formes chez tout bon herboriste, dans certaines pharmacies, et magasins d'alimentation naturelle, conclut la naturopathe. Choisissez là Bio de préférence, afin de consommer une plante la plus pure possible !"

Merci à Jessica Piquer, naturopathe spécialisée en phytothérapie à Puteaux 92) et membre du réseau Médoucine et au Professeur Alexandre de La Taille, chirurgien urologue à l'hôpital Henri Mondor à Créteil.

Phytothérapie