Injection d'acide hyaluronique : effets secondaires, pour qui ?

Contre les rides, les cernes... Les injections d'acide hyaluronique à visée esthétique peuvent être risquées, alerte l'Agence du médicament. Depuis le début de l'année 2022, une quarantaine de déclarations d'effets indésirables lui ont été rapportées.

Injection d'acide hyaluronique : effets secondaires, pour qui ?
© Microgen - stock.adobe.com

Pour combler les rides du visage, donner du volume aux lèvres, faire disparaître les cernes... Les injections d'acide hyaluronique à visée esthétique séduisent. Mais attention ! Dans un communiqué de juillet 2022, l'Agence du médicament (ANSM) rapporte une quarantaine de déclarations d'effets indésirables depuis le début de l'année 2022, suite à des injections d'acide hyaluronique réalisées par des personnes - lorsque leur profession est connue - non autorisées. Qui a vraiment le droit de réaliser ces injections ? Dans quelles circonstances ? Quels sont les effets indésirables possibles ?

Quels sont les effets des injections d'acide hyaluronique ?

L'acide hyaluronique a été découvert en 1934. Il est utilisé depuis 1996-1997 sous forme d'injections à visée esthétique. Ces injections permettent de lutter contre les signes de vieillissement du visage. Le produit injecté remplit ou donne du volume sur une zone précise : sillons naso-géniens, rides du lion (entre les sourcils), patte d'oie (coin des yeux), joues, menton, autour de la bouche, contour des lèvres, cernes, pommettes... L'injection d'acide hyaluronique est réalisée chez les femmes et les hommes dans le derme ou le derme profond.

Qui a le droit de faire des injections d'acide hyaluronique ?

La réalisation d'injection est interdite aux esthéticiennes et a fortiori à tous les non-professionnels. Cette interdiction est valable quelle que soit la finalité esthétique de l'acte (par exemple pigmentation, comblement, détatouage ou maquillage semi-permanent). Ainsi, seuls les médecins sont autorisés à réaliser des injections d'acide hyaluronique à visée esthétique"Leur formation et leur connaissance de l'anatomie du visage et du corps font qu'ils sont les seuls habilités et compétents pour garantir la sécurité des injections" rappelle l'ANSM. La sécurité de ces injections repose sur une bonne maîtrise :

  • des conditions d'hygiène (changement de seringue, de flacon, désinfection des locaux etc…),
  • du produit injectable selon les zones à injecter.

De plus l'injection de l'acide hyaluronique nécessite la réalisation d'un interrogatoire clinique, pour vérifier notamment les antécédents médicaux du patient (allergies, maladies auto-immunes, etc.) et choisir les produits adaptés à la zone d'injection. Sacher que la traçabilité du produit injecté (type, marque, numéro de lot) doit être conservée par le praticien. "Les médecins savent prendre en charge les effets indésirables immédiats comme une allergie au produit injecté (choc anaphylactique), une nécrose / ischémie (vaisseau sanguin bouché), par un traitement médical adapté (antibiotique, anti-inflammaoire, hyaluronidase etc…) et mettront en place un suivi adapté si nécessaire en cas d'effet indésirable à plus long terme" ajoute l'agence de santé. De plus ils maîtrisent les règles d'hygiène relative aux déchets opératoires (seringue souillée) ce qui prévient le risque de contamination de maladie transmissibles VIH, hépatite C etc…

A savoir : dans un cadre thérapeutique comme pour prendre en charge une pathologie bucco-dentaire, les chirurgiens-dentistes peuvent utiliser les produits injectables de comblement au niveau des lèvres et du sillon nasogénien.

Quels sont les effets indésirables des injections d'acide hyaluronique ?

Un érythème peut survenir juste après l'injection, il disparaît généralement au bout de quelques heures, voire de quelques jours. Des ecchymoses, hématomes peuvent apparaître dans les jours suivants et disparaissent en une semaine. Rougeur, œdème, érythème peuvent être associés à des démangeaisons ou des douleurs à la pression. Une poussée d'herpès labial est possible, surtout chez les personnes qui en ont déjà faites. Il faut le signaler au médecin.

Les effets indésirables les plus fréquents à court terme, liés à une mauvaise utilisation de ces produits, sont :

► si l'injection du produit ne respecte pas les règles d'asepsie :

  • infection locale de la zone où le produit a été injecté, qui peut se généraliser (septicémie) si l'infection localisée n'est pas prise en charge rapidement ;
  • contamination virales (dont VIH) ou bactériennes si le matériel utilisé est partagé.

si l'injection du produit est réalisée dans un vaisseau sanguin :

  • nécrose pouvant conduire à l'amputation des tissus si le produit est injecté dans un vaisseau sanguin,
  • perte de la vue (cécité) s'il s'agit d'un vaisseau qui irrigue l'œil.

A long terme, les risques sont la mauvaise position du produit injecté due à sa migration et l'inflammation des tissus injectés.

Quelles précautions prendre avant et après une injection d'acide hyaluronique ?

  • Eviter de prendre de l'aspirine, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et de la vitamine C pendant les 3 jours précédents.
  • En cas de poussée d'herpès nasolabial avant l'injection, le signaler au médecin.
  • Après l'injection, éviter la prise d'alcool, et d'anti-inflammatoires.
  • Rester au calme pendant les 3 heures qui suivent les injections en évitant de mobiliser le visage.
  • Sauna, exposition solaire, sport violent, soins dentaires, nettoyage de peau sont à proscrire pendant les 3 jours suivant l'injection.
  • Le maquillage peut être repris le lendemain

Sources : 

Injections d'acide hyaluronique à visée esthétique : seuls les médecins peuvent les réaliser. ANSM. 11 juillet 2022

Injections et autres pratiques perforant la peau, ministère de la Santé, 19 janvier 2022

Société française de dermatologie

Esthétique