Implants fessiers : indications, résultats, complications

La pose d'implants fessiers vise à augmenter le volume des fesses et à les regalber. Comment se déroule l'intervention ? Quelles sont les suites opératoires et les éventuels dangers ? Précisions sur l'avant et l'après opération avec le Dr Laurence Benouaiche, chirurgien plastique et esthétique à Paris.

Implants fessiers : indications, résultats, complications
© lacheev - 123RF

Définition : que sont les implants fessiers ?

"Aussi appelées prothèses de fesses, la pose d'implants fessiers est une très bonne technique chirurgicale qui vise à augmenter le volume des fesses. L'intérêt de cette méthode par rapport à la greffe de graisse, c'est que l'on obtient des volumes bien supérieurs", explique le Dr Benouaiche, chirurgien plastique et esthétique à Paris. 

Indications : pour qui ?

La pose d'implants fessiers peut être indiquée chez toute patiente désirant augmenter le volume de ses fesses, qu'elles soient plates et/ou tombantes.

Objectifs de l'intervention

L'objectif de la pose de prothèses de fesses est d'augmenter le volume fessier, tout en donnant un joli galbe.

Comment se déroule l'intervention ?

L'intervention se déroule sous anesthésie générale et dure environ deux heures. La patiente est allongée sur le ventre. "Deux types d'incisions sont possibles :

  • soit au niveau du sillon interfessier afin de rendre la cicatrice invisible. Son inconvénient : "le risque d'infection est élevé puisqu'il s'agit d'une "zone sale", précise-t-elle.
  • soit au-dessus des fesses. Son inconvénient : "la cicatrice est visible", fait-elle remarquer. 
Implant fessier avant après
Implants fessiers : avant/après © blueringmedia - 123RF

Comment s'y préparer ?

Pour toutes les interventions de chirurgie esthétique, il y a deux consultations préalables. "Au cours de la première, on doit remettre les devis, les consentements et les documents d'information. Durant la deuxième, qui doit impérativement avoir lieu au moins quinze jours après, on répond à toutes les questions du patient, on lui fait signer les consentements et les devis", souligne le Dr Benouaiche.

Les suites opératoires sont un peu lourdes : apparition d’œdèmes et d'ecchymoses, risques de phlébite et d'embolie pulmonaire.

Après l'opération : porte d'un panty, suites opératoires...

"Les suites opératoires sont un peu lourdes. Outre l'apparition d'œdèmes et d'ecchymoses, le risque de phlébite et d'embolie pulmonaire est important", prévient la spécialiste. La patiente doit porter un panty de contention jour et nuit pendant six semaines. Les baignades prolongées sont interdites pendant deux mois.

Résultats définitifs

Les résultats définitifs sont visibles au bout d'1 mois.

Complications

"Comme il s'agit d'une zone pas très propre, le risque d'infection est élevé. Les implants peuvent aussi se déplacer", alerte le Dr Benouaiche.

Contre-indications

Il n'existe aucune contre-indications à la mise en place d'implants fessiers. 

Prix et remboursement

"Il s'agit d'une intervention lourde et difficile qui exige d'être très méticuleux, notamment parce que la patiente est installée sur le ventre, ce qui rend l'intubation plus compliquée. Cet acte chirurgical n'est pas remboursé et il faut compter entre 8 000€ et 10 000€ TTC", explique la spécialiste.

Merci au Dr Laurence Benouaiche, chirurgien plastique et esthétique à Paris.

Esthétique